A la recherche du Super Héros de la télévision

Publié le jeudi 16 août 2007 à 13:04
par
A la recherche du Super Héros de la télévision
©Sci Fi 

A tous ceux qui pensaient que la télé-réalité nous avait tout montré, Sci-Fi vient prouver le contraire avec sa nouvelle émission, Qui veut devenir un Super-Héros ?. En effet, cette real TV nous entraîne encore plus loin dans le ridicule et le comique. Douze candidats sont ainsi déguisés en super-héros de leur invention et participent à des épreuves toutes plus loufoques les unes que les autres dans le but d’être choisi par Stan Lee, le papa de Spiderman et des X-Men, et ainsi voir leur personnage immortalisé dans un comics du maître. Incroyable ? Et pourtant...

Figure emblématique de la culture américaine, les comics ont connu un regain de popularité depuis qu’Hollywood les a repris à son compte. Les X-Men, Spiderman, Batman, Hulk et tous les héros de Marvel et DC Comics ont eu la faveur des projecteurs hollywoodiens ces dernières années. Quoi de plus normal donc que la télé-réalité surfe, à son tour, sur la vague du succès. Qui veut devenir un super héros ? a été une belle réussite pour Sci-Fi outre-Atlantique et une deuxième saison est actuellement en cours de diffusion.

Stan Lee en personne présente l’émission. Il divulgue les missions et élimine les candidats. Ces derniers sont justement au centre du show. Une joyeuse équipe de doux dingues costumés, persuadés d’avoir l’étoffe d’un super héros. Des castings ont été organisés dans tout le pays, et des milliers de déjantés se sont présentés devant Stan Lee. A l’instar de la Nouvelle Star, les premiers castings de Qui veut devenir un super héros ? garantissent le fou-rire. Tous très habités par leur personnage, ils expliquent à leur interlocuteur la nature de leurs pouvoirs. Au final, le « vieil homme » (dixit Laurence Boccolini, animatrice du show en France) en a gardé douze. Douze candidats, avec de vraies têtes de vainqueur, au sens figuré, qui ont six semaines pour le convaincre qu’ils sont de véritables super héros.

Les téléspectateurs pourront retrouver, entre autres, Feedback, un accro aux jeux vidéos, tellement persuadé d’être un héros qu’il a démissionné de son job pour participer à l’émission ! Monkey Woman, elle, grimpe aux arbres, à défaut des rideaux, et pousse des cris... de singe. Fat Mama, de son côté, est venue prouver que l’on peut être obèse et une héroïne, tandis que le Capitaine Victoire semble vouloir ressusciter les héros kitch des 70’s. Quant au Justicier d’Acier, son cas est un peu spécial. En effet, cette montagne de muscles, sorte de croisement entre Vin Diesel et Ron Perlman, tient plus du méchant de Batman que du super héros. Avec son bras en acier, papier d’alu pour les besoins de l’émission, et son espèce d’arme de destruction massive, il augmente son pouvoir... en tuant !

Mais à voir leur tête quand le visage de Stan Lee apparaît, on comprend que tous prennent ce jeu très au sérieux. Et il vaut mieux car le papa de Spiderman est intransigeant. Chaque jour, il les soumet à des épreuves pour évaluer leurs capacités.

Et l’émission regorge de pièges. Ainsi un traître s’est glissé parmi les candidats pour épier leurs conversations et remettre son rapport à Stan Lee sur ceux dont les motivations sont douteuses. Autre piège, la première épreuve. Stan Lee explique à nos Super Zéros qu’ils doivent se changer le plus vite possible sans être vu et atteindre la ligne d’arrivée. Ce qu’il ne dit pas, c’est que sur leur parcours, se trouve une petite fille ayant perdu sa maman. Seul un petit nombre de nos apprentis Super Héros aideront la gamine, véritable but de l’épreuve. Et quel plaisir pour les téléspectateurs de voir les autres passer à toute vitesse devant l’enfant sans la remarquer et franchir la ligne avec la fierté d’avoir été rapide et efficace, pensant alors avoir parfaitement répondu aux attentes de Maître Stan Lee.

Le créateur des X-Men élimine également les candidats. Lors d’un cérémonial organisé sur le toit de leur repère secret (non, vous ne rêvez pas), trois apprentis héros ayant échoué aux épreuves sont soumis aux critiques du maître et l’un d’entre eux doit rendre son costume. A noter que Stan Lee apparaît seulement à travers les écrans de téléviseurs placés un peu partout dans le repère ou dans le véhicule des Super Héros.

Pour présenter les plateaux aux téléspectateurs français, Sci Fi s’est tournée vers Laurence Boccolini. L’ancienne animatrice du Maillon faible ne se gêne pas pour se moquer des candidats, de leurs costumes, et du « vieux monsieur dans la télé », à savoir Stan Lee. Ses interventions contribuent à faire comprendre que cette émission doit se prendre au 10e degré car même le deuxième ne suffit pas...

Si on devait faire un parallèle, Qui veut devenir un Super Héros ?, c’est un peu comme Incroyable Talent. L’occasion donnée à des personnes légèrement déjantées de passer à la télé pour montrer leurs étonnantes capacités. Préparez vous zygomatiques car si le ridicule ne tue pas, il amuse en tout cas souvent le téléspectateur.

REAL TV   SYFY  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 28 mai 2022) : la victoire du Real Madrid (TF1) pulvérise la concurrence, Julien Courbet surprend (M6), Virginie Efira résiste (France 2)

Audiences TV Prime (samedi 28 mai 2022) : la victoire du Real Madrid (TF1) pulvérise la concurrence, Julien Courbet surprend (M6), Virginie Efira résiste (France 2)


INTERVIEW
Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »

Dembo Camilo (La faute à Rousseau, France 2) : « Gaëtan va réagir à chaud à des situations qui vont le mener à sa perte »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022