Pascal le grand frère > 14/12/2010

mardi 14 décembre 2010 à 22:50 |

Pascal Soetens sur TF1

« Quelque part dans le sud de la France », Pascal le grand frère doit intervenir « en urgence ». Mais « pour la première fois depuis cinq ans », l’éducateur est loin d’être le bienvenu dans cette famille où mère et fille se déchirent. Comme pour chaque numéro, la voix-off annonce ainsi la « mission la plus délicate » de la carrière du professionnel.

Déscolarisée et sans travail, Cindy vit au crochet de Brigitte, sa mère. «  J’ai l’impression d’être son esclave », témoigne cette dernière. Le mal-être est si profond qu’il se transforme en permanence en excès de colère. Au vu des images, Pascal juge « difficile » la tentative pour renouer un semblant de dialogue entre les deux femmes. Pourtant, une lueur d’espoir scintille : « Quand je lui parle mal je me dis que je suis conne. Ça ne se fait pas de parler à sa mère comme ça  », confie, en aparté, l’adolescente. Malheureusement, ces instants sont rares, et sont vite balayés par les colères de l’indisciplinée. « Quand mon père est parti, ça a été un déchirement. J’avais trois ans et demi et je m’en rappelle encore », assure Cindy. La suite de l’histoire : Brigitte s’est remariée rapidement. Et après dix ans de vie commune, elle s’enfuit avec sa fille. En l’absence de repère, l’adolescente tourne mal et entame même une « descente aux Enfers ». Endurcie et fragilisée par ce vécu, l’intéressée a construit une véritable carapace. Et comme si ce n’était pas suffisant, sa génitrice a aujourd’hui un nouveau compagnon, Patrick, avec qui elle compte emménager. Inutile de préciser que notre rebelle n’accepte pas cette union.

La venue du Grand frère est donc le dernier espoir pour cette famille. Compte tenu de l’urgence de la situation, Pascal arrive un jour plus tôt sur les lieux, sans prévenir personne, du moins à en croire la voix-off. À la vue de l’éducateur, Brigitte se met à pleurer. Sa progéniture, en revanche, se montre beaucoup moins sensible. Très vite, Cindy hausse le ton, puis envoie des sms pendant que son interlocuteur tente de lui adresser la parole. Comme en témoigne le Grand frère avec une perspicacité déconcertante : « ça commence mal  ».


Dès le lendemain, le spécialiste tente d’imposer son autorité, en commençant par un réveil, non sans heurts, à 8h30. Quelques heures plus tard, la situation dégénère entre la mère et la fille pour une simple cigarette. Brigitte commence à douter de l’efficacité des caméras de TF1 à son domicile, mais c’est sur elle que le travail doit commencer, à défaut de réussir à dompter l’enfant. Elle visionne ainsi quelques images des disputes et finit par reconnaître qu’elle-même ne supporterait pas la pression imposée à sa progéniture.

« Pourquoi est-elle si méfiante et à fleur de peau ?  » Telle est la question que se pose Pascal au sujet de Cindy. À l’issue d’un repas où Olivia, la sœur aînée, et la mère terminent en pleurs, l’éducateur semble perdre confiance en lui et ses méthodes : «  Soit j’abandonne, soit je redouble d’énergie. Je vais me battre, je vais y aller à 200%  ». Une résolution qui se traduit par l’embauche de trois jeunes comédiens venus tester la patience de Cindy. Le but : ignorer les médisances déblatérées par le trio. Si l’intéressée réussit à ne pas céder à la pression, elle doit ensuite mettre des mots sur sa souffrance, et ce, en se défoulant (comprendre ici frapper) le Grand frère ! L’adolescente passe alors aux aveux : il s’avère que l’ancien homme de Brigitte insultait et levait la main sur elle. « Il a pris ma jeunesse, mon enfance, mon existence, il a tout pris  », explique-t-elle laissant planer la désagréable impression que les faits sont ici minimisés...

Aujourd’hui l’intéressée avoue ne pas avoir confiance dans la gent masculine et craint que Patrick ne reproduise le schéma de l’ancien partenaire de sa mère. La révélation est synonyme de quasi-guérison aux yeux de Pascal. Ce dernier emmène dès le lendemain Cindy s’inscrire dans une école pour suivre un CAP coiffure. Si la demoiselle semble peu motivée aux premiers abords, elle réussit son premier essai et est contrainte d’accepter les conditions rappelées par la directrice, à savoir la présence de matières générales obligatoires et des horaires stricts.

Face aux progrès réalisés, la Grand frère quitte le foyer plus tôt que prévu pour voir les premières réactions de la famille livrée à elle-même. Si la situation dégénère vite, Pascal organise une rencontre entre Cindy et Dylan, un ancien cas de l’émission, puis confronte Pascal et Patrick. La venue d’une psychologue et le visionnage des images les plus choc à l’intéressée et celle-ci a enfin le déclic ! Notre professionnel peut cette fois partir définitivement et l’esprit serein. Aujourd’hui Cindy continue sa formation et recherche même un hébergement pour prouver à tout qu’elle est devenue « une adulte responsable ».

PASCAL LE GRAND FRERE  


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 2 juillet 2022) : Mongeville plus fort que le Combat des maîtres (TF1) et Fort Boyard (France 2)

Audiences TV Prime (samedi 2 juillet 2022) : Mongeville plus fort que le Combat des maîtres (TF1) et Fort Boyard (France 2)


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022