Jérémy (N’oubliez pas les paroles, Masters 2020) : « J’ai peur de perdre à mon premier match »

Actuel maestro de N’oubliez pas les paroles, Jérémy est engagé dans les Masters 2020 avec une entrée en lice ce samedi 24 octobre 2020 sur France 2. Toutelatele a recueilli ses impressions.

Publié le samedi 24 octobre 2020 à 18:33
par
Jérémy (N’oubliez pas les paroles, Masters 2020) : « J’ai peur de perdre à mon premier match »
©Capture France 2 

Joshua Daguenet : Actuel maestro de N’oubliez pas les paroles, vous voici engagé dans les Masters. Comment avez-vous géré ces deux compétitions simultanées ?

Jérémy : De la même manière que mon parcours, continuer à apprendre des chansons et cibler celles qui ne sont pas tombées pour moi. J’ai veillé à bien assurer mes bases.

Pour ces Masters, vous avez l’avantage d’être parfaitement rodé face à certains candidats qui n’ont plus joué depuis de longs mois, voire plusieurs années...

En effet, je suis dans le bain, mais les Masters ont été tournés un mois après mon dernier passage donc je n’ai pas pu y consacrer autant de temps que je voulais même si cela restait frais. Des gens aussi sont revenus et ils révisent depuis de nombreux mois donc ils ont eu plus de temps que moi.

« Quand quelqu’un n’a pas perdu, il faut le sortir »

Avec votre septième place, en attendant d’aller peut-être encore plus haut, avez-vous été l’un des candidats à « abattre » aux yeux de vos concurrents ?

Oui, je le pense parce qu’ils ne me connaissaient pas forcément et ignoraient qui j’étais et quels étaient mes goûts. Quand quelqu’un n’a pas encore perdu, oui, il faut le sortir.

Les Masters désormais ouverts aux 32 plus grands champions, vous voilà assuré de participer presque indéfiniment à la compétition tant qu’elle perdurera...

C’est vrai (rires), mais le niveau augmente chaque année donc on n’est pas à l’abri de voir de nouveaux visages arriver.

Avez-vous senti, dès le départ, que ces Masters constituaient un tout autre niveau que le parcours victorieux démarré le mois dernier ?

Oui, sans aucune hésitation. Maintenant que le tournoi est ouvert aux 32 meilleurs, certains qui n’étaient plus là ont saisi toutes leurs chances et le niveau n’a jamais été aussi élevé. Certains candidats ont énormément progressé. Des clients sont redoutables entre la 17 et la 32e place. Après les Masters, j’ai peur de perdre à mon premier match, il faut savoir se remettre dans le bain.

« J’ai le plus grand respect pour Margaux »

Quel(s) objectifs vous êtes-vous fixé devant une telle adversité avec des participants comme Kévin, Margaux, Hervé... ?

Très sincèrement, mon objectif était de passer un tour et de m’amuser. Je n’avais pas envie d’avoir des regrets sur mes performances. Si quelqu’un me bat et est plus fort, je l’accepte. Le classement n’est pas significatif pour moi. J’ai tenu à prendre chaque match individuellement, car la moindre erreur peut coûter très cher dans les Masters.

Sur votre parcours, débuté en septembre, vous avez impressionné en multipliant les finales à 10 000 et 20 000 euros. Comment expliquez-vous ce niveau de performance ?

Il ne faut pas enlever la chance de tomber sur les bonnes chansons. En plus de cela, je me suis préparé sur des titres moins évidents avec des paris selon mes goûts musicaux et la fréquence à laquelle ils tombaient. J’ai réussi le jackpot au départ.

Entre devenir le plus grand maestro du jeu et remporter les Masters, quelle distinction vous paraît la plus prestigieuse ?

C’est difficile... je pense qu’être le plus grand maestro du jeu est plus significatif même si ces deux faits ne reposent pas sur la même chose. Il faut durer pour le premier accomplissement alors que pour les Masters, il est impératif de tout donner d’un seul coup. Pour cela, j’ai le plus grand respect envers Margaux qui a tenu 59 victoires.

Votez aux Soap Awards 2020
  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   NAGUI   DIVERTISSEMENT   N’OUBLIEZ PAS LES PAROLES !  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 3 décembre 2020) : Balthazar réduit Laurent Delahousse et 9-1-1 Lone Star au silence, Le maître d’école (TMC) autoritaire

Audiences TV Prime (jeudi 3 décembre 2020) : Balthazar réduit Laurent Delahousse et 9-1-1 Lone Star au silence, Le maître d’école (TMC) autoritaire

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 3 décembre 2020) : N’oubliez pas les paroles se démarque de Demain nous appartient, Objectif Top Chef en retrait sur M6

Audiences TV Access (jeudi 3 décembre 2020) : N’oubliez pas les paroles se démarque de Demain nous appartient, Objectif Top Chef en retrait sur M6


INTERVIEW
Nicolas Anselmo (Ici tout commence, TF1) : « Pour Eliott, Hortense est unique... »

Nicolas Anselmo (Ici tout commence, TF1) : « Pour Eliott, Hortense est unique... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020