NRJ Music Awards 2011 > Le sacre de Shakira et M.Pokora

samedi 22 janvier 2011 à 20:50 |
Gérard Pullicino

Nikos Aliagas sur TF1

Comme chaque début année, le monde de la musique est en ébullition à l’occasion des NRJ Music Awards. La cérémonie de référence, convoitée par de nombreux artistes internationaux, ouvre, pour sa douzième édition, avec Shakira et son titre Loca. Si la star fait son entrée par le public, sa sortie se veut plus originale : en chantant la Marseillaise avec Nikos Aliagas. L’hymne national est alors repris par l’auditoire, un moment surréaliste pour la star colombienne.

Sans plus attendre, le premier prix de la soirée est annoncé. Destiné à récompenser l’ « Artiste masculin international de l’année », le trophée est remis des mains de Patrick Timsit et d’une comédienne « qui ne tardera pas à se faire un nom » à Usher. L’interprète de DJ got us falling in love en profite pour remercier « tous ceux qui aiment la musique, la pop musique, le langage universel de l’humanité ».

Comme il est coutume dans l’émission, la catégorie « Chanson française de l’année » sert de fil rouge à la soirée avec, en guise de conclusion, le verdict des votes en direct. Pour présenter les six artistes nommés, trois duos sont composés. D’abord Zaz et son Je veux précède Danse de Grégoire, puis, quelques minutes plus tard, Shy’m reprend Je sais en playback suivie de Stromaé, introduit par un magneto avec la participation de Jamel, pour son Alors on danse. Enfin, M.Pokora se fera arracher son t-shirt par ses danseurs sur Juste une photo de toi avant de laisser place à Joyce Jonathan avec Pas besoin de toi. Celle-ci est d’ailleurs élue « Révélation française de l’année ». Le prix, présenté par Benoît et Thomas, alias Brigitte et Josiane, est marqué par la présence d’une Renée la taupe géante et de l’absence de la lauréate. Victoria Silvstedt remplace alors brièvement la demoiselle sur scène annoncée comme « perdue dans les couloirs » ! L’intéressée se contentera plus tard d’évoquer « les aléas du direct » pour se justifier.


Après la performance de Yannick Noah, enregistrée deux jours plus tôt comme a tenu à le préciser l’animateur, Jenifer et Line Renaud annoncent une nouvelle catégorie, celle du « Concert de l’année ». La doyenne de la soirée sait s’adapter à l’occasion : « Je n’ai pas fait de concert cette année, sinon je les aurais tous déchirés ». Puis, celle-ci est rejointe par les Black eyed peas, du moins les deux membres du groupe présents pour chercher le trophée et, surtout, assurer la promotion de leur futur concert au Stade de France. Line, quant à elle, reste sur la scène pour recevoir un disque d’or. Une gratification étonnante étant donné que l’artiste n’a jamais été diffusée sur l’antenne de NRJ.

Shakira n’a pas fini de marquer la soirée. Quand Charlotte de Turckheim et Antoine Dulery viennent annoncer la « Chanson internationale de l’année », le duo en profite pour s’amuser avec l’interprète de Whenever Wherever. « Je sais que je suis votre actrice préférée et je sais que vous rêvez, depuis des années, de faire une photo avec moi  », déclare l’actrice à l’artiste, à la fois surprise et amusée par l’intervention. Et si les deux présentateurs du prix en profitent pour, effectivement, immortaliser leur rencontre avec la star, celle-ci est sacrée quelques secondes plus tard, ou du moins son titre Waka waka, triomphant, entres autres, le Bad Romance de Lady Gaga. «  Merci beaucoup pour cette récompense », parvient-elle à prononcer dans la langue de Molière.

Désignée à de nombreuses reprises comme l’artiste française préférée des auditeurs de NRJ, Jenifer profite de la soirée pour assurer la promotion de son dernier album, désigné par de nombreux médias comme l’un des échecs de l’année écoulée. La première gagnante de Star Academy reprend alors Donne moi le temps, suivi de son dernier single en date Je danse. Pour ce faire, la jeune femme est même accompagnée de danseuses en tutu noir. Une coupure publicitaire et une performance de Christophe Maé plus tard, Shakira se retrouve une nouvelle fois sur la scène pour venir récupérer l’award de l’ « Artiste féminine internationale » des mains de Marie-Anne Chazel et Bob Sinclar. «  Je ne le crois pas. C’est incroyable. (...) Vive la France  », exulte la lauréate, consciente d’être la star de la soirée.


Les NRJ Music Awards ont aussi été l’occasion pour le réalisateur Gérard Pullicino de proposer, « pour la première fois à la télévision française », deux des quatre membres des Black eyed peas en hologrammes pour former le groupe au complet sur la scène. Absents, Fergie et Taboo ont ainsi été reconstitués avant d’être réduit en pixels, référence au clip du titre The Time. Fiers de l’effet, Will.i.am et Apl.de.ap ne manquent pas de promettre, en fin de prestation, de pousser davantage cette technologie pour leurs futurs concerts. Une nouvelle occasion de rappeler la prochaine date au Stade de France du groupe...

Pour remettre le prix du « Groupe ou duo français de l’année », la production a fait appel aux tenants du titre, alias la troupe de l’opéra rock Mozart. Mikelangelo Loconte, Florent Mothe et Melissa Mars récompensent Justin Nozuka et Zaho pour leur titre Heartless, « très diffusé à la radio », comme le confirme Nikos Aliagas. L’animateur présente même cette dernière comme « plus belle que jamais », visiblement à l’aveugle puisque la demoiselle n’est pas présente ce soir.

La soirée des NRJ Music Awards est aussi l’occasion de rendre hommage à Daniel Balavoine, disparu il y a 25 ans. La « nouvelle génération », à savoir Grégoire, Zaz, Mikelangelo Loconte, Amel Bent, Florent Mothe, M.Pokora et Joyce Jonathan, reprennent ainsi Mon fils ma bataille. Autre hommage, mais dans un genre bien différent, celui de David Guetta, propulsé au rang de « phénomène ». Ce dernier, aux commandes de plusieurs des titres les plus diffusés à l’antenne de la radio musicale, reçoit ainsi un prix d’honneur de la part des Black eyed peas. «  Tous les Français doivent être fiers, car le monde entier est accro  », assure même l’un des membres du groupe.


À l’occasion du « Clip de l’année », Cauet regoûte aux joies du prime-time du TF1 et Karine Ferri joue dans la cour des grands. Accompagné de Mustapha, le binôme assure au passage la promotion de leur émission respective à l’antenne de NRJ. Quant au prix, il est remis à Lady Gaga pour sa vidéo de Téléphone, réalisée par Jonas Åkerlund, actuellement en train de préparer le nouveau clip de Britney Spears. Quant à la lauréate, absente de la soirée, c’est par un message pré enregistré qu’elle remercie ses fans.

Il faudra attendre une nouvelle performance de Shakira et une coupure publicitaire supplémentaire pour retrouver Mylène Farmer sur scène. Pas de mots échangés avec l’animateur en fin de performance, l’artiste qui a fait deux Une d’hebdomadaire dans le cadre de la promotion de son passage aux NRJ Music Awards se contentera du strict minimum : la reproduction de son clip sur scène, et en playback, enregistrée précédemment. Et si la star a écoulé plus de 300 000 exemplaires de son dernier album Bleu noir, Jenifer, son éternelle rivale dans la catégorie « Artiste féminine française », semble toujours bénéficier du soutien de ses fidèles malgré sa récenté déception dans les charts (40 000 ventes à ce jour de son dernier opus). C’est en larmes que la jeune femme annonce : «  Je ne m’y attendais encore une fois absolument pas  », avant de remercier ses « fans très actifs » et de leur dédier son trophée. Pour autant, l’interprète de Je danse tient à citer ses trois consœurs nommées dans cette catégorie, « qu’elles soient blondes, rousses ou brunes ».

Entre temps, Justin Bieber, élu « Révélation internationale de l’année », fait l’objet de différentes moqueries, d’abord par son prénom transformé en « Justine » par Éric et Ramzy, puis en fin d’émission. Même si l’occasion de ne s’y prête pas vraiment, les humoristes Kev Adams et Baptiste Lecapelain profitent de remettre le dernier award de la soirée, celui de la « Chanson française de l’année ». « Justin Bieber n’est pas là, car il est à une étape très importante de sa vie : il est en train d’apprendre sa table de 9 », lance l’un. « C’est le seul mec qui a un chauffeur pour sa trottinette », rétorque l’autre. Mais l’échange ne se termine pas là et les blagues fusent au sujet du jeune artiste, pendant qu’Amel Bent assiste, navrée, au spectacle. Alors que Nikos s’apprête à rendre l’antenne, sans avoir dévoilé le « Hit de l’année », nouveauté réduite à une publication sur le site officiel de l’émission, M. Pokora repart avec l’ultime trophée, quelques minutes seulement après avoir été désigné « Artiste masculin français ». Une belle revanche pour le jeune homme particulièrement ému, a fortiori après « les deux dernières années traversées »...

TF1   DIVERTISSEMENT   NRJ MUSIC AWARDS  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022