Lip Service : une saison 1 réaliste et sexy pour l’anti-L Word

Publié le jeudi 5 juillet 2012 à 21:00
par
Lip Service : une saison 1 réaliste et sexy pour l’anti-L Word
©DRG/Kudos 2009 

Deux après la fin de The L Word sur la chaîne américaine Showtime, Lip Service est arrivée sur les écrans britanniques. Faisant d’elle la seconde série de l’histoire ayant pour personnages principaux des lesbiennes, la comparaison apparaît inévitable. Pourtant, les points communs entre les deux productions se révèlent limités. Certes, les filles de Lip Service sont lesbiennes. Certes, Frankie (Rutas Gedmintas), volage, rappelle Shane (Katherine Moennig). Mais, les différences narratives et culturelles sont suffisamment nombreuses pour pouvoir dire qu’« elles n’ont rien à voir » (comme l’a souvent souligné l’actrice Heather Peace). L’univers de Lip Service est beaucoup moins glamour et underground - communautariste - que celui de The L Word. Le quotidien des héroïnes de Glasgow se limite à chercher du travail et à boire des bières dans un bar entre amis.

Dans la bande, il y a Frankie, la photographe charismatique instable ; Cat (Laura Fraser), l’architecte coincée ; Sam (Heather Peace), la flic rassurante ; Tess (Fiona Button), l’actrice en galère ; mais aussi Ed (James Anthony Pearson), le jeune frère de Cat amoureux de Tess ; et Jay (Emun Elliott), architecte et meilleur ami de Frankie. S’il y a une constante dans les productions britanniques, c’est que malgré de courtes saisons, de six ou huit épisodes, la narration donne souvent l’impression aux téléspectateurs d’être en compagnie de ces personnages depuis des mois. La plongée dans un univers se fait efficacement et l’on s’attache rapidement.

Lip Service ne nous vend pas du rêve, mais des personnages qui nous ressemblent. Réaliste, la série tend alors à une banalisation de l’homosexualité. Même si elle ne néglige pas son lot de scènes de sexe. Des critiques se sont élevées contre Harriet Braun, soupçonnant la créatrice de chercher la publicité par la provocation. Une scène à la morgue - en accord avec la psychologie du personnage de Frankie - a pu choquer le public. Et tandis que certains verront la scène finale à la limite de la pornographie, on distinguera une séquence sexy, certes, d’intimité forte et émouvante. La mise en scène ne trahit jamais les personnages (ou ses actrices).

Lip Service : intégrale saison 1
Menu général

Cette première saison de Lip Service a obtenu une programmation nocturne et confidentielle sur Série Club. Ce DVD est une bonne occasion pour la découvrir. Certes, la saison ne contient que six épisodes, mais les héroïnes donnent assez de raisons pour s’attacher à elles. Une saison 2 a été produite et diffusée sur BBC Three. Les aventures de Frankie, Cat, Sadie (Natasha O’Keeffe), Tess et Sam ont donc une suite, à laquelle de nouveaux personnages viennent se greffer. Sans dévoiler le contenu de ces épisodes additionnels, cette seconde salve offre des moments traumatiques forts, suscitant un intérêt curieux envers les choix scénaristiques entrepris par Harriet Braun. Difficile ne pas penser à ceux de Ilene Chaiken sur The L Word. Mais la créatrice de Lip Service évite le backlash : malgré une base solitude de fans, l’impact de la série, tournée en Écosse, reste limité.

La curiosité pour cette série sur des lesbiennes de Glasgow reste la principale raison de se procurer ce coffret DVD, car il ne contient malheureusement aucun bonus. Un manque qui oblige à se pencher sur la version française et la version originale sous-titrée. On se soulignera jamais assez à quel point le doublage ampute une œuvre de son univers sonore. Et même si la version française n’est pas mauvaise, l’accent britannique - et écossais pour certains personnages - participe au charme de la fiction. Un ciel gris et l’obscurité d’un pub peuvent aussi paraître exotiques. En revanche, lors du visionnage de la version originale, on s’étonne de quelques sous-titres se laissant aller à une certaine vulgarité malvenue - d’autant plus dans la bouche d’un personnage comme Cat - (« Lesbian » devient « goudou » et « go down on you » traduit par « brouter »).

Lip Service : intégrale saison 1
Menu épisodes
  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   MERCHANDISING   CABLE / SATELLITE / ADSL   LIP SERVICE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 8 août 2020) : Echec pour Franck Dubosc et TF1, Ford Boyard garde la forme, Roches noires et France 3 leaders

Audiences TV Prime (samedi 8 août 2020) : Echec pour Franck Dubosc et TF1, Ford Boyard garde la forme, Roches noires et France 3 leaders

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 8 août 2020) : N’oubliez pas les paroles domine, TF1 en baisse avec 50’ Inside, le 19/20 de France 3 à un bon niveau

Audiences TV Access (samedi 8 août 2020) : N’oubliez pas les paroles domine, TF1 en baisse avec 50’ Inside, le 19/20 de France 3 à un bon niveau


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020