samedi 17 avril 2010 à 19:37 par

Ces séries que vous ne verrez jamais

SILVER LAKE

SILVER LAKE
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Scénariste le temps d’un épisode d’Angela 15 ans et Gilmore Girls, Justin Tanner vend, en octobre 2003, un script à la chaîne UPN. Le scénario est ainsi axé sur un propriétaire d’un magasin de disques, dont les capacités psychiques lui permettent de communiquer avec les morts et les aider à résoudre leurs problèmes laissés en suspend. En janvier 2004, Justin Tanner obtient le feu vert pour présenter au network américain l’équivalent d’un pilote d’une vingtaine de minutes avec l’aide de Spelling Television. Le binôme Aaron Spelling et E. Duke Vincent, à qui l’on doit, entre autres, Charmed et 7 à la maison, fait office de producteur exécutif du projet. Deux mois plus tard, Kerr Smith, alias Jack dans Dawson, est choisi pour camper le rôle principal. Obligée de faire un choix parmi toutes ses nouveautés pour la grille de rentrée 2004/2005, UPN optera finalement pour lancer Kevin Hill ou encore Veronica Mars en lieu et place. Un an plus tard, une version féminine de Silver Lake fait son apparition sur CBS, une certaine Ghost Whisperer...

Photo promotionnelle de la série E-ring.

WOMEN OF A CERTAIN AGE

WOMEN OF A CERTAIN AGE
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Si Cougar Town fait l’objet d’un important buzz depuis son lancement en septembre 2009, ABC avait prévu de lancer le phénomène des « cougars », ces fameuses quadra/quinquagénaires attirées par des hommes jeunes, pour la saison 2006/2007 avec Women of a certain age. À la différence de la fiction de Courteney Cox, le projet était prévu pour être une sitcom « multi-caméra ». Heather Locklear est alors annoncée pour incarner le rôle principal, celui de Barb, une veuve qui décide d’aller de l’avant en compagnie de ses deux meilleures amies, également célibataires. Mais difficile de trouver l’âme sœur quand, à 40 ans, les hommes sont généralement attirés pour les femmes bien plus jeunes qu’eux... Le pilote est produit par Allison Adler, co productrice des Dessous de Veronica et de Commander-in-Chief. Pour la rentrée, ABC passe commande d’une quarantaine de scripts de comédies pour 18 pilotes tournés, comprenant 7 sitcoms « multi-camera », dont Women of a certain age. Aucune d’elles ne verra le jour...

Photo amateure prise quelques jours après le tournage de Women of a certain age.

DIARY OF A MANHATTAN CALL GIRL

DIARY OF A MANHATTAN CALL GIRL
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Chris Albrecht, ancien patron de HBO, a toujours souhaité développer une série dans la veine de Sex and the city, succès de la chaîne entre 1998 et 2004, avec, en guise d’héroïnes, des prostituées. En octobre 2007, le succès de Journal intime d’une call-girl en Angleterre encourage la chaîne américaine à demander à Darren Star, créateur des aventures de Carrie Bradshaw, une version new-yorkaise de la fiction. Et si la série britannique avec Billie Piper se veut l’adaptation télévisuelle du livre et du blog de Belle de Jour, vraie prostituée londonienne, Diary of a Manhattan call girl s’inspire, elle, de la chronique de Tracy Quan sur le site internet Salon.com. Mais Chris Albrecht, contraint de démissionner quelques mois plus tôt, rejoint le groupe IMG Global Media et vend, au mois de décembre 2007, Journal intime d’une call-girl à Showtime, principal concurrent de HBO. Cette dernière abandonne alors son projet.

EXIT 19

EXIT 19
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Après l’arrêt de Commander-in-Chief, Geena Davis est annoncée, en mars 2008, comme l’héroïne principale et coproductrice exécutive d’un nouveau projet, Exit 19. Celui-ci, à l’origine écrit par Michael Nankin, le script intéresse CBS qui commande un pilote auprès de Jeffrey Bell, co producteur de Angel et Alias. Exit 19 met en scène le quotidien d’une enquêtrice contrainte de jongler entre son travail dans les quartiers les plus dangereux de Manhattan et sa vie de famille en tant que mère célibataire de deux enfants. Le projet n’est finalement pas sélectionné pour occuper la grille de rentrée 2008/2009 du network. CBS a, en effet, préféré les séries Eleventh hour ou encore une certaine The Mentalist... En juillet 2009, la chaîne câblée américaine Lifetime souhaite reprendre le projet Exit 19 et commande un nouveau script davantage destiné à son cœur de cible, à savoir un public exclusivement féminin. Le diffuseur n’a, lui non plus, finalement pas donné suite.

Photo amateure prise sur le tournage de Exit 19

BODY POLITIC

BODY POLITIC
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

En 2005, Touchstone Television, devenue depuis ABC Studios, produit pour le network WB The Body Politic sous la houlette de Peter Horton, réalisateur du pilote d’une nouveauté intitulée Grey’s Anatomy. Si le projet est alors avorté, il faudra attendre février 2009 pour que The CW, du groupe CBS, s’en empare et décide de commander un pilote via la société CBS Television Studios. Le synopsis, lui, reste identique : une jeune femme déménage du Michigan après la mort de sa mère pour rejoindre Washington DC où son père biologique, le sénateur Webster, avec qui elle a perdu contact, vient d’être nommé procureur général. Au mois de mars 2009, Tim Matheson, interprète de John Hoynes dans A la maison blanche, est annoncé au casting, au même titre que Jason Dohring, le Logan de Veronica Mars, Gabrielle Union ou encore Brian Austin Green. Malgré l’ambition du projet, Dawn Ostroff, dirigeante de The CW, confirme en août 2009 que Body Politic ne fera pas son apparition à l’antenne, soulignant malgré tout la difficulté d’avoir pris une telle décision.

THE END OF STEVE

THE END OF STEVE
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Annoncé comme le grand retour de Matthew Perry sur les petits écrans après l’échec de Studio 60, le projet The end of Steve met en scène les péripéties d’un animateur de talk-show aussi talentueux à l’écran que grande gueule hors caméra. En juin 2008, la chaîne câblée américaine Showtime commande ainsi un pilote auprès de Sony Pictures Television. Si l’ancien Chandler de Friends occupe le rôle-titre, il endosse également la casquette de scénariste et de producteur exécutif. Mais en avril 2009, Showtime annonce officiellement ne pas donner suite, à l’instar du spin-off de The L Word et de plusieurs autres projets pourtant très attendus des sériephiles. Sony Pictures dit alors démarcher d’autres diffuseurs pour proposer The end of Steve. En octobre 2009, Matthew Perry s’engage pour la conception d’une nouvelle production pour ABC, Mr Sunshine.

Photo promotionnelle de la série Studio 60

THE WONDERFUL MALADYS

THE WONDERFUL MALADYS
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Si la carrière cinématographique de Sarah Michelle Gellar n’a pas rencontré le succès escompté, l’actrice décide de retourner sur le petit écran pour la première fois depuis l’arrêt de Buffy contre les vampires. En septembre 2008, elle est ainsi annoncée comme l’interprète du rôle principal et productrice exécutive d’une nouvelle comédie pour HBO. Sarah Michelle Gellar partage alors cette fonction avec Charles Randolph, scénariste du projet, connu pour son travail sur le film L’Interprète. Le duo signe alors The wonderful Maladys ou les péripéties de trois frères et sœurs qui ont perdu leurs parents lorsqu’ils étaient jeunes. En mars 2009, les acteurs Nate Corddry et Molly Parker rejoignent officiellement le casting et le réalisateur Alan Taylor, dont la filmographie comprend Les Soprano ou encore Mad men, est alors engagé pour travailler sur le pilote. Au mois de mai 2009, celui-ci est tourné, mais ne fera pas l’objet d’une série sur la grille. Aucune information supplémentaire n’a filtré à ce sujet. En décembre 2009, l’acteur Adam Scott, interprète d’un rôle secondaire, confirme que HBO n’a pas souhaité commander une saison de The wonderful Maladys pour des raisons encore inconnues...

Photo prise sur le tournage de The wonderful Maladys

AQUAMAN

AQUAMAN
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Novembre 2005. Miles Millar et Alfred Gough, producteurs exécutifs de Smallville, s’engagent à fournir au network WB un pilote axé autour du super héros de DC Comics, Aquaman. Warner Bros. Television, le producteur, ne souhaite pas que le projet devienne un spin-off de Smallville, et ce, malgré l’apparition du personnage d’Aquaman au cours d’un épisode à l’époque. Celui-ci, incarné par Alan Ritchson, se voit donc remplacé en janvier 2006 par l’acteur Will Toale. Un mois plus tard, Warner Bros change d’avis et engage l’acteur de soap Justin Hartley pour le rôle-titre. Le projet a pour ambition de suivre les péripéties d’un jeune homme, en apparence comme les autres, mais doté de pouvoirs et dont la destinée est de devenir le prince d’Atlantis. En mars 2006, un pilote d’un budget de 7 millions de dollars est tourné à Miami. Malgré le buzz engendré, celui-ci ne fera pas l’objet d’une série sur la grille du nouveau network The CW, joint-venture de WB et UPN. L’épisode tourné en vu d’occuper la grille de rentrée 2006/2007 est alors mis en vente sur iTunes quelques mois plus tard et sera même disponible en DVD en novembre 2007. Miles Millar et Alfred Gough affirment encore aujourd’hui ne pas comprendre la décision de la chaîne.

PRETTY / HANDSOME

PRETTY / HANDSOME
©Warner Bros. Television / Sock.xcnhg / SplashNewsOnline / DR 

Quand le créateur de Nip Tuck et l’acteur Brad Pitt développent une série télévisée pour la chaîne câblée américaine FX, le projet a tout d’un événement. D’abord nommée 4 OZ, qui correspond au poids moyen d’un pénis, la fiction en préparation deviendra Pretty/Handsome. Si l’acteur sert ici de coproducteur, c’est le comédien Joseph Fiennes, futur héros de Flash Forward, qui décroche le rôle principal en septembre 2007, celui d’un homme marié et père de deux enfants qui réalise qu’il est un transsexuel. Un mois plus tard, un pilote est tourné avec Carrie-Anne Moss ajoutée au casting. Trois scripts supplémentaires sont alors commandés par FX et la série est prévue pour suivre l’évolution de la métamorphose du héros sur quatre saisons. Si les sériesphiles peuvent découvrir le pilote sur les sites de téléchargements illégaux, FX , en revanche, fait marche arrière malgré le buzz engendré. Pretty/Handsome ne voit donc pas le jour pour la saison 2007/2008. 20th Century Fox TV, le producteur, tente de vendre le projet à d’autres diffuseurs, mais, en juillet 2008, sa « mort » est officiellement annoncée.




AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)

Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022