Quelle galère !

Quelle galère !
©Glem 


DIFFUSION

Lundi 3 juillet 1995 à 17h25 sur TF1
Arrêtée le vendredi 25 août 1995


PRODUCTION

Glem


PRESENTATION

Laurent Petitguillaume, Alice Evans, Merri


SYNOPSIS

Quelle galère ! est un jeu dans la plus pure tradition estivale. Le décor n’est autre qu’un bateau (une galère !) sur laquelle rame une vingtaine de prétendants.

Tirés au sort, trois d’entre eux s’affrontent sur trois « Tip top ». À partir de définition, ils doivent recomposer un mot inconnu. À chaque manche, le plus faible a droit à une ultime question avant de passer par-dessus la galère (il est donc envoyé à l’eau !) et d’être remplacé par un autre joueur.

Pour la finale, le candidat qui a accumulé le plus de points doit trouver la solution à un rébus vivant. Si il y parvient, il a la possibilité d’ouvrir un des trois coffres contenant un cadeau.


ANECDOTES

- Quelle galère ! est le premier jeu quotidien de Laurent Petitguillaume sur TF1. Il est accompagné pour l’occasion de la plantureuse Alice Evans et du comique Merri. La jeune femme a remplacé Linda Lacoste.

- Quelle galère ! a connu quelques difficultés pour s’imposer en terme d’audience, avec des scores pour la plupart en-
deçà des 20% de part de marché.

- Cet été 1995, Quelle galère ! sera le seul jeu estival de TF1, et seul nouveau jeu d’été toutes chaines confondues.

- Sur la grille de TF1, Quelle galère ! côtoie les trois jeux cultes de la chaîne privée : La roue de la fortune (11h55), Le juste prix (12h25) et Une famille en or (16h25)



ACTUALITES








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 5 juillet 2020) : 2012 large leader, Boule et Bill essuient un camouflet, Hudson et Rex séduisent

Audiences TV Prime (dimanche 5 juillet 2020) : 2012 large leader, Boule et Bill essuient un camouflet, Hudson et Rex séduisent

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 5 juillet 2020) : Les enfants de la télé deux fois moins forts que Sept à Huit, 66 minutes récupère des forces

Audiences TV Access (dimanche 5 juillet 2020) : Les enfants de la télé deux fois moins forts que Sept à Huit, 66 minutes récupère des forces


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020