Judith Siboni & Olivia Côte : les nouvelles femmes de M6

En 2007, débarquait la shortcom Vous les femmes sur les écrans de Téva. Emmené par le duo de comédiennes, Olivia Côte et Judith Siboni, le programme allait bientôt, s’appliquer à décoiffer l’image d’un sexe faible glamour, sexy ou encore fleur bleue, au profit de portraits déjantés d’une gent féminine flirtant avec le burlesque et l’absurde. Après avoir séduit nombre de téléspectateurs, Vous les femmes se paye désormais, le luxe de s’installer sur les grilles de M6. L’occasion pour Toutelatele.com d’en savoir un peu plus sur les dessous de la saga...

Publié le vendredi 2 juillet 2010 à 13:45
par
Judith Siboni & Olivia Côte : les nouvelles femmes de M6
©François GOIZE/TEVA 

Aurélie Demarcy : Quels ont été vos parcours respectifs avant de vous lancer dans l’écriture de Vous les femmes ?

Judith Siboni : J’ai étudié le théâtre pendant trois ans au conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, sous l’enseignement de Jacques Lassalle et Dominique Valladié. Mes premiers pas sur scène étaient essentiellement dans des pièces d’art contemporain, et notamment, sous la direction de Guillaume Dujardin, dirigeant de la troupe Malanoche, pour laquelle j’exerce encore.

Olivia Côte : Moi j’ai suivi des études au Théâtre National de Strasbourg dès l’âge de 23 ans. Ce qui m’a permis de rencontrer mon actuelle compagnie de théâtre, le groupe « Incognito », avec laquelle je continue de jouer. Côté cinéma, j’ai récemment tourné pour Alain Chabat dans Ensemble, c’est trop.

Votre complicité est flagrante à l’écran, l’est-elle tout autant à la ville ?

Olivia Côte : Exactement. En fait, sur les tournages, on n’a pas l’impression de faire de la télévision. On a la chance de travailler avec sa meilleure amie, de faire des gags et de faire rire, c’est royal !

Judith Siboni : On se connaît depuis l’âge de 13 ans ! On s’est rencontrées au collège et depuis on ne se lâche plus (rires)0. C’est un vrai plaisir de pouvoir exercer ensemble.

D’où vous est venue l’idée de cette shortcom ?

Judith Siboni : On avait envie de passer au crible tous nos travers, de démythifier l’image de la femme parfaite, sexy, glamour. De se jouer des imperfections féminines qui finalement nous sont communes.

Olivia Côte : Ça nous permet également, d’exploiter des situations banales en leur donnant un aspect de dérision, mêlé à un esprit décalé. Le côté « loose » de nos personnages nous permet de rire du quotidien, à défaut d’en pleurer !

Vous avez déjà réalisé trois saisons du programme, d’où vous vient votre inspiration ?

Judith Siboni : L’inspiration est partout ! De notre entourage, à des scènes vues dans le métro, en passant par nos propres expériences, nos antennes sont toujours à l’affût !

Olivia Côte : Récemment, une personne nous a parlé de son expérience sur un réseau social. Elle y est inscrite et un jour sa sœur lui annonce qu’elle a leur père en ami ! En gros, sur ce genre de réseau même les membres de nos familles sont catalogués « d’amis ». Cette incohérence a finalement fait l’objet de l’un de nos sketches.


La fiction, originellement diffusée sur Téva, est maintenant sur les écrans de M6. Avez-vous reçu quelques consignes quant à votre humour parfois corrosif ?

Judith Siboni : Pas du tout. En changeant de chaîne, on ne savait pas si le ton allait être aussi libre, parce que sur Téva on avait un libre arbitre total. Or, il se trouve qu’on n’a pas eu à faire front à la censure.

Olivia Côte : En fait, la seule exigence de la part de la chaîne aura été : pas de poils pubiens ! Ce qui nous a valu certains floutages (rires). Cela dit, la série avait déjà été exposée au public sur Téva donc le risque était moindre.

Vous les femmes est-il un projet à long terme ?

Olivia Côte : Tant qu’on prend du plaisir à réaliser nos sketches et qu’on continue à se poêler, il n’y a pas de raison d’arrêter...

Judith Siboni : On adore ce programme, mais il y a un moment où l’on va finir par tourner en rond et manquer d’imagination. Il ne faudrait pas que ça devienne : « Vous les fatiguées », donc on verra jusqu’où va nous mener notre imagination.

Est-ce que vous souhaiteriez que la série fasse l’objet d’un long-métrage ou d’une pièce de théâtre ?

Judith Siboni : Non, on a aspire à d’autres choses, mais pas dans le cadre de Vous les femmes. Le projet qui nous tient à cœur serait de réaliser un film dans un registre différent de notre thématique actuelle.

Olivia Côte : En fait, on aimerait aborder le thème de la nostalgie...

Un film sur la nostalgie, c’est pourtant aux antipodes de l’esprit de l’image que vous véhiculez ?

Judith Siboni : Et pourtant, ça fait partie de nous également. Le sentiment de mélancolie ne nous est pas étranger...

Olivia Côte : Oui, le côté : c’était mieux quand on était enfant, qu’est-ce qu’on va devenir ? (rires). Bref, tout ce qui est du ressort du questionnement existentiel.

Quels sont vos humoristes préférés ?

Judith Siboni : Entre autres, il y a Pierre Richard, Alain Chabat, Chantal Lauby...

Olivia Côte : Ah oui, Pierre Richard ! C’est un acteur que l’on affectionne vraiment. Sinon, j’aime particulièrement Will Ferrell et Jim Carrey.

De nombreux guests ont participé à Vous les femmes comme Mélanie Laurent, Pierre Richard ou Alexandre Astier. Qui aimeriez-vous accueillir dans les prochaines saisons ?

Olivia Côte : J’aurais voulu que Catherine Deneuve participe au programme, on avait comme idée de lui faire jouer le rôle d’une tong ! Le contraste avec son image de femme parfaite aurait été drôle mais ça n’a pas pu se faire.

Judith Siboni : Zidane !

  ON VOUS RECOMMANDE  

M6   SERIES TV  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 29 septembre 2020) : Good Doctor en tête devant Alexandra Ehle, Michel Cymès s’incline lourdement face à Stéphane Plaza

Audiences TV Prime (mardi 29 septembre 2020) : Good Doctor en tête devant Alexandra Ehle, Michel Cymès s’incline lourdement face à Stéphane Plaza

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 29 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles fait grise mine, Demain nous appartient leader sans convaincre

Audiences TV Access (mardi 29 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles fait grise mine, Demain nous appartient leader sans convaincre


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020