De Paradise Hotel à Popstars, un flot de real tv sur Planète Choc

Publié le vendredi 6 mai 2005 à 00:09
par
De Paradise Hotel à  Popstars, un flot de real tv sur Planète Choc
©Television Corporation international 

L’été approche à grands pas ! Les arbres bourgeonnent et la chaleur monte... C’est donc tout naturellement que Planète Choc a choisi Paradise Hotel et Family Business pour sa grille printanière. Sexe, séduction, humour et télé réalité sont les mots d’ordre de ces deux nouvelles émissions imaginées outre atlantique.

La dernière née des « Planètes » n’aura pas mis longtemps à creuser son trou dans le monde des thématiques. Apparue à la rentrée de septembre 2004, la chaîne est vouée aux « images fortes » et aux « sujets à sensation ». Destinée aux 15/35 ans, Planète Choc a très vite misé sur les télés réalité du monde entier. Il est bien loin le temps de Planète Future.

Dans cette logique de programmation, la case « Torride » du dimanche soir a vu fleurir son lot de real tv inédites. La soirée commence avec Paradise Hotel (notre photo), ou quand de jeunes et beaux Américains restent cloîtrés dans un hôtel de luxe. Le but de ces candidats : créer un couple pour gagner un prix dont personne ne connaît l’origine. Chaque semaine, un participant est logiquement éliminé, si les règles ne changent pas en cours de route. Les chambrées sont alors revues et corrigées. Car c’est un des points essentiels du jeu : une fille doit absolument partager sa chambre avec un garçon pour toute la semaine. La tension monte à l’Hôtel Paradis.

Créée par Howard Davidson et Phil Roberts pour la chaîne FOX, la série est diffusée chaque dimanche à 20h45, et du lundi au vendredi à 19h50. La première saison compte trente épisodes. Une suite est souhaitée par les producteurs. Possible retour à l’antenne cet été aux Etats-Unis.

En seconde partie de soirée, les téléspectateurs peuvent désormais tout savoir sur la face cachée du porno made in Seymore Butts. Avec Family Business, Planète choc déshabille les préjugés liés à l’industrie du X. Sous l’œil d’Arnold Shapiro (réalisateur), le quotidien du producteur aux plus de 70 films pour adultes est ainsi mis à nu, et avec drôlerie s’il vous plaît ! Le public découvre ainsi que Lila, sa maman, gère l’administratif de la société et le cousin Stevie les affaires courantes. Tour à tour, il leur faut dénicher une chambre d’hôtel pour un tournage, discuter des scénarii, et surtout régler les problèmes du quotidien jusqu’à la vie privée. Le langage y est cru et les images non voilées. The Osbournes de MTV ont trouvé ici une rude concurrence. Family Business compte trente épisodes, à l’antenne chaque dimanche à 22h35, multidiffusés toute la semaine.

Ce vendredi encore, les Link Up et Diadems referont surface. Planète choc reprend en effet l’aventure Popstars : le duel dès 20h45. Sur M6, cette troisième saison de Popstars avait, en son temps, rassemblé près de 3,3 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 13,6% de part de marché. La chaîne câblée n’en espère pas autant. Créditée de 0,2% de part de marché, Planète choc fait jeu égal avec sa consoeur Planète Thalassa. Le flot de real tv sur la grille permettra sans nul doute à la chaîne de multiplier ses jeunes téléspectateurs d’ici cet été.

  ON VOUS RECOMMANDE  

USA   REAL TV  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 22 novembre 2020) : En eaux troubles leader, Quantum of Solace battu par Vera, Zone interdite en bonne forme

Audiences TV Prime (dimanche 22 novembre 2020) : En eaux troubles leader, Quantum of Solace battu par Vera, Zone interdite en bonne forme

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 22 novembre 2020) : Les Enfants de la télé en pleine croissance, La petite histoire de France (W9) rejointe par Les Mystères de l’amour (TMC)

Audiences TV Access (dimanche 22 novembre 2020) : Les Enfants de la télé en pleine croissance, La petite histoire de France (W9) rejointe par Les Mystères de l’amour (TMC)


INTERVIEW
Isabelle Saporta (Les Grandes Gueules) : « Il est impossible d’être dans le politiquement correct jusqu’au bout »

Isabelle Saporta (Les Grandes Gueules) : « Il est impossible d’être dans le politiquement correct jusqu’au bout »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020