Confessions Intimes > 15/12/2009

Marion Jollès sur TF1

Publié le mardi 15 décembre 2009 à 23:25
par
Confessions Intimes > 15/12/2009
© 

Au programme de ce nouveau numéro de Confessions intimes, une nouvelle fois, l’émission a compté sur ses sujets de prédilection : couples en difficulté, jeune femme égocentrique et narcissique à l’extrême, ou encore fan faisant passer sa passion avant sa famille.

Dans un premier temps, Guillaume et Ophélie laissent les caméras entrer dans leur quotidien. En effet, parents d’un petit garçon, les deux tourtereaux ne se supportent plus, notamment depuis que Guillaume a été infidèle. Les disputes sont légion, et ce dernier avoue ne plus voir d’issue : « Je me sens plus proche de la sortie que de toi. Pour moi, il n’y a plus d’espoir ». Bouleversée, Ophélie se réfugie chez sa mère, qui l’aide à faire le point. S’engage alors une houleuse discussion avec Guillaume, qui, le lendemain, comme par enchantement, débarque avec un bouquet de fleurs « pour me faire pardonner tout ce que je t’ai fait ». Un geste anodin qui porte pourtant, devant les caméras, ses fruits.

Par la suite, les inconditionnels de l’émission ont eu l’immense plaisir de faire la connaissance de Jessica, championne de la catégorie « Je suis belle et je l’assume ». Persuadée d’être « la plus belle femme du monde », cette dernière fait preuve d’un égocentrisme et d’un narcissisme sans limites. « Y a des filles jolies, mais pas plus jolies que moi ! », « Y a des gens plus intelligents, genre Einstein. J’ai un gros QI, mais pas à ce point là » font partie de ses répliques cultes. Mieux, elle n’hésite pas, lorsqu’elle croise une jeune femme dans un magasin, à lui lancer un « Bonjour, comme t’es moche ! ».

Et quand il s’agit de rejoindre ses amis (ou plutôt son amie, Jessica ayant usé tout son entourage, sa mère mis à part), il lui faut pas moins de trois heures pour se préparer. « Ce que j’aime bien chez moi, c’est ma gueule d’ange, ma formidable plastique, et mon incroyable modestie, parce que j’en ai pas du tout ! » s’enorgueillit-elle devant la glace. Et il y a fort à parier que le message de Peggy, déjà apparue dans l’émission pour les mêmes raisons, ne parviendra pas à ramener la jeune femme sur terre...

Après avoir suivi les tribulations d’un deuxième couple en danger, place à un incontournable de l’émission : le fanatique obsessionnel. Ainsi, les téléspectateurs font la rencontre de Christian, un passionné de camions. « Sur 24 heures par jour, je pense 21 heures aux camions » avoue-t-il face caméra (et avec sous-titrage !). L’homme, au chômage, passe même ses journées à regarder les camions passer sur la nationale et à les prendre en photo ! « Je peux rester facilement 8/10 heures par jour » s’enorgueillit-il. Et quand il décide de se faire tatouer un deuxième camion, sur l’épaule cette fois, sa femme est furieuse : « Tu crois que c’est sexy ça ? ». Le personnage dans son ensemble ne l’étant déjà que peu...

Il faudra l’intervention de Christelle, une ancienne de l’émission, folle de tunning, pour calmer un peu les ardeurs de Christian...en tous cas face caméra.

  ON VOUS RECOMMANDE  

CONFESSIONS INTIMES  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 27 septembre 2021) : Une affaire française dévisse TF1, L’amour est dans le pré survole L’absente de France 2

Audiences TV prime (lundi 27 septembre 2021) : Une affaire française dévisse TF1, L’amour est dans le pré survole L’absente de France 2

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million

Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million


INTERVIEW
Paga (Les Marseillais, W9) : « Giuseppa est la femme de ma vie ! »

Paga (Les Marseillais, W9) : « Giuseppa est la femme de ma vie ! »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021