La guerre du 18 heures : Star Academy s’incline, France 2 coule et M6 jubile

Publié le lundi 3 novembre 2008 à 16:25
par
La guerre du 18 heures : Star Academy s’incline, France 2 coule et M6 jubile
©TF1/F2/F3/M6 

Les règles de la télévision auraient-elles changé lors de dernière distribution des cartes ? Après plus d’un mois et demi d’antenne, l’heure est au premier bilan pour les programmes de 18 heures. Au palmarès, M6 et son Dîner presque parfait caracolent en tête, pendant que Star Academy tente de rattraper son retard. Quant à France 2, bien en dessous de la moyenne, elle a prié sa productrice Alexia Laroche-Joubert de revoir sa copie pendant les vacances de la Toussaint... Pas de crise en revanche pour France 3 et France 5.

Si Nikos Aliagas n’a rien perdu de sa faconde légendaire, TF1 traverse indéniablement une zone de hautes turbulences depuis le lancement de Star Academy 8. Son programme phare, chouchou du jeune public et des ménagères, n’a plus vraiment la cote. En déménageant ses candidats du Château à la rue Charlot, Endemol a semble-t-il égaré plusieurs cartons, contenant les quelques centaines de milliers de téléspectateurs manquant à l’appel. Avec un démarrage moyen le dimanche 21 septembre avec 22.3% de part de marché et 2.2 millions de curieux, la Quotidienne de Star Academy a atteint les limbes cathodiques le 26 septembre, avec seulement 15.4% du public présent devant la télévision. Après quelques sursauts d’orgueil et révisions de conducteur, la télé-réalité s’est finalement stabilisée à hauteur des 2.1 millions de fidèles et 17% de part de marché, avec une légère hausse par ces temps de vacances scolaires.

Les changements apportés à la Quotidienne ne semblent toutefois pas suffire pour panser l’hémorragie. Alors qu’en 2007 les joies et les pleurs des apprentis chanteurs séduisaient encore chaque soir 3.5 millions de téléspectateurs (20.1% de part de marché), les déhanchés d’Alice et réprimandes d’Armande Altaï peinent aujourd’hui à réveiller les fans...

La crise traversée par TF1 fait en tout cas le bonheur de M6. Par le jeu des vases communicants, les femmes de moins de 50 ans se sont ruées vers Un dîner presque parfait à vitesse grand V. La chaîne privée est ainsi parvenue à fidéliser un large public. En grignotant point d’audience par point d’audience le précieux pécule de Star Academy, le concours des gourmets s’impose finalement sur sa tranche horaire (17h50 - 18h50). Après 1 contre 100, Un dîner presque parfait n’a fait qu’une bouchée du vaisseau amiral de TF1. Gare toutefois à l’indigestion...

Les chiffres Médiamétrie parlent d’eux-mêmes. Pour exemple, au cours de la semaine du 20 au 24 octobre, Un dîner presque parfait a réalisé sa meilleure performance hebdomadaire depuis sa création. En rassemblant une moyenne de 2.4 millions de français, M6 dépassait les 20.1% de part de marché. Sur la cible des ménagères, toujours promptes à glaner recettes et bonnes idées, l’émission faisait une nouvelle fois recette avec 30.2% de part d’audience. Pour la dernière semaine d’octobre, 200 000 fidèles supplémentaires sont venus s’attabler au dîner.


Sur le service public, les nouveautés 2008 n’ont pas vraiment donné de résultat. Pire, même les rediffusions de séries en stock - en l’occurrence En quête de preuves - enregistrent des scores équivalents pendant les vacances. Pour sa première production sur France 2, Alexia Laroche-Joubert avait imaginé un concept inédit, à mi-chemin entre solidarité et divertissement. En affichant un record à 970 000 téléspectateurs (le 9 octobre), une Surprise peut en cacher une autre n’a convaincu ni le public, ni les dirigeants de France Télévisions.

Entre les 20 et 24 octobre toujours, Nathalie Vincent et Marie Fugain n’ont attiré que 860 000 téléspectateurs, soit une moyenne de 6.8% de part de marché... Après plus d’une semaine de réflexion, l’émission revient néanmoins sur la grille. Elles bénéficient ainsi d’un sursis supplémentaire pour tenter d’atteindre les fêtes de fin d’année.

Plus discrètes, France 3 et France 5 maintiennent le cap sur les CSP + et les plus de 50 ans. Sur la même semaine du mois d’octobre, alors qu’il fêtait ses 20 ans de Questions pour un champion, Julien Lepers était alors suivi par 2.33 millions de fidèles, soit 19.1% de part de marché. Au même carrefour horaire, Yves Calvi et C dans l’air surprennent. Avec 10% du public en moyenne, le débat d’actualité réunit chaque soir jusqu’à 1.3 million d’intéressés, soit près du double d’Une Surprise peut en cacher une autre les bons soirs. Et le lundi 27 octobre, avec le chômage, la récession et le pouvoir d’achat pour thème, France 5 réalisait une part de marché record de 13.4%. Ce soir-là, l’émission a ainsi rassemblé 1.89 million de téléspectateurs, avec un pic à 2.18 millions.

Jamais les flux de téléspectateurs n’avaient semblé si perturbés et indécis. Si les ménagères ont finalement trouvé refuge sur M6, et que les CSP + et plus de 50 ans sont restés fidèles à leurs habitudes, reste que le public des 15/25 ans semble pour le moins volatile. Et face à Star Academy et consoeurs, les chaînes de la TNT ont effectivement déployé leurs armes d’attraction massive pour jeunes téléspectateurs à la dérive.

Ainsi, NRJ12, W9, France 4 et Virgin 17 ont choisi les idoles des 15/25 ans pour concevoir leur grille respective de pré-access. Avec Torchwood, Charmed, Newport Beach et Next, la TNT semble avoir réussi à capter le public que se dispute au quotidien les chaînes hertziennes.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   FRANCE 5   M6   REAL TV   AUDIENCES TV   STAR ACADEMY   NIKOS ALIAGAS   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 28 février 2021) : Independance day Resurgence en tête, Capital  au coude-à-coude avec Neuilly, sa mère, sa mère

Audiences TV Prime (dimanche 28 février 2021) : Independance day Resurgence en tête, Capital au coude-à-coude avec Neuilly, sa mère, sa mère

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 28 février 2021) : Les Enfants de la télé impuissants face à TF1, Kaamelot résiste aux Mystères de l’amour

Audiences TV Access (dimanche 28 février 2021) : Les Enfants de la télé impuissants face à TF1, Kaamelot résiste aux Mystères de l’amour


INTERVIEW
Aurore Delplace (Johanna, Un si grand soleil) : « Julien et Alice étaient le couple phare de la série... je dois relever le défi »

Aurore Delplace (Johanna, Un si grand soleil) : « Julien et Alice étaient le couple phare de la série... je dois relever le défi »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021