Docteur Jivago (Arte) : une histoire vraie, Youri (Omar Sharif) a-t-il existé dans l’URSS de Staline ?

dimanche 19 décembre 2021 à 18:21 |
Capture Arte

Docteur Jivago, œuvre majuscule du septième art, a connu une existence plus tourmentée dans les librairies puisque son auteur a osé défier le culte stalinien.

Ce dimanche 19 décembre 2021, Arte programme en prime le long-métrage Docteur Jivago, adapté du roman éponyme signé Boris Pasternak. Il figure au panthéon du cinéma puisqu’il constitue l’un des dix plus gros succès commerciaux de l’histoire.

Bien que passionné par la poésie, Youri Jivago est devenu médecin après de brillantes études au milieu des soirées endiablées. Un événement tragique réunit Youri et Lara, une femme d’une grande beauté, qui a le don de la fasciner instantanément. Dans un contexte très tendu au cours duquel la population n’ose contester la suprématie tsariste, Lara et Youri tentent de ne pas s’éloigner alors qu’ils sont respectivement promis à un jeune révolutionnaire, Pasha, et Tonia, une femme brune. C’est alors qu’éclate le conflit le plus meurtrier de l’histoire.

David Lean / Omar Sharif, duo prolifique

Le réalisateur David Lean et Omar Sharif, dans le rôle-titre, ont signé une nouvelle œuvre majeure dans l’histoire du septième art, trois ans après Lawrence d’Arabie. Par ailleurs, le casting est complété par Géraldine Chaplin, la petite-fille de Charlie Chaplin, âgée d’une vingtaine d’années au moment du tournage.

Au total, le drame avoisinant les 200 minutes a récolté 5 Oscars et 3 Golden Globes. En France, il a attiré près de 10 millions d’entrées, constituant le deuxième plus gros succès de l’année 1966, simplement battu par La Grande Vadrouille et ses 17 millions de spectateurs.

La vie tourmentée du « papa » de Jivago

Le Docteur Jivago a beau ne pas être un authentique médecin, il a causé de nombreux tracas à son auteur, Boris Pasternak, lequel a inspiré ce long-métrage. En effet, l’écrivain a multiplié les ouvrages chocs et le régime soviétique a très peu goûté la vision de l’homme, jugée « à l’écart de la réalité socialiste ».

Ainsi, le sanguinaire Staline a décidé dans un premier temps de censurer Boris Pasternak avant de s’attaquer à ses proches. Olga Ivinskaïa, une admiratrice devenue la muse de l’écrivain, a été condamnée aux travaux forcés alors qu’elle était enceinte. Elle a perdu son enfant dans cette épreuve.

ARTE    CINEMA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »