France / Etats-Unis : comment TF1 et le football féminin ont bouleversé le calendrier en pulvérisant les audiences TV

jeudi 27 juin 2019 à 18:35 |
Capture TF1

La huitième édition de la Coupe du monde féminine de football, made in FIFA, s’est ouverte le 7 juin dernier en France. Vingt-et-une années après leurs homologues masculins, les filles ont pu accueillir leur premier mondial.

La compétition a démarré en fanfare pour les joueuses de Corinne Diacre. Au-delà de la réussite sportive, marquée par le large succès (4-0) contre les modestes Sud-coréennes, le public s’est massé en nombre devant sa télé, TF1 réunissant ce soir-là 9.83 millions de supporters, représentant 44.3% du public. Le ton, qu’aucun ne soupçonnait d’un mouvement de lèvre, était donné. Au-delà de cette liesse populaire, la chaîne s’est appuyée sur toute sorte de public : 47% des ménagères, 51% des 25-49 ans, 57% des hommes de moins de 50 ans et 65% des 4-14 ans.

Un saut dans l’inconnu

Ce carton, TF1 elle-même ne l’a pas prédit. Si les droits télé ont été démultipliés par rapport à la précédente compétition - il en a coûté au groupe 10 millions d’euros contre... 850 000 euros pour W9 en 2015 -, ils n’ont pas non plus été évalués en prévision d’audiences incroyablement élevées en France mais aussi dans les autres pays. Au Brésil, terre sainte de football, les filles ont été massivement soutenues et ont réalisé des scores supérieurs à celui des hommes qui disputent pourtant la Copa America à domicile.

La Une, qui avait déboursé un montant treize fois supérieur pour la Coupe du monde masculine l’été dernier, va rentabiliser l’événement au-delà de ses espérances. Pour le match d’ouverture, la chaîne, peu sûre de son fait, avait facturé à 58 000 euros brut les 30 secondes (hors remise) les deux écrans publicitaires calés entre les hymnes et le coup d’envoi de la rencontre. Soit un prix divisé par deux en comparaison des dernières respirations précédant le début de Grey’s Anatomy deux jours plus tôt. Or, la série américaine a réalisé un quart de l’audience du France / Brésil disputé le dimanche 23 juin. TF1 a vite sauté sur l’occasion pour renflouer ses caisses. Ainsi, ce vendredi 28 juin, il en coûtera 79 000 euros les 30 secondes pour les deux écrans suivant les hymnes français et américains, et entre 125 000 et 130 000 euros pour les spots occupant la mi-temps de la rencontre.

France / USA, raz-de-marée attendu

Ce France / Etats-Unis devrait être une déferlante au niveau des audiences, les adversaires des Bleues étant l’équipe archi-favorite du tournoi. Sur les sept premières Coupes du Monde, les Étasuniennes ont raflé le trophée à trois reprises et terminé sur le podium lors des quatre autres compétitions, ce que les tricolores n’ont pu accomplir à la moindre occasion. L’autre répercussion de ces scores Médiamétrie est, sans conteste, les bouleversements de grille chez TF1, TMC et la concurrence. En effet, M6 basculera NCIS en rediffusion le vendredi 28 juin. La chaîne privée a déjà repoussé le coup d’envoi de son prime En famille le 17 juin, afin de ne pas l’envoyer au pilori face à France / Nigéria. La Six non plus n’avait pas anticipé les larges succès engendrés par la concurrente.

Du côté du diffuseur, il n’était pas forcément prévu que les rencontres de l’équipe de France se retrouvent sur la chaîne principale - à l’exception du match d’ouverture -. Or, l’engouement est tel que pour la toute première fois, TF1 programme ce jeudi 27 juin un match du mondial qui oppose deux équipes étrangères. En effet, Norvège / Angleterre , premier quart de finale de la compétition, se paye le luxe de déloger Les Bronzés, une comédie qui attire toujours en grand nombre. TF1 a d’ores-et-déjà annoncé qu’elle proposerait sur sa chaine premium les deux demi-finales et la finale, que la France y soit qualifiée ou non.

Le triomphe de W9 en 2015

C’est donc contre toute attente que la Une a assommé la concurrence par le biais de sa chaîne-mère ou celui de TMC, qui enchaîne les performances au million. En moyenne, les quatre premiers matchs de L’équipe de France, achevés par quatre victoires, ont fédéré 43.1% du public et 9.67 millions d’aficionados. Chez les hommes champions du monde, les quatre premiers matchs - disputés à tout moment de la journée - avaient attiré 11 millions de supporters, représentant 67.7% des Français devant leur écran.

Un signe néanmoins annonciateur de ce succès a été les bénéfices réalisés par W9 en 2015. En effet, la chaîne avait battu le record historique de la TNT avec un France / Allemagne dévoré par 4.1 millions d’individus. Ainsi, elle avait collecté 5 millions d’euros brut de recettes publicitaires tout au long du mondial.

TF1   AUDIENCES TV   SPORT   TMC  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022