jeudi 21 mars 2013 
Robin Girard-Kromas 
 INTERVIEW
 Valérie Bénaïm (Touche pas à mon poste) : Patoche, Cyril Hanouna et ses choix de carrière

Ancien espoir de TF1 à la tête des 100 plus grands…, Valérie Bénaïm avait fait le choix de tout quitter pour succéder à Evelyne Thomas sur France 3. Un pari fou qui a provoqué sa disparition des chaînes historiques, au profit d’émissions sur Direct 8, 13ème Rue ou encore Virgin 17. Invitée de Touche pas à mon poste ! le 15 novembre 2012, l’animatrice s’est vue proposer un poste en direct par Cyril Hanouna. Désormais bien intégrée à la « bande », elle devient ce vendredi 22 mars l’un des visages féminins de D8 en présentant un nouveau prime d’humour. Entretien.


Valérie Bénaïm (Touche pas à mon poste) : Patoche, Cyril Hanouna et ses choix de carrière

Robin Girard-Kromas : Après quatre mois, quel bilan tirez-vous de votre participation à Touche pas à mon poste ?

Valérie Bénaïm : Je vis une aventure professionnelle et humaine absolument formidable. Et dire que suis arrivée sous une forme de pari avec Cyril ! Je ne regrette absolument pas de les avoir rejoints, c’est un bonheur renouvelé tous les soirs. Au départ, j’étais présente une ou deux fois par semaine et désormais j’y suis presque chaque jour. La bande m’a vraiment intégrée, ils m’ont ouvert les bras et on s’amuse follement ensemble.

Connaissiez-vous déjà l’émission avant de la rejoindre ?

J’étais très fan de l’émission sur France 4 et je connaissais Cyril depuis longtemps. Mais l’équipe était constituée donc je n’imaginais pas un instant m’y intégrer. Je n’y songeais pas, quand je voyais Cyril et qu’on s’en parlait, c’était sous forme de boutade.

Vous n’aviez donc pas passé les castings pour intégrer le programme durant l’été ?

Je n’en avais même pas entendu parler ! Tout s’est vraiment passé comme à l’écran, je venais pour faire ma promotion sur le plateau et je me suis retrouvée dans la bande.

Vous avez rejoint l’émission dès le lundi suivant. N’étiez-vous pas liée contractuellement avec une autre chaîne ?

Depuis que j’ai quitté TF1, où j’étais sous contrat avec la chaîne, je vogue là ou mon cœur me dit d’aller. Je n’avais pas de contrat avec une chaîne, c’était une forme de liberté aussi.

« Je ne suis pas là pour faire le show »

Vous êtes arrivée sur demande spontanée de Cyril Hanouna. Cela a-t-il provoqué quelques tensions, au départ, avec les autres chroniqueurs ?

C’est vrai que sur la première émission, j’avais une appréhension. Mais j’ai eu de la chance : la mayonnaise a pris tout de suite. Ce sont devenus des copains, on s’apprécie, on se voit, on se twitte (rires). Je ne peux pas vraiment l’expliquer, c’est la magie des bandes, ça prend ou ça ne prend pas. En l’occurrence, ils m’ont vraiment fait une place immédiatement. On est tous très différents mais on s’entend bien car on relativise les choses. Et on a tous envie de s’amuser même si on est très rigoureux. Sous l’apparence de bonhommie, il y a quand même du boulot.

Dans Touche pas à mon poste, vous devez fréquemment donner votre avis sur les autres. N’avez-vous pas peur de vous « griller » auprès de vos confrères et consœurs ?

En ce qui me concerne, je dis les choses sans animosité. Je connais le métier car je le pratique donc quand je formule une critique, ce n’est pas pour blesser mais pour faire avancer, exprimer parfois pourquoi l’animateur a peut-être eu des difficultés. C’est plus une sorte de décryptage, afin de comprendre pourquoi les autres vont critiquer. Par mon vécu, j’arrive à déceler que l’argent n’a peut-être pas été au bon endroit, que l’animateur n’a pas fait ce dont il avait envie.. Je ne suis pas là pour donner des bons ou mauvais points. Mais pour l’ensemble des chroniqueurs, c’est pareil, il ne s’agit pas d’attaques ad hominem.

En rejoignant Touche pas à mon poste, vous devez aussi prendre part aux « happenings » de l’émission et au volet « divertissement ». Cyril Hanouna n’hésite pas à vous taquiner avec « Patoche », par exemple. Comment appréhendiez-vous cela ?

(rires) J’avais dit à Cyril que je n’étais pas une humoriste et que je ne savais pas faire le show. Il m’avait répondu d’être seulement moi-même, et c’est ce que j’ai fait. Ce n’est pas vraiment à nous de faire rire, mais plutôt le rôle de Cyril ou Jean-Luc, Camille et Bertrand. Nous, on est là en écho, on réagit à ce qui se passe avec notre culture et notre parcours. Je ne pense pas faire de spectacle, mais j’aime simplement les gens autour de cette table donc je suis très bonne client de ce qu’ils font. C’est comme au tennis, quand on a de bons partenaires on joue bien !

PARTIE 2 > « Patoche ? Cela m’amuse car c’est toujours respectueux et bienveillant »

Page 1 sur 4 SUIVANT 

LES INTERVIEWS TOUCHE PAS A MON POSTE !
- Jean-Michel MAIRE : « Je ne suis pas désespéré ! »
- Thierry MOREAU : « J’espère toujours le retour des 7 d’or en 2014 »
- Jean-Luc LEMOINE, roi des questions en 4/3
- Gérard LOUVIN : « J’ai essayé de faire venir Cyril Hanouna sur TF1 »
- Enora MALAGRE : « Je ne suis pas que la fille qui tape sur tout ce qui bouge »
- Christophe CARRIERE : « Tout le monde voulait faire Touche pas à mon poste »

- Bertrand CHAMEROY : « Je suis un peu arrivé à l’antenne par hasard »
- Camille COMBAL : « Une saison 2 ? Je fonce direct ! »
- Cyril HANOUNA passe aux aveux

- Touche pas à mon poste !, du lundi au vendredi à 18h30 sur D8

- Toutes les infos sur TOUCHE PAS A MON POSTE






Share



LES DERNIERES INTERVIEWS
Poppy Montgomery (Unforgettable) : ...
Pascal Soetens (SOS, ma famille a besoin ...
Jacky Ido (Taxi Brooklyn) : « Les ...
Taïg Khris (Ligne de vie) : ...
Sophie Turner (Game of Thrones) : ...
LE TOP 5 DES INTERVIEWS
Benjamin (Les Princes de l’amour) : ...
Giuseppe (Les Princes de l’amour) : ...
Alexandre (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
INTERVIEWS 


SERIES TV 
Clash
Retrouvez toutes les infos, les photos
et le guide des épisodes de la série

QUIZ Dessins animés 
Quel est le nom du leader des gargouilles de "Gargoyles" ?