Grégory Cuilleron (Chez Rémy, tout le monde peut cuisiner) : « La cuisine est la première des médecines »

Depuis le 7 octobre dernier, Grégory Cuilleron est à l’antenne de Disney Channel avec « Chez Rémy tout le monde peut cuisiner ». Un nouveau programme de cuisine pour celui que les téléspectateurs ont pu apercevoir dans de nombreuses émissions ces derniers mois. Toutelatele a rencontré le cuisinier, afin d’évoquer ce nouveau programme, ses projets et les compétitions culinaires à la télévision.

Publié le dimanche 18 octobre 2015 à 19:07
par
Grégory Cuilleron (Chez Rémy, tout le monde peut cuisiner) : « La cuisine est la première des médecines »
©Julien Knaub – Studio 89 – Disney Channel 

Nacer Boubekeur : Vous avez participé à Top Chef (M6) ou à la Tournée des popotes (France 5). Pourquoi avoir accepté de rempiler pour un autre programme de cuisine ?

Grégory Cuilleron : Je suis un bébé Disney et pouvoir croiser la cuisine avec l’univers Disney, c’est quelque chose qui m’a plu. Depuis quatre années, je donne des cours à des enfants d’écoles primaires, de collèges et de lycée, c’est très enrichissant. Dans le programme, on ne se prend pas la tête, mais cela n’empêche pas de prendre conscience que l’éveil au goût est quelque chose d’essentiel à cet âge là. Tous les souvenirs culinaires de mon enfance remontent à l’époque durant laquelle j’apprenais aux côtés de mon grand-père ou de ma mère. Donc lorsque l’on m’a proposé Chez Rémy, tout le monde peut cuisiner, j’avais envie de partager mes différentes expériences autour de la cuisine aux côtés d’enfants. La cuisine est la première des médecines.

Le groupe Disney a une ligne directrice : mettre en avant le slogan « manger, bouger ». Comment l’illustrez-vous dans l’émission ?

Je leur explique que ce que l’on mange traverse notre corps, et que cela nous permet de grandir. Mon envie avec ce programme n’est pas de remplir les écoles de cuisines, mais de faire en sorte qu’ils n’ouvrent pas de boîtes de conserve lorsqu’ils seront plus grands, qu’ils préfèrent les produits frais.

Dans Chez Rémy, tout le monde peut cuisine, votre rôle est d’apprendre à des enfants de 6 à 16 ans la cuisine saine, mais pas seulement...

Je les encadre, je donne des conseils, mais c’est à eux de préparer. Je dois aussi faire attention au feu, et à ce genre de choses. Le but est que ce soit vraiment eux qui réalisent le plat. Leur objectif est de surprendre un proche et je dois jouer le jeu à fond à leurs côtés, c’est aussi très drôle à faire.

Comment mieux faire comprendre l’importance de la cuisine à de jeunes enfants ?

On vulgarise un peu plus, même si je trouve qu’ils sont beaucoup plus sensibles qu’auparavant à la cuisine. Il y a eu de nombreuses émissions dédiées et les produits frais sont parfois de retour dans certains foyers. Tout cela aide à les sensibiliser. C’est différent d’il y a trente ans lorsque les produits surgelés sont apparus dans de nombreuses familles.

« Mon envie avec ce programme n’est pas de remplir les écoles de cuisines, mais de faire en sorte qu’ils n’ouvrent pas de boîtes de conserve lorsqu’ils seront plus grands. »

Quels sont les plats favoris des enfants ?

Dans l’émission, nous voulons faire plaisir aux proches, donc ils ne choisissent pas leur plat préféré. J’ai eu des indications sur les plats qu’ils souhaitaient qu’on réalise ensemble, mais ce n’était jamais par rapport a leurs propres goûts. J’ai quand même été très agréablement surpris par l’étendue de leurs connaissances et de leur curiosité gastronomique.

Certains reprochent une indigestion des émissions de cuisine. Comprenez-vous ces remarques ?

Tant que les gens regardent, c’est que cela doit leur plaire. Cependant, les téléspectateurs ont vu beaucoup de concours de cuisine. En France, les personnes aiment manger donc je pense qu’on doit encore proposer des choses originales autour de ce thème, sans pour autant abuser des concepts de compétitions. La cuisine doit être vecteur de partage, de bons moments, nous devons remettre ça au cœur des programmes.

Vous avez tourné vingt épisodes de vingt-six minutes de Chez Rémy, tout le monde peut cuisiner. Si la production vous propose d’autres numéros, êtes-vous partant ?

J’en garde un très bon souvenir et j’appelle de mes vœux de pouvoir continuer. J’ai trouvé une vraie utilité à l’émission, c’était très sympa à faire. J’espère pouvoir en tourner d’autres.

Allez-vous continuer la Tournée des popotes sur France 5 ?

Je l’espère. Il y a eu pas mal de mouvements chez France Télévisions, et nous attendions la nouvelle direction afin de nous rencontrer et d’en discuter. Cuisiner et voyager, c’est tout de même une chance, donc j’espère rempiler.

  ON VOUS RECOMMANDE  

CABLE / SATELLITE / ADSL   JEUNESSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 27 octobre 2020) : Good Doctor faible face à La France a un incroyable talent, Capitaine Marleau reste très forte

Audiences TV Prime (mardi 27 octobre 2020) : Good Doctor faible face à La France a un incroyable talent, Capitaine Marleau reste très forte

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 27 octobre 2020) : N’oubliez pas les paroles musèle Demain nous appartient, C à vous brille

Audiences TV Access (mardi 27 octobre 2020) : N’oubliez pas les paroles musèle Demain nous appartient, C à vous brille


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020