Arthur & Nagui : les rois du jeu de 19 heures

Publié le lundi 19 janvier 2004 à 00:52
par
Arthur & Nagui : les rois du jeu de 19 heures
©TF1/F2 

Il y a maintenant une semaine, Arthur succédait à Nikos Aliagas et Jean-Pierre Foucault dans la sacro-sainte case de l’access prime time de TF1. Avec son nouveau jeu, A prendre ou à laisser, l’animateur de TF1 prend le pari de maintenir l’audience du créneau horaire et renouveler son image.

Le lundi 12 janvier, Arthur prend donc l’antenne avec A prendre ou à laisser face à une concurrence bien installée (On a tout essayé, Le 19/20, Charmed). Et son jeu de « boîtes » captive 6.2 millions de téléspectateurs pour 31.5% de part de marché. Une audience plus qu’encourageante puisque l’animateur fait autant que la dernière de Qui veut gagner des millions diffusé le 9 janvier à la même heure et plus que la moyenne de Star Academy, le programme à succès de la chaîne privée.

Mais le lendemain, 1.1 million de téléspectateurs s’évaporent dans la nature. 200 000 rejoignent Laurent Ruquier sur France 2 et 100 000 le 19/20 de France 3 et Merci pour l’info sur Canal +. La part de marché d’A prendre ou à laisser passe de 31.5% à 26.7%. Le 19/20 de France 3 a repris son avantage. A TF1, la panique commence à gagner. La direction a peur de voir l’audience s’effondrer de jour en jour. Le score du mercredi est donc attendu avec une certaine impatience. La chute se poursuiva t-elle ?

« Ouf de soulagement » au siège de TF1 : A prendre ou à laisser inverse sa courbe et rassemble 5.7 millions de téléspectateurs pour 29.7% de part de marché. Jeudi, le jeu enregistre une légère baisse avec 5.4 millions de fidèles et 28.1% de part de marché. La semaine d’Arthur s’achève avec 5.5 millions de téléspectateurs et 29.3% de part de marché.

Au final, la première semaine d’antenne d’A prendre ou à laisser aura retenu l’attention de 5.6 millions de téléspectateurs en moyenne pour 29.1% de part de marché. TF1 est donc non seulement rassurée mais aussi pleinement satisfaite de ces audiences.

Samedi 17 janvier, c’était autour de Nagui de s’attaquer à l’access prime time du samedi de France 2. Avec son nouveau jeu, Le Coffre, l’animateur a pour mission de faire bien mieux que C.pour de vrai, l’émission de Christine Bravo et améliorer les audiences du Grand Zapping de l’humour. Pour sa première, Nagui a su attirer 2.8 millions de téléspectateurs pour 16.7% de part de marché. Si cette audience est bien meilleure que celle de Christine Bravo, il n’en est pas de même pour celle du Grand Zapping de l’humour de Frédéric Joly. Pour sa dernière émission du 10 janvier, Frédéric Joly a rassemblé 3.1 millions de téléspectateurs (17.5% de part de marché) et 3.4 millions pour sa première le 1 novembre 2003.

Rien de bien alarmant pour Le Coffre qui a quelques semaines pour trouver son public. Il faut dire que pour sa première, Nagui a eu fort à faire avec un Maillon Faible spécial Drag queen qui a boosté l’audience du jeu de Laurence Boccolini (5 millions de fidèles et 29.7% de part de marché)...

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   FRANCE 2   ARTHUR   NAGUI  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 22 septembre 2020) : Good Doctor revient en forme, Alexandra Ehle coule Un homme ordinaire (M6)

Audiences TV Prime (mardi 22 septembre 2020) : Good Doctor revient en forme, Alexandra Ehle coule Un homme ordinaire (M6)

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 22 septembre 2020) : Demain nous appartient résiste au retour de Nagui, Tous en cuisine faible, Quotidien enflamme TMC

Audiences TV Access (mardi 22 septembre 2020) : Demain nous appartient résiste au retour de Nagui, Tous en cuisine faible, Quotidien enflamme TMC


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020