Mireille Enos comprend les critiques autour de The Killing

lundi 29 juillet 2013 à 15:02 |
AMC

Annulée à l’issue de sa saison 2, The Killing a été ressuscitée. La chaîne AMC diffuse actuellement la troisième salve d’épisodes de l’adaptation de la fiction danoise. L’héroïne, incarnée par Mireille Enos, vue récemment dans World war Z, est de retour sous les traits de Sarah Linden depuis le 2 juin dernier outre-Atlantique. Consciente des critiques dont a fait l’objet la série avant son annulation, l’actrice revient sur les critiques.

« La série originale a résolu l’affaire Rosie Larsen en 20 épisodes alors que nous l’avons fait en 26. Je pense que c’est trop long. Le public américain aime quand les choses évoluent plus rapidement. Nous avons retenu la leçon et notre saison 3 en est plus forte », assure-t-elle au New York Times.

Pour autant, la réaction du public n’aurait pas d’influence sur la conception de la série, comme l’assure Veena Sud, créatrice de The Killing. « Nous avons discuté des fans et de leur passion, ainsi que tous les commentaires échangés sur internet. Mais au final, nous fermons la porte et nous sommes un groupe dans une pièce qui, aujourd’hui encore, fait son travail. Et celui-ci consiste à raconter une histoire qui semble juste à nos yeux », précise la professionnelle dans un entretien accordé au magazine Written by.

Si The Killing n’exploite désormais une affaire plus que sur une saison, la fiction se démarque toujours des procedurals classiques. Sa forme reste donc son principal atout. « De nombreuses séries policières tombent dans le piège de conclure les affaires très vite
qu’il est impossible de ressentir de l’empathie pour les victimes
 », conclut Mireille Enos.

SERIES TV   INTERNATIONAL   THE KILLING  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 30 juin 2022) : La 7e compagnie impériale sur TF1, La stagiaire (France 3) survole Le meilleur pâtissier (M6)

Audiences TV prime (jeudi 30 juin 2022) : La 7e compagnie impériale sur TF1, La stagiaire (France 3) survole Le meilleur pâtissier (M6)


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022