Grey’s anatomy remplace La villa des cœurs brisés avec cinq épisodes en access sur NT1

Publié le jeudi 2 février 2017 à 16:49
par
Grey’s anatomy remplace La villa des cœurs brisés avec cinq épisodes en access sur NT1
©Capture YouTube 

Si les fans de Grey’s Anatomy peuvent enfin suivre, après près de 8 mois d’attente, depuis le 1er février la suite de la saison 12 de la série médicale diffusée en prime, ils devront changer leurs habitudes sur NT1 puisque la chaîne décale la diffusion de ses épisodes quotidiens à partir du lundi 6 février.

La petite soeur de TF1 proposera ses 5 épisodes de 16h25 à 20h50 et non plus de 13h40 à 17h50 en raison de la fin de la saison 2 de La villa des coeurs brisés dont trois épisodes étaient diffusés entre 17h50 et 20h. La télé-réalité laissait ensuite la place à deux épisodes de 2 broke girls.

Pour son grand retour à l’antenne ce mercredi 1er février, Grey’s Anatomy s’est octroyé la 1ère place du classement des audiences. Son premier épisode a attiré 4.54 millions d’amateurs pour 17.9% de part d’audience.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   GREY’S ANATOMY   TFX  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 28 septembre 2020) : L’amour est dans le pré règne, Clem termine en baisse avec Laëtitia

Audiences TV prime (lundi 28 septembre 2020) : L’amour est dans le pré règne, Clem termine en baisse avec Laëtitia

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 28 septembre 2020) : Demain nous appartient au plus haut, C à vous éloigne TPMP avec Quotidien

Audiences TV access (lundi 28 septembre 2020) : Demain nous appartient au plus haut, C à vous éloigne TPMP avec Quotidien


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020