MasterChef 2 > Olivier dans la mélasse, Sabrina en panique

Carole Rousseau sur TF1

Publié le jeudi 13 octobre 2011 à 20:55
par
MasterChef 2 > Olivier dans la mélasse, Sabrina en panique
© 

Les sept derniers candidats de Masterchef visent le top 5 du concours culinaire : « Maintenant il faut prendre plus de risques » commente Élisabeth. Destination vacances pour ce nouveau défi ! C’est du moins ce que suggèrent les objets cachés sous les boîtes mystères : la chine pour Xavier, l’Angleterre pour Sabrina, l’Italie pour Élisabeth ou l’Inde pour Nathalie, chacun va devoir concocter un plat typique. « Ouverture d’esprit et curiosité » sont au menu de ce voyage culinaire.

Dans la supérette, c’est la panique pour Sabrina qui ne « sait pas ce que mangent les Anglais ». Nathalie, elle, fait un plat à base de Gombo, Olivier, tombé sur l’Espagne, opte pour une paella, Claire s’engage à mettre les saveurs mexicaines à l’honneur avec du Ceviche et Karim, celles du Maroc avec un Tajine. Quant à Xavier, il prépare « la seule chose dont je me souviens avoir mangé dans un restaurant chinois », à savoir un bouillon, le tout sous le regard d’un jury peu convaincu !

À la fin de l’épreuve, certains candidats sont éprouvés, à l’image de Nathalie qui a trouvé le quatuor « plus intransigeant que d’habitude ». Et c’est Olivier qui, de nouveau, en fait les frais avec sa paella lors de la dégustation : « Vous ne vous êtes pas creusé la tête » lui fait froidement remarquer Yves Camdeborde. Puis vient le tour de Karim dont le tajine au carré d’agneau « est très bon », mais là encore, pas assez novateur selon le Chef.

La « Saltimbocca et ses pâtes » d’Élisabeth ne fait pas sensation, au même titre que Xavier et son bouillon de fruits de mer : « Ça n’a pas grand-chose de Chinois » relève Sébastien Demorand. Pour ce qui est du Mexique et du « poisson mariné » de Claire, il met le feu au palet des Chefs ! Sabrina, elle, a choisi de parfumer son « agneau petit pois » avec de la menthe. Enfin, Nathalie, présentant un « agneau au curry », est « sauvée » grâce à sa sauce.

« Aujourd’hui, ça a été plus difficile que d’habitude » commente Yves Camdeborde avant le verdict. En effet, ici, pas de coup de cœur : « Personne ne nous a fait décoller » et encore moins Sabrina dont « la moitié du plat est bien, le reste non » explique Sébastien Demorand pour qui le choix du plat de la candidate aurait dû se tourner vers le fameux Fish & Chips. Mais malgré quelques larmes de déception, Sabrina, envoyée en test sous pression, « ne lâchera rien ».


Nouvelle épreuve placée sous le thème du dressage : « L’esthétique du plat, c’est la première chose que le client voit » expliquent les Chefs. Les candidats disposent de 15 minutes pour utiliser des ingrédients, tels que la carotte, des Saint-Jacques, ou encore de la Polenta et dresser une assiette digne d’un grand restaurant. Pour les participants, l’élément principal est la polenta, car servie en grande quantité. Une erreur pour le jury qui attend de ses poulains une mise en avant de la Saint-Jacques...

Xavier amène son assiette au Jury et le couperet tombe sans attendre : « La Polenta est trop présente par rapport à la Saint-Jacques ». Une fois de plus, la malédiction de la Polenta sévit pour Claire qui a eu la main lourde sur l’ingrédient. Même topo pour Olivier qui de surcroit « a gaspillé la Saint-Jacques ». Finalement, alors qu’Élisabeth, Karim et Nathalie font partie du trio « coups de cœur » des Chefs, Olivier, « amer », retrouve Sabrina en test sous pression.

Après une courte nuit de sommeil, Sabrina et Olivier vont s’affronter en duel : « Aucun candidat ne me fait peur » déclare Olivier. Les deux fortes personnalités vont devoir reproduire une recette inédite, élaborée par les membres du Jury : une double côte de veau au citron avec une garniture de radis noir et blanc. Dressage délicat, cuisson de la côte de veau, dosage du jus, toutes les techniques acquises pendant le concours vont devoir être respectées à la perfection !

Dès le début de l’épreuve Olivier commet la faute de mal découper sa viande. Le « jus de veau » de Sabrina ressemble davantage à un bouillon fait remarquer Frédéric Anton à la candidate. Et malgré quelques faux pas malheureux, les apprentis viennent à bout de leurs plats. Au coude à coude durant l’épreuve, Sabrina et Olivier semblent l’être également lors de la dégustation, mais le jury a tranché et Olivier quitte l’aventure sur le constat suivant : « La mélisse m’a mis dans la mélasse ».

Reprise des choses sérieuses pour les six candidats, divisés en deux équipes pour l’épreuve en extérieur. Élisabeth à la tête du clan des Rouges, constitué de Nathalie et Claire, puis Karim, chef de celui des Bleus (Sabrina, Xavier) se retrouvent au cœur de l’Opéra Garnier face au jury et au Chef Yann Tanneau. Ce dernier, prêt à ouvrir son restaurant parisien, demande aux apprentis de remettre « La Pêche Melba » au goût du jour. Un dessert qui fera partie de la carte de l’établissement.


C’est dans la cuisine flambant neuve du futur restaurant que les équipes élaborent leurs recettes. Les Bleus décident de présenter une Pêche Melba sous forme de macarons, tandis que chez les Rouges, des tensions naissent entre Claire et Élisabeth. Cette dernière refusant d’ajouter de la glace à sa réalisation doit finalement, se plier au choix de Claire, alors appuyé par Frédéric Anton. Déception pour l’équipe de Karim, les macarons ne prennent pas et ne pourront faire partie de la recette !

L’équipe d’Élisabeth présente sa Pêche Melba revisitée aux Chefs du futur restaurant de l’Opéra, et malgré une glace trop fondue au goût des filles, « le travail est intelligent » selon Yves Camdeborde. Du côté des Bleus, l’humeur est au beau fixe et l’équipe est confiante : « Le visuel est plus joli » remarquent les Chefs. Seul hic, le goût ne suit pas... C’est de retour dans l’Atelier que les candidats prennent connaissance du choix des dégustateurs davantage séduits par la prestation des Rouges.

Tandis que Claire, Nathalie et Élisabeth sont désormais certaines de faire partie du 5, Sabrina, Karim et Xavier jouent leur place en test sous pression. Et le Chef Marc Meneau d’arriver avec sa « Drôlerie végétale », une recette alliant légumes et écrevisses. Une préparation originale que les candidats, déstabilisés par l’enjeu du test, peinent à démarrer. Seul Karim parvient à garder son calme, alors que Sabrina termine in extremis et au bord des larmes ce défi particulièrement éprouvant...

Chacun des cuisiniers amateurs apporte sa réalisation aux Chefs. Sabrina « peu fière » présente son plat, suivie par Xavier, et Karim dont le met est « le plus pointu » aux yeux du Chef Meneau... La dégustation terminée, le jury s’apprête à rendre son verdict aux candidats fébriles, mais habités par l’espoir. Karim, ravi, arrive en tête de liste du défi, alors que Sabrina, ayant manqué de temps, doit quitter l’aventure pour commencer « une nouvelle vie ».

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   REAL TV   MASTERCHEF  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 2 juillet 2020) : Taxi 3 et Puzzle s’arrachent en tête, This is us progresse légèrement face au Grand échiquier

Audiences TV Prime (jeudi 2 juillet 2020) : Taxi 3 et Puzzle s’arrachent en tête, This is us progresse légèrement face au Grand échiquier

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 02 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient stabilisés, Stéphane Plaza en baisse sur M6

Audiences TV access (jeudi 02 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient stabilisés, Stéphane Plaza en baisse sur M6


INTERVIEW
Katrina Bowden (Amour, gloire et beauté / Top Models) : « Flo est prête à tout perdre pour réunir Hope et son bébé »

Katrina Bowden (Amour, gloire et beauté / Top Models) : « Flo est prête à tout perdre pour réunir Hope et son bébé »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020