Plus belle la vie : Les retrouvailles de Rudy et Ninon

Publié le dimanche 11 décembre 2011 à 15:06
par
Plus belle la vie : Les retrouvailles de Rudy et Ninon
© 

Le retour de Frémont au Mistral continue de perturber Céline. Alors qu’elle se trouve à son cabinet en compagnie de Sacha, l’avocate reçoit un coup de téléphone : son père a fait un malaise dans la rue. Plus tard, elle annonce à Charles qu’elle en a assez de ses manigances. Céline a pris la décision de résilier le bail de l’appartement qu’elle lui loue et de stopper la pension qu’elle lui donne. Seul et sans ressource, Frémont supplie Mirta - à coup de sourires mielleux - de lui louer une chambre. Celle-ci finit par accepter de l’héberger pour la semaine, mais refuse tout retard de payement.

Catherine est inquiète pour son fils et se confie à Léo, qui tente de la rassurer. Mais selon elle, Abdel est en danger. Son héritage pourrait bien attirer la convoitise des gens du milieu marseillais. Catherine a peur qu’il soit assassiné comme Karim s’il décidait de reprendre les affaires douteuses de son père. Plus tard, elle avoue à Barbara qu’Abdel a rendez-vous avec Claudio Biagini. Les deux femmes courent au commissariat prévenir Léo Castelli.

La relation entre Luna et Sacha est toujours aussi tendue. Sacha est en difficulté financière et il espère se relancer grâce à la vente de bijoux ethniques australiens. Mais Luna lui signale que ses produits - fabriqués en Chine - sont de mauvaise qualité et qu’il ne réussira pas à les vendre. Elle l’aide néanmoins en le mettant en contact avec les propriétaires d’une boutique « tout à 5 euros ». Entre franchise et vexations, les deux se chamaillent sans cesse. Pourtant, pour Mirta, il y a baleine sous gravillon. Leur relation est ambigüe. Luna nie et rétorque qu’il est très amoureux de Victoire.

Depuis la mort de son père, Abdel a l’obligation de gérer son héritage. Entouré de sa mère et de son oncle, le jeune homme doit faire des choix : garder le bowling ou vendre ses parts sur la salle de jeux ? Il écoute tous les points de vue, sans trop savoir quoi faire. Néanmoins, il rencontre Claudio Biagini, en compagne de Hocine. L’homme d’affaires en lien avec le milieu marseillais lui offre 10 000 euros pour le rachat des parts de son père (40%) du cercle Gallieni. Abdel réalise qu’il s’agit d’une arnaque et refuse la vente. Biagini brandit alors une arme et menace de tuer Abdel, comme il a tué son père avant lui. Mais, la police intervient à temps, et Léo abat le mafieux. Avant de mourir, Biagini murmure à Castelli « Je me suis fait piéger. »

La cohabitation de Rudy et Ninon pose toujours problème. Toujours amoureux, le jeune homme essaie de reconquérir la jeune femme. Rudy lui affirme vouloir s’engager. Mais malgré ses sentiments pour lui, Ninon lui dit qu’elle n’a « pas le temps » pour eux. La jeune journaliste préfère se concentrer sur son travail. À l’hôpital, Rudy rencontre une élève infirmière. La jeune femme le drague très directement. Certes décontenancé par autant de franchise, le jeune médecin pense pouvoir rendre jalouse Ninon, en invitant la future infirmière chez lui. Il demande à celle qu’il aime de lui laisser l’appartement durant quelques heures. Venue dans l’unique but d’avoir un rapport sexuel, Justine s’impatiente lorsque Rudy retarde le moment. De son côté, Ninon fulmine au café et Thomas se moque d’elle, insinuant qu’elle est jalouse, mais refuse de se l’avouer. Lorsque la jeune journaliste arrive enfin à l’appartement, Juliette comprend qu’elle a été utilisée et part, en disant au jeune médecin « Tu n’es qu’une petite merde ».


Suite aux aveux de Biagini et à la découverte de preuves matérielles, le procureur s’apprête à classer l’affaire du meurtre de Karim. Mais Léo a l’impression d’avoir été piégé. Le policier repousse Catherine (prétextant être bouleversé d’avoir tué un homme), mais en réalité, il devient suspicieux envers celle qui partage son lit. Castelli décide de partir à Paris où il espère découvrir de nouveaux éléments. Barbara essaie d’abord de l’en dissuader. Mais, la jeune femme ne parvient pas à le retenir. Elle décide alors de l’accompagner à la gare. Sur le chemin, ils se réconcilient. Lorsque Léo traverse la rue, une voiture fonce sur lui et le renverse.

Matin et soir, nuisette et caleçon attisent les fantasmes de Rudy et Ninon. Une nouvelle dispute éclate entre eux à ce sujet. Et alors qu’ils jouent à qui provoquera plus l’autre (Ninon : « La prochaine fois, je me baladerai toute nue pour te faire bien baver. »), Rudy finit par embrasser la jeune femme. Heureux de coucher ensemble à nouveau, le couple n’a pourtant pas réglé leur statut. Ninon, qui aime « les choses bien carrées », veut savoir s’ils sont ensemble ou pas. La question reste en suspens...

La jeune femme est persuadée que son père comptait aller à Paris pour enquêter sur le meurtre de Karim. Mais, pour Abdel, « monter à la capitale » n’avait pas de sens. Barbara pense que Léo voulait en savoir plus sur le passé d’une personne ayant vécu à Paris et qui, aujourd’hui, vit à Marseille. Le jeune homme comprend alors que sa copine parle de Catherine. Pour Barbara, l’accident de Léo n’a pas été causé par un chauffard et c’est la mère d’Abdel qui en est responsable. La situation crée - bien évidemment - des disputes au sein du jeune couple. Mais personne ne croit la jeune femme, même pas le procureur, qui écarte cette piste.

Frémont fait de réels efforts pour retrouver la sympathie des habitants du Mistral, toujours méfiants. Si son comportement n’émeut pas le moins du monde Ève, Mirta, Wanda et Raymond se prennent de pitié pour lui et lui offre le champagne pour son anniversaire. Mais Céline débarque au café. Charles lui demande « d’oublier la haine que tu as contre moi aujourd’hui ». L’avocate s’exclame « Je ne peux pas. Je ne sais pas comment t’as réussi à convaincre tout le monde de ta pseudo gentillesse. Quels mensonges, tu leur as servi, quelle comédie, tu leur as joué. Mais avec moi, ça ne marche pas. » Frémont exprime alors sa tristesse de ne pas passer cette journée avec Julien, Juliette et elle. Bluff ou moment de vérité et d’émotion ? On ne sait jamais avec l’homme d’affaires ruiné. Céline choisit que partir en lui disant qu’ils sont heureux sans lui.

Le docteur Riva annonce à Barbara que l’opération de Léo s’est bien passée. Le pronostic vital n’est plus engagé. En revanche, ses multiples fractures au bassin pourraient l’empêcher de retrouver le bon usage de sa jambe droite. La jeune femme est très inquiète et se confie à Raymond. Le vieil homme la rassure en lui disant que son père est un battant. À son réveil, Léo demande si sa fille va bien, « ils ne lui ont rien fait ? » dit-il à Riva. Puis, le médecin examine son patient. Le policier n’est pas paralysé, il peut bouger ses orteils. Lorsque Barbara arrive pour le voir, Léo avance à sa fille une version accidentelle des faits : c’était un homme ivre, qui l’a vu au dernier moment. Mais, alors que Barbara proteste, l’homme lui demande expressément de ne pas s’occuper de cette affaire.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

FRANCE 3   SERIES TV   PLUS BELLE LA VIE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon

Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon


INTERVIEW
Pola Petrenko  (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »

Pola Petrenko (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021