vendredi 15 décembre 2017 à 14:13 par

France 2, Top / Flop Audiences des nouveautés : Affaire conclue, Les enfants de la télé, Je t’aime etc...

France 2, Top / Flop Audiences des nouveautés : Affaire conclue, Les enfants de la télé, Je t’aime etc...
©GILLES SCARELLA FTV 

En cette fin d’année, Toutelatele vous propose un bilan des nouveaux programmes installés par les principales chaînes depuis la rentrée 2017. Voici le Top/Flop de France 2 :

TOP

Affaire Conclue : Après Mille et une vies, Sophie Davant a continué d’investir les grilles de l’après-midi de France 2 avec Affaire conclue : tout le monde a quelque chose à vendre. Après un démarrage timide, le 21 août - 5.1% de part d’audience et 355 000 téléspectateurs -, le programme a pris son envol et il atteint occasionnellement 10% de part de marché. Un score de meilleure facture que Castle, ayant occupé la case estivale, mais surtout Visites privées, qui se maintenait en dessous des 5% la saison dernière.

Anne-Sophie Lapix : Arrivée à la tête du 20 heures de France 2 pour remplacer David Pujadas, la journaliste a séduit dès le premier soir du 4 septembre en battant l’édition de TF1, emmenée par Gilles Bouleau (24.8% contre 24.2%). Depuis, l’ancienne animatrice de C à vous reste dans les pas de son rival, franchissant toujours la barre des 20% de parts de marché.

20h30 le dimanche : Ce rendez-vous misant sur un invité centré sur la culture, s’est intercalé entre le journal de France 2 et le prime time. Laurent Delahousse a su attirer 22.2% des téléspectateurs pour le coup d’envoi du 11 septembre. L’animateur est régulièrement au-dessus des 20% de part d’audience, accrochant TF1 dès que celle-ci conclut son 20 heures. La première partie, 19h le dimanche, reste toutefois en retrait par rapport à Vivement dimanche prochain.

L’art du crime : La chaîne publique a programmé les six épisodes de sa nouvelle fiction policière en trois soirées, s’étalant du 17 novembre au 1er décembre. Plus de 4.4 millions de téléspectateurs ont regardé les deux premiers épisodes de la série, soit en moyenne, 19.0% de part de marché. Le reste de la saison, moins puissant, a tout de même réuni 16.5% des Français présents devant leur poste, permettant à France 2 d’être solidement cramponnée derrière le leader TF1.

PEUT MIEUX FAIRE

Les enfants de la télé : Laurent Ruquier a tenté un sacré pari en ramenant Les enfants de la télé sur France 2, après dix ans de présence sur TF1. De retour aux sources, le divertissement n’a pourtant pas totalement rafraîchi la case dominicale du début d’après-midi. Le lancement a réuni 1.42 million de téléspectateurs, soit 11.3% de part d’audience, un résultat plutôt moyen pour une telle marque. Depuis, les numéros centralisent l’attention d’environ 10.5% des téléspectateurs depuis la rentrée. L’année dernière, les rediffusions d’On n’est pas couché se situaient entre 2 et 3 points en dessous.

19h le dimanche : Si Laurent Delahousse est performant avec son rendez-vous post-20 heures chaque dimanche, les résultats affichés par 19h le dimanche sont plus décevants. Amené à remplacer Vivement dimanche prochain, avancé d’une heure depuis la rentrée, le rendez-vous d’information n’est pas tout à fait au niveau de Michel Drucker. Régulièrement, le journaliste est devancé par les éditions de France 3 et M6 tandis que Vivement dimanche prochain assurait systématiquement la deuxième place à la Deux.

Ça commence aujourd’hui : Faustine Bollaert a lancé son aventure sur France 2 le 28 août. À la tête d’un magazine centré sur les problèmes médicaux, affectifs, professionnels… des Français, l’animatrice n’a pas brillé lors de la première semaine, attirant 6.3% des téléspectateurs. Depuis, l’animatrice est montée en grade, affichant toutefois des performances irrégulières, oscillant entre 7 et 10%, avec un record d’audience à 10.5%. Elle est cependant légèrement au-dessus de Mille et une vies, programmé à la suite du 13 heures lors de la saison 2016-2017.

FLOP

Je t’aime etc… : Le magazine de Daphné Burki est arrivé le 28 août, au même moment que Ça commence aujourd’hui. À de rares exceptions près, le programme est le maillon faible de l’après-midi de France 2 et souffre de la comparaison avec Faustine Bollaert et Sophie Davant. La première semaine, le magazine avait réuni 5.4% du public or, régulièrement, il ne franchit pas le cap des 5% de part d’audience.

Qui sera le prochain grand pâtissier ? : Après une absence en 2016, Qui sera le prochain grand pâtissier a fait son retour sur les écrans pour la quatrième saison. Jean Imbert a succédé à Virginie Guihaume. Le prime inaugural, proposé le 29 août, a été déserté, la chaîne attirant 7.6% du public et 1.49 million de Français. Sept jours plus tard, la compétition s’est poursuivie devant 6.3% du public, puis a récupéré la semaine d’après, le point de part d’audience envolé. Des résultats catastrophiques qui ont amené la chaîne a proposé la finale du 9 septembre à 23h10, où le dénouement a conservé 539 000 amateurs.

Code Promo : Le divertissement conduit par Stéphane Bern a démarré correctement le dimanche 1er octobre, en attirant 10% des téléspectateurs entre 15h50 et 16h45. Le rugby, présent dans cette case durant deux semaines consécutives, a précipité le programme qui, pour son retour le 29 octobre, est descendu à 6.9% de part de marché. Le dernier numéro, daté du 3 décembre, a atteint 8.2% de part de marché, soit 0.2 point de moins que 50 ans de rire et d’émotions du 24 septembre.



FRANCE 2   AUDIENCES TV  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Affaire conclue : Sophie Davant atteint son record d'audience et talonne M6
Les Z'amours : Tex toujours leader des audiences après son renvoi de France 2
JT 20 heures de France 2 : Anne-Sophie Lapix toujours plus performante que David Pujadas
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018