De TF1 à F2 : des fidèles par millions pour Jacques Villeret

Publié le mardi 1er février 2005 à 01:06
par
De TF1 à F2 : des fidèles par millions pour Jacques Villeret
©TF1/DR 

Le dîner de cons, Vivement dimanche, Un crime au paradis, Recto Verso, Un aller simple : dimanche, les chaînes de télévision ont rendu leur hommage au clown disparu du cinéma français. Au bilan, 18 millions de téléspectateurs attendris, un rire teinté de mélancolie.

Comédien à la scène et à l’écran, Jacques Villeret est mort vendredi, à l’hôpital d’Evreux (Eure), d’une hémorragie interne. En plus de trente ans de carrière, sous l’œil de la caméra de Claude Lelouch, Jacques Veber ou Jean Becker, l’artiste était devenu l’un des comiques préférés des Français. Parmi ses succès : La Soupe aux choux, La Contrebasse, Le Bal des Casses-Pieds, Papy fait de la résistance...

La disparition de l’acteur aura d’abord alerté TF1. Les Enfants de la télé, le rendez-vous « humour » du samedi soir, était notamment consacré à la sortie du film Iznogoud ce samedi. Autour de la table, avaient été conviés Frank Dubosc, Patrick Braoudé, Mickaël Youn et Jacques Villeret. Après maints balbutiements dans les couloirs de la chaîne et d’Endemol France, la diffusion de l’émission (enregistrée le 17 janvier) a été confirmée vendredi en fin d’après-midi. Précédés d’un court message d’Arthur, ces Enfants de la télé là ont été regardés par près de 6,7 millions de téléspectateurs, soit 35,3% de part de marché. Sur la cible des ménagères de moins de 50 ans, l’émission a même atteint les 43,4% de part de marché.

Dimanche ensuite, TF1 avait décidé de remettre au placard Spy Game et Rocky III : l’œil du tigre pour Le Dîner de cons et Un Aller simple. Sur France 2 également, exit Keanu Reeves alias L’Associé du diable et Christophe Hondelatte dans Faîtes entrer l’accusé, et place à Un crime au paradis et à la rediffusion d’un Vivement dimanche d’avril 2000.

Et avec sa programmation entre éclats de rire et émotion, TF1 est arrivée en tête des audiences de la soirée. Le Dîner de cons a ainsi conquis près de 11,3 millions de personnes, soit 41,9% de part de marché. Jamais depuis Pretty Woman, le 21 février 1999 (11,4 millions et 47,3%), TF1 n’avait enregistré un tel résultat avec Ciné dimanche. En 2001, la première diffusion du Dîner de cons avait déjà retenu l’attention de 11.6 millions de fidèles sur TF1. En face sur France 2, Jacques Villeret aura tout autant été salué. Ainsi, 7,1 millions de téléspectateurs (27,1% de part de marché) ont choisi le duel Balasko/Villeret arbitré par André Dussolier. Les autres chaînes n’auront récolté que les quelques miettes de points restants. Au gré des bourrasques d’indécis, Zone Interdite a réussi à glaner 2,1 millions de personnes (8,2%), Marc-Olivier Fogiel, 2,3 millions (10,8%).

Le duel amical s’est poursuivi en seconde partie de soirée. Dans cet ultime manche, TF1 a largement dominé la partie. 4,8 millions de cinéphiles - soit 37,7% de part de marché - avaient choisi Un Aller simple. Un score quasi historique dans cette case dédiée au cinéma. Côté service public, Michel Drucker aura conquis quand à lui 1,8 millions de fidèles (15,2 de part de marché) pour la rediffusion de Vivement dimanche, consacré à l’acteur français. Un résultat conforme aux moyennes de la chaîne.

Peu présent sous le feu des projecteurs de télévision, Jacques Villeret avait tourné quatre films en 2004. En poète de l’humour, il sera notamment le calife Haroun El-Poussah, « poursuivi » par Iznogoud avant d’incarner André Morin aux côtés de Christian Clavier, Thierry Lhermitte et Alexandra Lamy dans L’Antidote. La sortie en salles d’Iznogoud est prévue le 9 février prochain.

TF1   FRANCE 2  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 5 décembre 2021) : TF1 leader avec Les Tuche, La mule (France 2) relègue Vera (France 3), Dossier tabou déçoit M6

Audiences TV prime (dimanche 5 décembre 2021) : TF1 leader avec Les Tuche, La mule (France 2) relègue Vera (France 3), Dossier tabou déçoit M6


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021