M6 mise sur Matrioshki pour succèder à Nip/Tuck

mercredi 1er juin 2005 à 01:13 |
Hight Point Films

Pour le lancement de sa nouvelle série, Matrioshki : le trafic de la honte, M6 voit les choses en grand. A cette occasion, la chaîne privée mettra à l’antenne, le 23 juin prochain, une soirée spéciale, mêlant fiction et information.

Chaque année, des milliers de femmes venues de l’Est sont victimes de réseaux de prostitutions. C’est à partir de ce constat qu’est née, en 2004, la série belge Matrioshki. Elle a d’ailleurs remporté un vif succès aux Pays-Bas, en Russie et bien sûr en Belgique où la prostitution est plus que jamais une réalité. Matrioshki narre l’histoire de dix jeunes femmes qui revent de quitter leur pays et leur misère. Une opportunité se présente lorsque des marchands de rêves, peu recommandables, leurs proposent une carrière de danseuse en Belgique. En pensant qu’il ne faut que danser, ces filles vont se retrouver enrôlées dans un réseau mafieux de prostitution et subir le quotidien des boîtes de nuit glauques et des peep-shows. Matrioshki retrace donc la descente en enfer de ces femmes sur fond d’enquête journalistique et policière.

Sans voyeurisme ni exhibitionnisme, le thème de la prostitution est abordé avec un réalisme saisissant. Amnesty International a d’ailleurs décidé d’inclure des extraits de la série dans ses films pédagogiques, diffusés dans les lycées d’Europe de l’Est. A travers ces documentaires, l’association veut mettre en garde les jeunes filles de l’horreur de ces trafics humains. Un million de personnes seraient victimes des réseaux de prostitution dans les pays de l’Est. M6 profite donc de la diffusion du pilote de Matrioshki pour faire un point sur le sujet.

Ce premier épisode sera suivi d’une émission spéciale animée par Bernard de la Villardière (Zone interdite). Des représentants d’associations et d’anciennes prostituées seront présents sur le plateau pour témoigner et réagir aux reportages diffusés.

M6 n’est pas la seule chaîne à s’attaquer à ce sujet délicat à traiter. En effet, Canal + a diffusé, dimanche dernier, la première partie de Sex Traffic, un téléfilm britannique maintes fois récompensés. Cette fiction retrace l’épopée tragique de deux sœurs moldaves vendues contre leur gré à un réseau de prostitution. Elles vont se retrouver au cœur d’une affaire de corruption impliquant une puissante société privée. Inspiré de faits réels, Sex Traffic est traité comme un documentaire. La deuxième partie sera à l’antenne le 5 juin à 21 heures.

Quant à M6, elle diffusera les 9 épisodes suivants de Matrioshki tous les vendredis en seconde partie de soirée à la place de Nip/Tuck, et ce dès le 24 juin...

M6   SERIES TV  


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022