jeudi 1er mai 2014 à 18:26 par

Alice Nevers, Falco, Profilage, Plus belle la vie... ces séries françaises dont le public raffole

Profilage

Profilage
©DR 

Les enquêtes de l’excentrique Chloé Saint Laurent et du Commandant Rocher réussissent particulièrement aux jeudis soirs de TF1. Avec une moyenne de 7.1 millions de téléspectateurs et une part de marché à 31%, la saison 4 a été celle des records pour Profilage. La série policière attire la cible des femmes de moins de 50 ans (29%). Tandis que le 10 octobre 2013, pour la dernière soirée, ils étaient jusqu’à 8 millions. La série, portée par Odile Vuillemin, a démontré une originalité de ton qui a su séduire le plus grand nombre et l’efficacité du cliffhanger de fin de saison sur une fidélisation du public. « J’espère juste que le cliffhanger donne envie aux gens de poursuivre cette aventure l’année prochaine. Mon seul souhait est que les choses soient réussies », a déclaré son partenaire, Philippe Bas. La fin de la saison 4 laissant Chloé pour morte, pas de doute que les téléspectateurs seront nombreux lors du lancement de la saison 5.

Alice Nevers, le juge est une femme

Alice Nevers, le juge est une femme
©DR 

A l’image du lancement de sa saison 12, le 10 avril 2014, Alice Nevers a montré qu’elle avait encore de quoi séduire le public de TF1 puisque 6.6 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous pour le premier épisode. Ce soir-là, le sors de l’héroïne touchait en particulier le public féminin de 35 ans et plus, avec 36 % de part d’audience. Car oui, la série a su, ces dernières années, se réinventer et rendre accros un certain nombre de Français avec le développement d’histoires personnelles, en ne contentant plus de dérouler que des enquêtes policières. A titre de comparaison, la saison 11 d’Alice Nevers avait rassemblé en moyenne 6.36 millions de téléspectateurs et 25% du public.

Section de recherches

Section de recherches
©DR 

Cette saison 8 de Section de recherches a été celle du renouveau (changements de décors et d’une partie du casting) et la prise de risque de la productrice Dominique Lancelot a été payante. Puisque celle qui voulait donner à sa série « toutes ses chances une dernière fois. C’est-à-dire de toucher le très large public qu’elle semblait mériter » a réussi à séduire, avec plus de feuilletonnant, en moyenne 6.9 millions de téléspectateurs par épisode (contre 6.69 millions la saison précédente) et 29% du public, soit la meilleure part d’audience depuis le lancement de Section de recherches en 2006. De plus, la série policière de TF1 semble avoir trouvé le public féminin qui lui manquait. A l’image des deux derniers épisodes de la saison qui ont captivé, le 3 avril 2014, 38% des femmes de 35 ans et plus.

Falco

Falco
©DR 

Ce flic écorché vif et charismatique, reprenant du service après avoir passé 22 ans dans le coma, a attiré 7.14 millions de curieux (27.4% du public) lors du premier épisode, le 20 juin 2013. La résurrection de Sagamore Stévenin alias Falco a trouvé son public sur trois semaines de diffusion, dans la case du jeudi polar de TF1, l’été dernier. Les six épisodes de la saison 1, mélant les enquêtes policières et aux tourments du héros, ont captivé 6.67 millions de téléspectateurs en moyenne, pour une part de marché à 27.2%.

Joséphine, ange gardien

Joséphine, ange gardien
©DR 

Joséphine est une indéboulonnable du PAF. Depuis 17 ans, l’ange gardien accompagne les téléspectateurs de TF1 sans vraiment faillir. Une communion avec un public familial inexplicable, qui a même inspiré le dernier spectacle de Mimi Mathy. En 2013, la série réunissait en moyenne 6.49 millions de téléspectateurs, soit 24,1% du public. En ce début d’année 2014, seul la série britannique Broadchurch (France 2) a réussi à la faire fléchir en lui faisant passer en dessous de la barre des 6 millions. Mais Joséphine a vite retrouvé ses pouvoirs magiques, notamment, auprès des 4/14ans qui la plébiscitent à 46% (chiffres du 10 mars).

No Limit

No Limit
©DR 

La première saison de No Limit avait réuni en moyenne 6.6 millions (28.1% du public) sur TF1 et lors de son lancement en 2012, plus de 7 millions de curieux étaient devant leur petit écran. La saison 2, elle, a intéressé 1 million de téléspectateurs en moins. Mais la série d’action de Luc Besson semble garder la confiance de la chaîne puisqu’une saison 3 est en préparation. Il faut dire que l’ambition affichée de proposer des séries policières différentes de l’accoutumée protège encore la série, qui, en plus, séduit 25% des femmes de moins de 50 ans responsables des achats.

Camping paradis

Camping paradis
©DR 

« Allons au Camping Paradis, c’est mieux que la vie. Mais aussi, on se retrouve entre amis... » Entre 2013, le charismatique Laurent Ournac avait 6.12 millions d’amis en moyenne (22.7% du public), avec qui se vider le cerveau. Autre série familiale des lundis soirs de TF1, Camping Paradis fédère toujours, en 2014, un public large. Comme l’a confirmé, récemment, un épisode, diffusé le 24 mars, qui a rassemblé 5.93 millions de Français et, notamment, 30% des 15/24 ans.

R.I.S. police scientifique

R.I.S. police scientifique
©DR 

En neuf saisons, R.I.S. a connu des changements de casting réguliers. Des signes d’essoufflements pour nos experts français. Leurs enquêtes passionnent-elles encore les Français ? La saison 8 avait été suivie par 5.55 millions de téléspectateurs en moyenne (22.4% de pda). En janvier 2014, le lancement de la saison 9 restait dans cette moyenne puisque 5.56 millions de personnes et 21.3 % du public étaient au rendez-vous. Au terme d’une diffusion en demi-teinte, la saison a terminé sa course en réalisant sa meilleure soirée, avec en moyenne 5.8 millions de téléspectateurs, soit 24% du public et de 31% des femmes de plus de 35 ans. Au final, 5.46 millions de Français sont restés fidèles à la série.

Clem

Clem
©DR 

Ce récit de la vie d’une adolescente bousculée par une grossesse accidentelle a vite trouvé son public sur TF1. Devant le succès de Clem, portée par Lucie Lucas et Victoria Abril, TF1 a commandé cinq épisodes (contre trois précédemment) pour une saison 4. Diffusée dès janvier 2014, la saison a connu des débuts en demi-teinte. Mais étrangement, elle a progressé au fur et à mesure des épisodes. Ainsi, la dernière soirée a rassemblé 6 millions de curieux en moyenne et confirmait un certain succès auprès de 45% des femmes de 15/34 ans, 37% des 15/24 ans, 35% des 4/14 ans et 25% des femmes de moins de 50 ans. La série retrouvait alors les 6.6 millions de fidèles de la saison 3. Clem n’a donc pas dit son dernier mot.

Plus belle la vie

Plus belle la vie
©DR 

Des histoires d’amour, de famille, des morts et des personnages qui vont et qui viennent, Plus belle la vie est le grand et unique feuilleton quotidien du PAF. Chaque soir, dès 20h10, 5 millions de fidèles, voire plus, restent captivés. Installé sur France 3 depuis dix ans, Plus belle la vie n’est rien d’autre qu’un phénomène, qui trouve aussi sa place en prime time. Comme l’a encore prouvé, Une vie en Nord, avec Rudy et Ninon. Diffusé mi-avril 2014, le téléfilm a 4.37 millions de Français et notamment 21% des 25/34 ans.

Fais pas ci, fais pas ça

Fais pas ci, fais pas ça
©DR 

Les péripéties du quotidien des Lepic et des Bouley amusent en nombre les téléspectateurs de France 2 depuis 2009 (saison2 : début de la diffusion en prime time). Début 2014, la chaîne lançait avec succès (près de 5 millions de fans) la saison 6. Si au fil des années, la série peut sembler en baisse de régime, le public ne semble pas lui en tenir rigueur. Avec une moyenne de 4.9 millions de fidèles, Fais pas ci, fais pas ça, qui reste performante sur les cibles des ménagères et des 4/14 ans, s’offre une saison 7.

Scènes de ménages

Scènes de ménages
©DR 

Chaque soir à 20h15, Plus belle la vie (France 3) n’a qu’une concurrente : Scènes de ménages. Avec ses 5 millions de fidèles (et des pics d’audience caressant les 7 millions de téléspectateurs) et des leaderships réguliers sur les fameuses ménagères, la shortcom de M6 ne semble toujours lasser les Français. Ces quatre couples offrant une diversité générationnelle divertissent un large public dans un enchaînement de saynètes dépeignant le quotidien. Scènes de ménages ou le savoir-faire d’Alain Kappauf est la zone de confort de M6.

Une famille formidable

Une famille formidable
©DR 

Depuis plus de vingt ans, la famille Beaumont, portée par le duo Annie Duperey/Bernard Le Coq, égaye les soirées des Français. Les hauts et les bas d’Une famille formidable sont aussi scénaristiques. Mais l’attachement du public est maintenant très profond. Fin 2013, la saison 10 - que Bernard Le Coq décrivait comme « une bonne cuvée » - a amusé en moyenne 5.93 millions de fidèles, soit 22.9% du public. Des scores suffisamment honorables pour les donner rendez-vous pour une onzième saison.

Nos chers voisins

Nos chers voisins
©DR 

Chaudement calée entre le JT de 20 heures et C’est Canteloup, Nos chers voisins a bien démarré l’année 2014. Depuis février, la shortcom de TF1 multiplie les performances en attirant 39% des fameuses ménagères (le 2 février) et en dépassant les 8 millions de téléspectateurs (8.4 millions le 4 avril). En revanche, à la différence de Scènes de ménages, les vitrines de prime time ne lui réussissent pas si bien.

Les petits meurtres d’Agatha Christie

Les petits meurtres d’Agatha Christie
©DR 

Suite aux départs d’Antoine Duléry et Marius Colucci, les auteurs des Petits meurtres d’Agatha Christie ont réinventé, en 2012, la collection d’enquêtes policières de France 2. En donnant les couleurs rétro des années 60 aux récits de l’auteure à succès britannique et en offrant un trio de personnages (Alice, Laurence et Marlène) délicieux aux téléspectateurs, Les petits meurtres d’Agatha Christie sont devenus une valeur sur du Service public. Les quatre épisodes, déjà diffusés, avec Blandine Bellavoir et Samuel Labarthe, ont rassemblé en moyenne 4.23 millions d’amateurs du Who dunnit ?. En décembre 2013, l’épisode « Et pourquoi pas Martin ? » marquait une progression en amusant 4.3 millions de personnes, soit 17.3% du public.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 26 novembre 2020) : Balthazar dynamique sur TF1, Vous avez la parole à un niveau cataclysmique, Gone Girl fait bonne figure

Audiences TV Prime (jeudi 26 novembre 2020) : Balthazar dynamique sur TF1, Vous avez la parole à un niveau cataclysmique, Gone Girl fait bonne figure

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 25 novembre 2020) : Demain nous appartient stoppé, Philippe Etchebest et 28 minutes au top

Audiences TV access (mercredi 25 novembre 2020) : Demain nous appartient stoppé, Philippe Etchebest et 28 minutes au top


INTERVIEW
Jérémy, éliminé de N’oubliez pas les paroles : « La fatigue a joué mais la victoire de Jennifer est méritée »

Jérémy, éliminé de N’oubliez pas les paroles : « La fatigue a joué mais la victoire de Jennifer est méritée »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020