Le Juste prix : le succès de l’été signé Lagaf’ et TF1

lundi 17 août 2009 à 13:15 |
TF1/D.Merle

Sur le papier, le cocktail paraissait des plus explosifs, de ceux fabriqués sur le terreau de la nostalgie et aiguisant la curiosité à souhait. Après la Roue de la fortune et une Famille en or, TF1 choisissait en effet un nouveau classique des jeux TV pour muscler sa grille d’été : le Juste prix. Vincent Lagaf’ en serait le nouvel animateur. Trublion du PAF pendant près de dix ans sur cette même case d’access, il succéderait à Philippe Risoli, depuis disparu dans une ferme non loin de Visan.

Après huit saisons d’absence, le retour du célèbre jeu américain est rapidement devenu l’un des événements des plus attendus dans le PAF. Répandues comme une traînée de poudre au printemps, la rumeur, puis l’annonce officielle du double come-back sont devenues une réalité le 27 juillet dernier.

Générique sifflotant sur fond de basses, annonces de cadeaux et jeux en pagaille, doublé d’un Gérard Vivès exulté, d’une roue flambant neuve entourée d’hôtesses et d’une vitrine quotidienne : le fond et la forme se disputaient la vedette au soir du lancement.

Malgré un changement de ton évident, l’exubérance désormais notoire des candidats et l’horaire inédit, le public était en masse devant le petit écran pour assister au renouveau d’un objet culte. Avec 5.58 millions de téléspectateurs et 38.7% de part de marché, le Juste prix, dans sa version 2009, atteignait déjà des sommets.

Il faut dire que même si l’interprétation libre, donnée en public chaque soir à 19 heures, ne respecte par toutes les didascalies d’origine, le Juste Prix 2009 jouit toujours d’une mécanique à toute épreuve. Appelés à estimer un cadeau de sélection en guise de qualification, les candidats participent tour à tour à l’un des 30 jeux pour décrocher le gros lot, par le biais des irremplaçables Fakir, 10 billets, Tyrolien et Mini-golf. Quelques coups de roue pour s’approcher de 100, et place à la grande vitrine.

Lors de sa première semaine d’antenne, le programme a tout simplement raflé tous les lauriers, laissant seulement quelques miettes de public aux Championnats du monde de natation de France 2, et aux gourmets du Dîner presque parfait.

Record en première journée, 5 millions d’accros le lendemain, et même le titre de « la meilleure part de marché pour un jeu d’access depuis juillet 2007 » : les cinq premiers numéros ont permis à la chaîne de culminer à 37.6% de part de marché moyenne, avec des pointes atteignant 7.34 millions de curieux au moment de la vitrine, et même 56.9% sur la cible des 15/24 ans. Les fidèles du Bigdil ont bien grandi...

Locataire heureux d’une case qu’il connaît par cœur, Vincent Lagaf’ a rapidement retrouvé les ors de la popularité, et gimmicks d’antan. À leurs heures de gloire, ses joutes en carton-pâte avec Bill attiraient jusqu’à 8 millions de Français, et pour 40% de part de marché. En 2003, le changement de case horaire du Bidgil, au profit de Star Academy, lui aura été fatal. Programmé courant 2005, Crésus n’est dorénavant plus qu’un vague souvenir d’été, pour téléspectateurs avertis.


Le lundi 3 août 2009, Julien Courbet devait faire oublier la parenthèse nautique avec son 4e duel revitaminé. La course aux points d’audience pouvait réellement démarrer entre TF1 et France 2. En juillet, face à une Famille en or, le jeu du service public avait enregistré de belles performances, dépassant régulièrement les 2 millions de fidèles, pour des parts de marché oscillant entre 10.6 et 16.1%.

Finalement balayées par la bourrasque de TF1, les questions posées par Julien Courbet n’ont d’abord fait qu’un pli... À la première confrontation, tout juste 1.2 million de téléspectateurs résistaient aux charmes des hôtesses de la roue devant France 2, soit seulement 9.6% de part de marché.

La mécanique de la machine à broyer de TF1 semblait donc pouvoir poursuivre son emballement jusqu’à extinction des feux. La seconde semaine de diffusion sera néanmoins marquée par une baisse continue des fidèles, ces derniers passant de 4.53 à 3.67 millions, en cinq jours.

La barre des 30% sera même franchie le lundi 10 août suivant. En ne réunissant « que » 29.7% du public présent devant la télévision, Lagaf’ réalisait ce jour-là son pire score de l’été. 3.77 millions de Français étaient toutefois toujours branchés sur le Juste prix, pendant qu’en face, accélérateurs et questions à choix multiples en faisaient frissonner 2.4 millions, jouant au « dessus-dessous » des 12% de part de marché.

Après trois semaines de diffusion, l’effet des retrouvailles semble maintenant bel et bien estompé. Le Juste prix s’inscrit dans la droite ligne d’une Famille en or, dans les moyennes hautes de la case. Dorénavant stabilisé, le programme reste toutefois quotidiennement « très largement en tête des audiences ». Pour mémoire, en 2001, lors de sa disparition, il rassemblait chaque midi également 4 millions de téléspectateurs, pour 35% de part de marché.

Ce lundi 17 août, au tour des athlètes de courir à vitesse grand V derrière TF1. Les records pourraient bien pleuvoir... À partir du 24 août, N’oubliez pas les paroles tentera une dernière percée en terrain conquis. Le Juste prix refermera ensuite ses portes.

Quant au retour de Lagaf’ dans les prochains mois, toutes les options sont ouvertes. Avec de tels résultats, TF1 projette déjà une deuxième salve du Juste prix pour la rentrée de janvier 2010. L’animateur à succès a déjà imposé ses conditions. Deux téléfilms sont sur la balance. À la chaîne de trancher.

TF1    AUDIENCES TV    DIVERTISSEMENT    VINCENT LAGAF’    LE JUSTE PRIX   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Danse avec les stars 2022 : « J’ai d’autres projets », Fauve Hautot prête à quitter TF1, ses troublantes révélations sur son départ

2 - Gossip Girl, nouvelle génération : terrible flop pour la série, la fin déprogrammée, une saison 2 impossible pour Jordan Alexander sur TFX ?

3 - Mask Singer : cette célèbre star de la télé qui a refusé l’émission, Camille Combal en alerte sur TF1 ?


INTERVIEWS

# Lorie Pester (Les Mystères de la Duchesse) : « Pour son retour dans Demain nous appartient, il faut que Lucie surprenne... »

# Juliette Tresanini : son retour dans Demain nous appartient, son arrivée dans la série Capucine...

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022