Les deux visages de Christie (C8) : John Wesley Shipp (Flash, Dawson) manipulé par sa nièce et Cynthia Gibb (Fame)

Publié le dimanche 15 octobre 2017 à 11:30
par
Les deux visages de Christie (C8) : John Wesley Shipp (Flash, Dawson) manipulé par sa nièce et Cynthia Gibb (Fame)
©C8 

Ce dimanche 15 octobre, C8 propose le téléfilm Les deux visages de Christie, réalisé en 2007.

La fiction oppose le côté « Docteur Jekyll et Mister Hyde » de Christie, la nièce du docteur Ray Colton que ce dernier a recueilli suite à la mort de son frère. Manipulatrice et prête à tout pour parvenir à ses fins, Christie s’allie à Sélène, une spécialiste du chantage. Mais les plans de la jeune diabolique vont être contrariés par Haley, la fille du docteur Colton qui remarque rapidement les agissements suspects de sa cousine.

Ray Colton est incarné par John Wesley Shipp, acteur ayant endossé Barry Allen puis Henry Allen dans deux versions de la série Flash, dont l’actuelle proposée par TF1. Il est aussi célèbre pour son rôle de Mitch Leery durant les cinq premières saisons de Dawson. Au casting figure également Cynthia Gibb, dont le visage est familier des fans de Fame puisqu’elle a prêté ses traits à Holly Laird au milieu des années 80.

Dimanche dernier, Rivalité maternelle, du même réalisateur - Douglas Jackson - avait réuni à la même heure, 368 000 Français, soit 2.7% du public présent devant son poste. Les deux visages de Christie est prévu dès 13h25 sur la chaîne du groupe Canal+.

  ON VOUS RECOMMANDE  

C8   FICTIONS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 28 juillet 2021) : Most Wanted Criminals survole L’amie prodigieuse, l’OM booste C8

Audiences TV prime (mercredi 28 juillet 2021) : Most Wanted Criminals survole L’amie prodigieuse, l’OM booste C8

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 28 juillet 2021) : Demain nous appartient éloigne le 19/20, Stéphane Plaza au plus haut

Audiences TV access (mercredi 28 juillet 2021) : Demain nous appartient éloigne le 19/20, Stéphane Plaza au plus haut


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021