La France a un incroyable talent flanche avant les demi-finales

mercredi 16 décembre 2009 à 09:39 |
M6 / DR

Ce mardi 15 décembre, les téléspectateurs se voyaient offrir, sur M6, l’ultime session de casting pour La France a un incroyable talent. Ainsi, dès ce 16 décembre, les 24 candidats sélectionnés par le jury affronteront, en direct, le regard des téléspectateurs, en espérant se qualifier pour la finale.

Pour l’heure, Valérie Stroh, Smaïn et Gilbert Rozon avaient voyaient défiler une pléiade de « talents » en tous genres, dont certains particulièrement étonnants, à l’image des danseurs de la troupe Othentik59, de Sabrina la contorsionniste, ou du magicien Tao, tous ayant, au terme de l’émission, gagné leur billet pour la demi-finale.

Ce quatrième prime a capté l’attention de 3.4 millions de curieux, soit 12.5% du public présent devant son écran de télévision. De quoi glaner la troisième marche du podium des audiences, juste devant France 2.

Pour mémoire, le premier prime, le 25 novembre, avait passionné 3.1 millions de curieux (11.4% de part de marché). Une semaine plus tard, ils étaient 3.2 millions (12.5% de part de marché) fidèles au rendez-vous. Enfin, le mardi 8 décembre, 4.2 millions d’inconditionnels (15.6% de part de marché) assistaient au premier gros clash entre les deux hommes du jury.

M6    REAL TV    AUDIENCES TV    LA FRANCE A UN INCROYABLE TALENT    DIVERTISSEMENT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »