Les Anges de la télé-réalité > Amélie et Senna en pleine crise

Matthieu Delormeau sur NRJ12

Publié le dimanche 30 janvier 2011 à 16:00
par
Les Anges de la télé-réalité > Amélie et Senna en pleine crise
© 

À ce stade de l’aventure, les rapports entre Diana et Astrid ne sont pas au beau fixe. Pour y remédier, cette première profite d’un rendez-vous avec un chirurgien esthétique pour accompagner la tentatrice. Motif évoqué : « Le chirurgien c’est toute ma vie  ». Et il est bien difficile, au vu du physique de l’intéressée, de la contredire. Diana veut alors faire « un cadeau » à sa colocataire en lui montrant ses seins ! « C’est comme un mec qui veut se rallonger la quéquette, il demande à ses potes montre moi ta quéquette  », assure-t-elle. Une fois dans le cabinet du Dr Mayer, alias le « chirurgien des stars », la candidate de la première édition de L’Île de la tentation, loin d’être farouche, s’exécute. De quoi refréner les envies de sa pouliche d’une nouvelle poitrine ? Pas si sûr : Astrid trouve le résultat « très beau ». Mais pour bénéficier d’une telle opération, le montant s’élève à 9 500$. « Je pense que je vais aller voir un chirurgien à Paris finalement, un petit bouiboui », plaisante, avec le recul, la jeune femme.

Pendant ce temps, à la villa, Amélie assure que sa récente opération (trois semaines avant le début du tournage des Anges) s’est « très bien passée » et n’a pas eu mal. Des arguments qui pourraient bien donner des envies à Cindy Sander. « Les filles qui m’entourent ici sont refaites et ont de très belles poitrines. Ça me complexe un peu vis-à-vis d’elle. (...) Pour moi à la maison avec mon mari, je me trouve très bien. Après, ici, dans le contexte, je suis un peu gênée. Je préfère me préserver et faire les choses à mon rythme », assure l’ancien Papillon de lumière. Quant à Diana, elle profite du rendez-vous avec le professionnel pour lui demander conseil pour ses yeux. « J’ai 40 ans, mais tout le monde me dit que j’ai 30, 32 ou 35 ans. Mais j’ai un complexe avec mes yeux. Je suis toujours fatiguée », avance-t-elle en espérant connaître le prix d’une simple injection. En guise de réponse, son interlocuteur lui expliquera la procédure pour un lifting complet du visage. « C’était un petit connard », conclut-elle avec le recul, un brin humiliée.

«  Je suis là pour atteindre des objectifs. Je ne vais pas faire ma vie avec Diana, Marlène ou Amélie  ». Malgré les récentes tentatives, la relation entre Astrid et les autres filles est loin d’être amicale. Quand Fabrice, le « parrain » des « anges », propose à toute la gent féminine une surprise à Beverly Hills (un relooking de star), Astrid préfère profiter de la villa. Mais sa simple présence aux côtés de Senna agace au plus haut point Amélie qui, par jalousie, reste également au domicile. « Elle se dit qu’il y a la tentation à la maison. Je peux comprendre qu’elle ait un peu peur  », se réjouit la demoiselle.


La situation n’arrange guère les choses entre Amélie et Senna. « J’en ai marre de ses excès de jalousie. J’en peux plus  », témoigne le jeune homme face aux caméras. Pour Steevy, l’ancienne candidate de Secret Story parle mal aux gens et en particulier à son compagnon. À la salle de sport, quand la jeune femme belge reproche à son « Apollon » de manquer d’attention à son égard, la tension monte vite, au point où celle-ci menace de quitter les États-Unis. Mais le soir venu, tout s’arrange entre les deux tourtereaux qui acceptent de reconnaître les torts à « 50/50 ». « Il était vraiment question de séparation  » assure Senna enclin à prouver que la dispute n’était pas le fruit d’un quelconque scénario. Au retour de sa première séance photo avec le réalisateur français Pitof, responsable de Catwoman, Amélie est particulièrement fière de sa journée. Mais face à un Senna visiblement peu intéressé, la jeune femme s’emballe à nouveau. «  C’est toi qui détruis tout depuis le début. (...) Tu me rends folle Senna  », crie-t-elle. Le lendemain, les deux intéressés continueront leurs papouilles. « On est tous saoulés ici  » confie Astrid sur le couple au caractère bipolaire.

De son côté, Cindy Sander a eu droit à un relooking « de star » dans l’hôtel utilisé pour le tournage de Pretty Woman. Désormais coiffée d’une nouvelle houppette, elle a de plus en plus confiance en elle. « Attendez de voir Cindy à son retour, ça va être la guerre des étoiles », déclare Marlène qui n’hésite pas à utiliser l’adjectif « resplendissante » pour décrire sa camarade. L’ancienne recalée de Nouvelle Star a plus que jamais le sourire : elle est convoquée par Terry Ilous, un producteur français, dans son studio d’enregistrement. Et si ce dernier avoue ne pas aimer le titre interpréter en cabine, il reste séduit par la voix de la jeune maman. « Qu’est-ce que tu te casses la tête à venir ici ?  », interroge-t-il avant de lui proposer d’écrire une chanson plus adaptée. « Je veux montrer ta voix au monde  » lui assure même le professionnel. De quoi permettre à son interlocutrice de retrouver ses illusions d’antan : « J’aimerais bien que les gens qui m’ont critiquée disent « ha merde on s’est trompé »  ». Steevy, venu pour l’accompagner, croit lui aussi en l’avenir de sa camarade : «  Cindy est morte. Sander est née. Je veux que ce soit Sander en concert avec en première partie, Céline Dion  » !

Fabrice, alias le « parrain », vient avec des amis français à la villa. Diana retrouve alors Jérôme, un coach sportif rencontré chez Romain. Un bouquet de fleurs plus tard, et la candidate sort boire un verre avec l’intéressé, mais promet, face caméra, de ne rien faire et prendre son temps. Malgré les apparences, celle-ci s’autoproclame en effet « timide ». Le lendemain, elle propose à ses colocataires de débriefer : « Il n’est pas tactile obsédé, mais tactile romantique. (...) J’avais envie de le bouffer  », avant d’affirmer, en salle d’interview : « Par amour je peux tout plaquer, car aujourd’hui je n’ai rien à perdre ». Diana change vite de discours quand, le lendemain, elle ne reçoit pas de réponse à son SMS. Elle refuse même d’adresser la parole à Jérôme, venu proposer une séance d’aquagym à Cindy Sander. Mais telle une adolescente, Diana acceptera volontiers la proposition de déjeuner de son (possible) petit ami. Et si celle-ci choisit alors sa plus belle robe, son cavalier se contentera d’un simple jogging. Le rendez-vous est alors l’occasion d’assister à quelques confidences : « Ca fait 10 mois que je n’ai pas touché un homme ». Pour savoir si ce message peu subtil a été correctement réceptionné par le professeur de sport, NRJ12 donne rendez-vous à ses téléspectateurs au prochain épisode...

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   NRJ12   LES ANGES DE LA TELE-REALITE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse

Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020