vendredi 11 avril 2014 à 19:10 par

Ces émissions et séries qui ont révolutionné la TV

Dallas, le premier soap en prime time

Dallas, le premier soap en prime time
©NBC / Starling / Endemol 

Dallas est le premier soap à avoir été diffusé en prime time aux États-Unis, mais également à travers le monde, avec un doublage en 67 langues différentes et une programmation dans près de 100 pays, un record à la fin des années 70. En 1980, plus de 83 millions d’Américains étaient branchés devant la série lors de la révélation de l’identité du tireur qui s’était attaqué à J.R. 360 millions de téléspectateurs suivaient ce même épisode dans le monde entier. En France les magouilles du ranch de Southfork captivaient jusqu’à 16 millions de téléspectateurs sur TF1. Le succès des Ewing a même permis à la série de faire céder les censeurs en Roumanie. Après le renversement du gouvernement communiste en 1989, Larry Hagman était accueilli comme un héros national dans le pays. Bobby, Sue Ellen, Pamela, J.R et Cliff devenaient des stars internationales, le phénomène Dallas était né.

Loft Story, la télé’réalité d’enfermement évènement

Loft Story, la télé’réalité d’enfermement évènement
©NBC / Starling / Endemol 

Le 26 Avril 2001, Loana entrait dans le loft de M6 et ne se doutait pas qu’elle deviendrait une icône 70 jours plus tard. M6 créait alors un tsunami médiatique. En 1999, Big Brother faisait ses débuts aux Pays-Bas. Tout comme en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Espagne ou encore aux États-Unis, le divertissement réalise un raz de marée d’audience. En France, le programme se déleste du côté privation, mais le public est massivement présent devant M6 : 5.2 millions de Français étaient réunis devant le prime de lancement tandis que 8.1 millions suivraient la finale. Un record jamais égalé pour ce type de programme. La real tv créée par John de Mol a bénéficié d’une diffusion massive à travers le monde en créant un nouveau genre, la télé-réalité d’enfermement. Un phénomène encore inégalé aujourd’hui.

Les Experts popularise la science et révolutionne les séries

Les Experts popularise la science et révolutionne les séries
©NBC / Starling / Endemol 

Le drama les Experts apparaissait sur les écrans américains en 2000. D’emblée, 21 millions d’Américains suivent les enquêtes de Grissom. Trois années plus tard, la série devenait la plus regardée des États-Unis avec 26 millions de fidèles chaque jeudi soir sur CBS. Le network américain créait un nouveau phénomène de fiction procédurale basé sur la science. Suite au succès, une franchise était créée avec deux spin-off évoluant à Miami et à New York. Les Experts vont longtemps régner en prime time dans le monde entier. Jerry Bruckheimer, l’un des premiers à avoir fait le pas entre le cinéma et la télévision, a apporté à la série une qualité visuelle digne des salles obscures, en relevant le niveau pour toutes les séries qui sont nées par la suite.

Qui veut gagner des millions ? décroche le pactole

Qui veut gagner des millions ? décroche le pactole
©NBC / Starling / Endemol 

En 1998, Qui veut gagner des millions ? débarquait à la télévision anglaise. Près de 13 millions de téléspectateurs répondaient alors à l’appel. Dès lors, le divertissement s’exportait dans le monde entier avec plus de 120 versions. Le jeu s’imposait alors en prime time, un genre plutôt programmé en journée auparavant. Tous les ingrédients sont réunis : suspense, tension et un maximum de gains. John Carpenter (États-Unis) a été le premier candidat à remporter un million de dollars au cours d’un jeu dans le monde, en 1999. Il s’agissait encore il y a quelques années du jeu le plus populaire à l’échelle mondiale, devant A prendre ou à laisser et La Roue de la fortune. Le gimmick « C’est votre dernier mot ? » restera gravé dans la mémoire des téléspectateurs français pendant encore de nombreuses années.

Cosby Show, une famille afro-américaine qui passionne le public

Cosby Show, une famille afro-américaine qui passionne le public
©NBC / Starling / Endemol 

Avant Le Prince de Bel-Air ou La Vie de famille, The Cosby Show faisait ses débuts aux États-Unis en 1984. La sitcom rassemblait jusqu’à 30,5 millions de foyers américains sur NBC, et demeurait la série la plus regardée outre-Atlantique pendant cinq saisons consécutives. Et pourtant la famille Huxtable était mal partie. La vision globale de la télévision à l’époque était limitée et beaucoup d’acteurs du monde audiovisuel expliquaient que la comédie ne pouvait pas se transporter à l’étranger. Les producteurs ne pensaient pas que les aventures d’une famille afro-américaine, vivant à Brooklyn, puissent séduire un public international. Ils avaient tout faux. The Cosby Show rentrait dès lors dans le top 10 des programmes les plus regardés aux Philippines, en Australie ou encore en Norvège, et devenait l’un des plus grands hits de la décennie. Pour son arrivée en France, face aux JT du soir, M6 annonçait, avant-gardiste, « Le présentateur du 20 h est noir, et en plus il n’est pas présentateur ».

Nouvelle Star, la compétition de chant la plus rentable au monde

Nouvelle Star, la compétition de chant la plus rentable au monde
©NBC / Starling / Endemol 

Les télé-crochets sont aussi vieux que la télévision peut l’être. Mais Simon Fuller, producteur anglais, faisait passer ces compétitions de chant dans une autre dimension. En 2001, il lançait Pop Idol à la télévision anglaise. Plus tard les Américains et les Français s’emparaient du format. Après 10 ans d’existence, le talent show cumulait déjà plus 460 millions de téléspectateurs à travers le monde. Nouvelle Star a été une des premières émissions à utiliser le vote par téléphone et le merchandising, avec des revenus estimés à ce jour à plus de 8 milliards de dollars, soit le format le plus rentable à la télévision à l’échelle internationale.

Star Trek, la science-fiction s’installe sur le petit écran

Star Trek, la science-fiction s’installe sur le petit écran
©NBC / Starling / Endemol 

Si Star Trek n’a connu à l’origine que trois saisons sur NBC entre 1966 et 1969, elle est considérée comme la première série de science-fiction à la télévision pour tous les amateurs du genre, alors même que Doctor Who sévissait déjà depuis deux ans sur BBC One, en Angleterre. Il s’agit vraisemblablement d’une des premières séries cultes du petit écran. Défiant tous les stéréotypes, les personnages de la série étaient de différentes nationalités. La distribution comprenait également des protagonistes féminins. Star Trek est rapidement devenue une source d’inspiration pour les minorités et les femmes, tout comme aux accros des technologies. La lieutenante Uhura, interprétée par la chanteuse de jazz Afro-Américaine Nichelle Nichols, montrait alors au public qu’une femme de couleur pouvait être expérimentée et avoir du pouvoir, une véritable révolution dans un pays où le racisme était encore très présent.

Koh Lanta (Survivor), la télé-réalité de la privation

Koh Lanta (Survivor), la télé-réalité de la privation
©NBC / Starling / Endemol 

Expédition Robinson est le nom original du format dont Koh Lanta est l’adaptation sur TF1. Apparue en 1997 en Suède, l’émission génère des audiences astronomiques. Les États-Unis s’emparent de l’émission d’aventure qui débutait devant 15 millions de curieux pour s’achever devant 52 millions d’adeptes. En France c’est M6 qui devait diffuser Survivor à l’origine, mais TF1 faisait pression sur les producteurs afin d’obtenir les droits. Koh Lanta est aujourd’hui l’un des piliers de la grille de la première chaîne d’Europe. John de Mol s’inspira d’ailleurs du jeu afin de créer Loft Story, qui dans sa version originale, prive les locataires de tout confort.

Les Simpson, la famille la plus célèbre du monde

Les Simpson, la famille la plus célèbre du monde
©NBC / Starling / Endemol 

Quand la 20th Century Fox a commandé les premiers épisodes des Simpson à Matt Groening, le créateur de ces bonhommes jaunes, elle ne pariait pas un dollar sur ses revenus potentiels à l’international, considérant que l’humour de la série animée n’était pas transposable ailleurs. 25 saisons plus tard, Homer, Marge, Bart, Lisa et Maggie sont devenus la famille télévisuelle la plus connue dans le monde. Année après année, Les Simpson reste la série la plus rentable de la Fox. Irrévérencieux, mêlant humour pour adulte et commentaires politiques et sociaux, le dessin animé connait encore un large succès à travers le monde, notamment en Espagne et en Allemagne. Les Simpson ont permis à d’autres séries de voir le jour, telles que Beavis et Butt-Head, South Park, ou encore Family Guy.

Homeland, la série qui a changé la donne

Homeland, la série qui a changé la donne
©NBC / Starling / Endemol 

En 2010, la série Prisoners of War était diffusée en Israël. Et alors que les Américains avaient longtemps rechigné à importer des formats de fiction sur leur territoire, le network Showtime cédait à la tentation. Homeland apparaissait sur les écrans américains en octobre 2011. Les audiences n’étaient pas excellentes, mais les critiques étaient élogieuses. La chaîne américaine payante réussissait son pari et changeait définitivement la donne. Homeland gagnait par la suite l’Emmy Awards de la meilleure série dramatique. C’était la première fois qu’un format étranger remportait ce prix. Les chaînes internationales s’arrachaient la fiction qui sera diffusée en clair un peu partout dans le monde. Dès lors, les producteurs asiatiques et européens proposaient leurs formats aux studios américains, qui devenaient réceptifs aux succès réalisés à l’étranger. Les cartes étaient alors redistribuées.

The Voice réinvente le télé-crochet

The Voice réinvente le télé-crochet
©NBC / Starling / Endemol 

Après les baisses d’audiences de X-Factor, Pop Stars, et Nouvelle Star dans le monde entier, beaucoup d’analystes jugeaient le genre en perdition. Mais John de Mol n’avait pas dit son dernier mot. Le créateur de Big Brother (Loft Story) lançait The Voice en 2010 aux Pays-Bas. Les auditions se déroulaient à l’aveugle et les coachs étaient invités à découvrir les candidats seulement s’ils avaient aimé leur voix. 50% du public soit 3.7 millions d’Hollandais suivaient la première finale du talent show, un nouveau phénomène était né. A l’instar de TF1 en France, les diffuseurs s’arrachent le format à l’international qui reste en 2013 le divertissement le plus regardé dans le monde.

La roue de la fortune, une institution indéboulonnable

La roue de la fortune, une institution indéboulonnable
©NBC / Starling / Endemol 

La roue de la fortune continue de tourner aux États-Unis depuis 1975 sans interruption. Si le jeu a changé à trois reprises de diffuseurs outre-Atlantique, il fait encore aujourd’hui le bonheur de nombreuses chaînes à travers le monde avec plus de 60 adaptations. La mécanique est simple, mais redoutable et permet aujourd’hui à La roue de la fortune d’avoir la plus grande longévité pour un jeu à la télévision.

Urgences popularise définitivement les séries médicales

Urgences popularise définitivement les séries médicales
©NBC / Starling / Endemol 

Avant Grey’s Anatomy ou Dr House, les locataires du Cook County de Chicago avaient les faveurs du public. Urgences (Emergency Room dans sa version originale) a d’ailleurs propulsé au rang de star mondiale Georges Clooney, qui interprétait le docteur Douglas Ross. Dès 1994, les péripéties des médecins, chirurgiens et infirmières de la série passionnaient les téléspectateurs, popularisaient l’univers médical et motivaient de nombreuses vocations. La série créait même l’évènement en 1997 en diffusant un épisode en direct à la télévision. Les histoires d’amour d’Urgences et ses cas médicaux réalistes lui ont permis d’acquérir un statut inégalable à l’échelle internationale et d’ouvrir la voie à de nombreuses autres séries sur l’univers hospitalier.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 27 novembre 2020) : Koh-Lanta durcit le ton, démarrage réussi pour César Wagner, France / Autriche cartonne

Audiences TV Prime (vendredi 27 novembre 2020) : Koh-Lanta durcit le ton, démarrage réussi pour César Wagner, France / Autriche cartonne

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 28 novembre 2020) : N’oubliez pas les paroles leader menacé, Stéphane Plaza solide, La petite histoire de France sourit à W9

Audiences TV Access (samedi 28 novembre 2020) : N’oubliez pas les paroles leader menacé, Stéphane Plaza solide, La petite histoire de France sourit à W9


INTERVIEW
Fred Bianconi (Un si grand soleil) : « Virgile est à la dérive, il peut basculer à tout moment »

Fred Bianconi (Un si grand soleil) : « Virgile est à la dérive, il peut basculer à tout moment »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020