Face à la bande / A prendre ou à laisser : le duel continue entre France 2 et D8

Publié le vendredi 14 novembre 2014 à 12:12
par
Face à la bande / A prendre ou à laisser : le duel continue entre France 2 et D8
©J.P. PARIENTE/ENDEMOL/D8 

Chaque jour à 18 heures, France 2 et D8 misent sur le divertissement avec Face à la bande et A prendre ou à laisser. La chaîne publique, qui peut compter sur près de 14% de part d’audience de moyenne journalière, se retrouve alors au coude à coude avec D8, la chaîne gratuite du groupe Canal +, qui ne dépasse pas les 4% de part d’audience.

Ce jeudi 14 novembre, le duel entre les deux jeux a tourné à l’avantage de Jérémy Michalak et Face à la bande auprès de l’ensemble du public. France 2 a ainsi séduit 655 000 téléspectateurs, soit 4.8% du public présent devant son petit écran, contre 637 000 curieux et 4.6% de part de marché pour Julien Courbet et A prendre ou à laisser.

Dans un communiqué, D8 s’est toutefois félicité de ses résultats auprès de certaines cibles. A prendre ou à laisser a ainsi remporté la bataille face à France 2 auprès des ménagères de moins de 50 ans (6.0%) et des 25-49 ans (7.1%).

Face à la bande et A prendre ou à laisser reviennent à 18 heures sur France 2 et D8.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   AUDIENCES TV   C8   DIVERTISSEMENT   FACE A LA BANDE   A PRENDRE OU A LAISSER  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 25 février 2021) : Section de recherches facile leader, This is us en déroute, Rasta Rockett (W9) accroche M6

Audiences TV Prime (jeudi 25 février 2021) : Section de recherches facile leader, This is us en déroute, Rasta Rockett (W9) accroche M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 25 février 2021) : N’oubliez pas les paroles dévore Demain nous appartient, La meilleure boulangerie de France au régime

Audiences TV Access (jeudi 25 février 2021) : N’oubliez pas les paroles dévore Demain nous appartient, La meilleure boulangerie de France au régime


INTERVIEW
Marie Drucker (RMC Découverte) : « Nicholas Winton était un visionnaire, il a su très tôt que ces 669 enfants avaient un funeste destin »

Marie Drucker (RMC Découverte) : « Nicholas Winton était un visionnaire, il a su très tôt que ces 669 enfants avaient un funeste destin »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021