Les Feux de l’amour : les audiences en forte baisse, TF1 peut-elle déprogrammer le soap ?

Publié le jeudi 22 janvier 2015 à 14:25
par
Les Feux de l’amour : les audiences en forte baisse, TF1 peut-elle déprogrammer le soap ?
©Capture TF1 

Les Feux de l’amour rythme les débuts d’après-midi de TF1 depuis plus de deux décennies maintenant. À l’inverse d’Amour, gloire et beauté, les personnages historiques de la série n’ont pas quitté le navire et les aventures des habitants de Genoa City continuent de rassembler plus de 8 millions d’adeptes quotidiennement dans le monde.

Les intrigues se suivent et ne se ressemblent pas, à commencer par la chute de Skye dans un volcan récemment, ou encore le meurtre de Diane Jenkins, dont l’enquête est actuellement en cours sur TF1. Malgré les stratagèmes des scénaristes pour tenir le public en haleine, une partie du public français a délaissé le soap au fil du temps. À l’automne 1994, Les Feux de l’amour rassemblait 6.7 millions de Français sur TF1 après le journal de 13 heures, soit 51% de part d’audience. Deux ans plus tard, le soap continuait toujours d’intriguer près de 7 millions de fidèles, représentant plus de 49% du public présent devant sa télévision en début d’après-midi.

L’arrivée de la TNT et sa montée en puissance auront eu raison du large succès des Feux de l’amour sur TF1. Entre le 1er septembre 2007 et le 20 janvier 2008, la série américaine était regardée par 2.74 millions de Français, pour 29.2% de part d’audience auprès des 4 ans et plus, avec des pointes à plus de 35%.

Au fil des années, les audiences s’étiolent en passant dès 2013 sous la barre des 2 millions de fidèles quotidiens. Les ménagères délaissent également peu à peu la série si bien que M6 parvient désormais régulièrement à prendre le leadership sur cette cible stratégique. La domination des Newman à 14 heures sur TF1 est-elle terminée ? Les Feux de l’amour gardent cependant aujourd’hui un avantage sur la concurrence à cet horaire.

Entre septembre 2014 et janvier 2015, Les Feux de l’amour a rassemblé 1.67 million de téléspectateurs en moyenne sur la chaîne privée, soit 19.5% de part d’audience auprès de l’ensemble du public âgé de 4 ans et plus. Il s’agit sans nul doute du plus faible niveau historique du feuilleton à cette période .

À plusieurs reprises, les téléfilms étrangers de M6 ont talonné plus que jamais le soap historique de la Une. Passé sous la barre des 20%, le rendez-vous culte réalise désormais des scores en dessous de la moyenne de la chaîne.

En sept ans, les audiences des Feux de l’amour ont dévissé de 39% sur TF1, soit une perte de 1.07 million de téléspectateurs. Côté part de marché, cela représente 9.7 points de perdus, à l’heure où M6 est parvenue à mieux résister avec ses fictions. Outre le mercredi avec les rediffusions de ses fictions originales telles que Clem, jamais TF1 n’avait atteint un aussi faible niveau à cet horaire.

Si Les Feux de l’amour est l’un des rares repères historiques sur la grille de TF1 avec les journaux de 13 heures et 20 heures, son avenir sur la chaîne privée dans les mois à venir est en suspend. L’évolution des audiences de la série dicteront son sort, tandis que Nikki et Victor pourraient bien être priés de déménager et d’abandonner leur case historique.

Que doit faire TF1 avec Les Feux de l’amour ? Votez !

TF1   SERIES TV   AUDIENCES TV   LES FEUX DE L’AMOUR  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages

Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021