Le dernier vice-roi des Indes (Arte) : une histoire vraie pour Hugh Bonneville (Downton Abbey) et Gillian Anderson (X-Files) ?

lundi 8 août 2022 à 18:53 |
Capture Arte

Ce lundi 8 août 2022, Arte proposera en prime Le dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha. Ce film retrace la préparation difficile de l’indépendance en Inde…

Ce lundi 8 août 2022, Arte misera sur du cinéma en diffusant en prime Le dernier vice-roi des Indes . Le film, sorti en 2017, est réalisé par Gurinder Chadha, connue notamment pour avoir réalisé Joue-la comme Beckham . Le long métrage avait été proposé pour la première fois en clair le 1er juillet 2021 sur Chérie 25.

Gillian Anderson au casting du Dernier vice-roi des Indes

L’histoire du Dernier vice-roi des Indes se déroule en mars 1947. Après 300 ans de domination anglaise, Lord Louis Mountbatten, le nouveau vice-roi, est nommé pour assurer la transmission du pouvoir impérial.

Il arrive avec son épouse Edwina, incarnée par Gillian Anderson (X-Files) et sa fille, Pamela. Mais, préparer le pays à l’indépendance va être une tâche compliquée. Les conflits religieux perturbent les négociations avec Nehru, Gandhi et Jinnah. Il va devoir créer un autre état : le Pakistan.

Par ailleurs, Jeet et Aalia, sont au service du Palais et tombent amoureux. Mais, Jeet est hindou et Aalia musulmane. Ils vont devoir subir les événements et auront à choisir entre leur amour et leur attachement à leurs communautés. La décision de Lord Mountbatten va provoquer l’un des plus grands déplacements de population de l’Histoire et les conséquences sont encore présentes aujourd’hui dans le pays…

Une révélation pour Gurinder Chadha

Le dernier vice-roi des Indes est inspiré d’une histoire vraie. La réalisatrice anglo-indienne Gurinder Chadha a insufflé de sa propre histoire notamment de son passé familiale. La partition de l’Inde est un sujet qui a toujours intéressé Gurinder Chadha. Elle est née treize ans après cet événement et a grandi à Londres, mais ses ancêtres vivaient au Pakistan. Ses grands-parents ont été témoins de cette violence entre la majorité hindoue et sikh et la minorité musulmane.

En 2005, lorsqu’elle participe sur la BBC à « Who Do You Think You A » , une émission où une célébrité revient sur la terre de ses ancêtres, la réalisatrice a un déclic. Ainsi est née l’idée d’évoquer cette tragédie et son passé culturel à travers un film.

“C’était un homme droit, qui ne s’engageait jamais à la légère”

Hugh Bonneville, connue pour son rôle de Robert, Comte de Grantham dans la série Downtow Abbey et pour son personnage de M. Brown dans le film Paddington , incarne Lord Louis Mountbatten dans Le dernier vice-roi des Indes.

Dans une interview accordée au Parisien en 2017, l’acteur revenait sur le lien avec son personnage : “Les gens de ma génération ont grandi avec lui, il était incontournable, une figure de la famille royale (NDLR : oncle du prince Philip).

Il ajoute : “C’était un homme droit, qui ne s’engageait jamais à la légère : lorsqu’il a accepté d’être le dernier vice-roi des Indes, il était persuadé qu’il mènerait sa mission avec succès. Il a dû finalement mener un combat — celui de la partition de l’Inde et du Pakistan — qui n’était pas le sien et qu’il n’approuvait pas”. Pour incarner ce personnage historique, l’acteur a rencontré Pamela, la fille de Lord Louis Mountbatten.

Le dernier vice-roi des Indes est à retrouver ce lundi 8 août 2022 dès 20h50 sur Arte.

ARTE    CINEMA    DOWNTON ABBEY   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »