Melissa Claire Egan (Les Feux de l’amour) : « Je peux garantir que les téléspectateurs français n’ont pas fini d’être surpris par Chelsea »

Melissa Claire Egan a remporté le Soap Awards France du Meilleur nouveau personnage lors de la première édition qui a comptabilisé plus de 50 000 votes. La comédienne a accordé un entretien à Toutelatele à cette occasion. Rencontre.

Publié le lundi 2 mai 2016 à 17:26
par
Melissa Claire Egan (Les Feux de l’amour) : « Je peux garantir que les téléspectateurs français n’ont pas fini d’être surpris par Chelsea »
©CBS 

Benjamin Lopes : Vous êtes élue Meilleur nouveau personnage à la première édition des Soap Awards France avec 40% des suffrages. Vous attendiez-vous à un tel plébiscite ?

Melissa Claire Egan : Je suis si honorée ! Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi ! C’est si touchant de savoir que des fans nous regardent et nous soutiennent en France. Je suis ravie d’obtenir cet award. C’est super de savoir que des gens nous supportent dans nos intrigues. Ça me ramène à ce que nous tournions à l’époque, et ce que la vie était à ce moment-là. C’est spécial et ça me rend très nostalgique. Et je peux garantir que les téléspectateurs français n’ont pas fini d’être surpris par Chelsea.

Pourquoi pensez-vous que Chelsea est tant appréciée par les téléspectateurs Français ?

Je pense que Chelsea a amusé le public dès le départ en étant une arnaqueuse, ce qui était plutôt amusant à regarder. Je veux dire par là, tout le monde aime les mauvaises filles, n’est-ce pas ? Mais ensuite, elle a évolué pour devenir une meilleure personne, plus pertinente et contrastée. Elle a toujours cette flamme en elle et elle peut se montrer très maligne quand il le faut. Elle a un grand cœur, et elle a trouvé l’amour. Dans un sens, elle est un peu tout à la fois, un personnage qui parle à tout le monde.

Chelsea pourrait-elle se rendre à Paris un jour ?

Oui ! Je ne peux pas en dire beaucoup plus, car je sais qu’il existe un décalage dans la diffusion des Feux de l’amour entre les États-Unis et la France et qu’il est important, mais la France est une fixation constante dans l’histoire d’amour entre Adam et Chelsea. Véritablement. Ces deux personnages adorent cet endroit et ils ont tous les deux le désir de quitter leur vie à Genoa City qui est trop mouvementée. Personnellement, j’adore la France. J’ai visité Paris et la Normandie en famille quand j’étais plus jeune. J’espère y retourner très vite.

Une scène vous a-t-elle particulièrement marquée depuis votre arrivée dans la série ?

Il y en a tellement. J’ai été si chanceuse d’intégrer cette incroyable série avec des scénarios très forts et j’ai toujours eu droit à des intrigues puissantes pour le personnage de Chelsea. Si je devais en choisir une, ça serait la naissance de Johnny dans la cabane, après que Chelsea soit tombée dans le lac. C’était très amusant à tourner. Les équipes n’ont pas cessé de m’asperger d’eau pour que je continue à paraître mouillée, et j’ai fini par tomber malade après le tournage de ces scènes. Mais ça valait le coup.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

TF1   SERIES TV   LES FEUX DE L’AMOUR  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 27 novembre 2021) : la fin de Mongeville en tête (France 3), La chanson secrète (TF1) dominée par N’oubliez pas les paroles et la victoire de Toni

Audiences TV prime (samedi 27 novembre 2021) : la fin de Mongeville en tête (France 3), La chanson secrète (TF1) dominée par N’oubliez pas les paroles et la victoire de Toni


INTERVIEW
Arsène (N’oubliez pas les paroles, finaliste des Masters 2021) : « Je ne voulais pas laisser dire que j’avais gagné par hasard en 2020 »

Arsène (N’oubliez pas les paroles, finaliste des Masters 2021) : « Je ne voulais pas laisser dire que j’avais gagné par hasard en 2020 »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021