Les Anges de la télé-réalité 2 > Sensualité sous le soleil de Floride

samedi 4 juin 2011 à 14:00 |
Denis Larrieste (post-production)

Matthieu Delormeau sur NRJ12

Après la venue de Pamela Anderson, Les Anges de la télé-réalité peuvent compter sur une autre guest, un peu moins prestigieuse, Astrid. La participante de la première édition est ainsi de passage à Miami pour un shooting photo et en profite pour séjourner pour quelques jours. Et celle-ci reste fidèle à sa réputation : « J’ai entendu en arrivant que j’étais la femme de ménage. (...) Si j’ai du ménage à faire ça va dégager dans la maison ». Si les garçons remarquent avec attention la silhouette de la nouvelle venue, sa présence met « un petit coup de froid dans le groupe », à en croire Sofiane. « Astrid n’est pas chez elle. Elle l’était à Los Angeles, ici on est à Miami, c’est notre maison », commente Daniela. Puis, Marvin avertit Brandon de la présence d’un « casse dale ». La mannequin n’apprécie guère. Il est clair que sa présence dérange. La principale intéressée a d’ailleurs une théorie à ce sujet : « Pour les filles, j’ai un physique. Elles se disent qu’il y a de la concurrence ». Celle-ci ne semble pas se tromper au vu du commentaire de Monia : « Astrid ? T’enlèves la tête et tu manges que le corps. C’est horrible, comme les crevettes ».

Autre venue, celle de Dominique-Damien Réhel, responsable de Génération mannequin. Le chorégraphe a été prié de former les candidats dans le but de monter un spectacle pour fêter les 100 ans d’une école à Miami. L’objectif : retranscrire l’ambiance de Bad romance de Lady Gaga. Loana, Sofiane, Monia et Julie enregistrent, pour ce faire, leur voix en studio avec Johnny Williams, producteur de Lorie vu lors des précédents épisodes. Les deux chanteurs officiels de la promotion interprètent ainsi le titre en entier, tandis que la gagnante de Loft Story et l’ancienne candidate de Secret Story n’auront que de petites parties « à travailler ». Et si la première ne convainc guère, la seconde surprends le professionnel en studio. Du coup, Julie obtient des passages supplémentaires, dont un, à l’origine destiné à Monia. « T’as une voix grave et détimbrée qui marche bien sur ce genre de titre. C’est super rare  », affirme Johnny Williams. Une nouvelle humiliation pour l’ex-Whatfor.

De leurs côtés, Caroline et Astrid ont l’occasion de faire une séance photo avec Gad-Berry. Sur place, cette dernière se montre particulièrement à l’aise : « Je sais poser, regarder et jouer avec l’objectif. J’aime ce que je fais. J’aime mon travail et quand je vois le rendu sur photo, je me kiffe. Je me trouve belle, sexy et glamour. Je me trouve au top ». L’assurance de la jeune femme force le respect de son accompagnatrice, autoproclamée « timide » et qui demande à Jonathan de ne pas la regarder. Pourtant, celle-ci l’affirme : « Le mannequinat, ça fait partie de moi  »...

Au fil des jours, le rapprochement entre la blonde et le « QI d’Einstein » provoque l’agacement des autres filles, en particulier Daniela. Cette dernière met alors le feu aux poudres. « Jonathan essaye tout le temps de me rendre jalouse », affirme-t-elle avant de passer à l’offensive en attaquant la petite protégée de son ex. « C’est le moment parfait de lui prendre la tête. (...) J’ai mis un coup de pression et elle est montée dans ses chevaux » (sic), explique-t-elle. Le ton monte. La blonde menace la brune de « lui mettre une patate ». La salle de bain des filles devient un ring où l’on peut entendre, pêle-mêle, « vieille meuf », « pauvre meuf », « ferme ta bouche » ou encore « je te jure je vais te défoncer ». A bout, Caroline est retenue par Jonathan qui en profite pour la calmer, puis l’inviter au restaurant. La soirée se termine pour les deux tourtereaux par un baiser. En parallèle, Julie et Sofiane s’embrassent eux aussi, juste par « complicité » et « rigolade », dans un coin d’une boite de nuit.


Marvin, accompagné par Brandon, part réaliser un « test photo » dans le but de décrocher un contrat. « C’est que mon troisième test de ma vie », s’inquiète le jeune homme qui se dit « pas au top » physiquement. Rendez-vous est pris avec Yacine, le photographe. Suite à la remarque entendue sur son corps à l’agence Next deux jours plus tôt, l’ancien participant de Génération mannequin a réduit sa consommation de nourriture, et se dit « l’estomac dans les talons ». Un éclairage avantageux et un brumisateur d’eau suffiront à Marvin pour changer de silhouette. A la fin de l’essai, Yacine montre à son modèle des clichés de ses autres clients : « Si on met ta tête avec ce corps, tu déchires tout ». La remarque ne vexe en rien l’interlocuteur qui dit même avoir « les ailes dans le dos » !

Le lendemain, le garçon fait particulièrement preuve de mauvaise volonté quand il s’agit de s’entrainer à la chorégraphie de Bad romance pour le spectacle. « Je n’ai pas envie de la faire cette danse de merde », dit-il avant de revenir sur ses propos prenant conscience que le spectacle est destiné à des enfants. Quelques heures plus tard, les garçons sont tous maquillés « avec des yeux noirs charbonneux » et les filles avec du « rouge à lèvres rouge ». Place désormais aux répétitions à l’école primaire de Coconut Grove, où « Lady Loana » et ses camarades suent à grosses gouttes. Dominique-Damien Réhel est alors agacé : « Je vois des gens qui ne collaborent pas ensemble. J’ai l’impression que chacun danse pour soi. (...) On s’en fout du voisin, on fait sa petite salade et youpla boum. La danse, un spectacle c’est de travailler tous ensemble. Et là je vois une merde sans nom, une grosse merde énorme  », s’énerve-t-il. De quoi redynamiser les troupes ? Force est de constater que suite à la représentation, tous les candidats sont satisfaits. « Ça donne de la joie de faire sourire les enfants », retient Marvin. Jonathan, lui, parle de «  plus beau cadeau de la planète  ». L’ambiance rappelle à Sofiane ses moments à la Star Academy et le seul souvenir de Grégory Lemarchal, avec lequel il était proche au cours de l’aventure, l’émeut particulièrement.

Après Astrid et Dominique-Damien Réhel, tous deux partis, c’est Coolio qui rend visite aux « Anges » et passe un peu de temps dans la maison. Celui-ci est venu « spécialement » faire un featuring avec Sofiane ou Monia. « Chacun pour soi, dieu pour tous », déclare alors l’ex Whatfor plus motivée que jamais. Pendant que le rappeur reste quelques temps « sympathiser » avec la gent féminine, la candidate met ses attributs en avant. Les deux fricotent. « Apparemment elle lui a roulé des pelles », rapporte Daniela tandis que Loana, « gênée » (!), part de la chambre.

De son côté, Caroline met un frein à sa relation naissante avec John, n’ayant pas totalement rompu avec son petit ami. «  Je suis en couple avec une personne depuis deux ans. J’ai appris une mauvaise nouvelle qui fait qu’à l’heure actuelle, je ne me considère plus vraiment en couple  », confesse-t-elle avouant sans détour avoir désormais « deux hommes dans [sa] tête ». Le programme n’étant déconseille qu’aux moins de 10 ans, on craignait que ce soit ailleurs...

REAL TV   NRJ12   LES ANGES DE LA TELE-REALITE  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022