Record d’audience pour « Un, dos, tres », la série espagnole de M6

jeudi 12 août 2004 à 00:04 |
Double V

Les chaînes de télévision française se délectent de séries américaines en occultant le plus souvent le marché européen. En effet, hormis les séries allemandes qui font, la plupart du temps, le bonheur de France 2 (Derrick, Un cas pour deux, Rex...) ou encore la toute récente série italienne Incantessimo, le PAF a du mal à aller voir du côté des autres pays européens.

Pourtant, début 2004, une série espagnole a alerté la direction des acquisitions de M6. Baptisée Un paso adelante, ce programme pourrait se définir comme une version moderne de la série culte Fame. L’histoire met en scène les vingt élèves de l’Ecole Supérieure des Arts Scéniques de Madrid qui jonglent avec les cours de chant, de danse et de théâtre. Leur but est de devenir des futures vedettes. Et l’établissement, dirigé par Carmen Arranz, fait tout pour leur faire dépasser leurs limites car il n’y a pas de place pour les mauvais. Exister en tant qu’artiste et individu, voila l’enseignement et l’adage de l’Ecole Supérieure des Arts Scéniques de Madrid où les élèves comme Silvia (Monica Cruz), Lola, Pedro, Roberto et Ingrid vivent 24 heures sur 24.

Directement inspirée des real tv musicales à succès comme Operacion Triunfo (la Star Academy espagnole), Un paso adelante triomphe dans son pays d’origine sur la chaîne Antena 3. Suivie par 4.5 millions de téléspectateurs en prime time, la série se retrouve chaque semaine dans les meilleures audiences espagnoles.

En France, Un paso adelante, diffusée sous le nom de Un, dos, tres, a fait son apparition sur la grille de M6 le 18 février dernier. Pendant plusieurs semaines, la chaîne a enchaîné la diffusion de deux épisodes chaque mercredi à 15h20. Et le succès fut instantané avec environ 1 million de téléspectateurs au beau milieu de l’après-midi, soit 15% de part de marché. Mieux encore, à chaque diffusion, M6 était leader sur la cible des 11/14 ans avec près de 30% de part de marché. Devant ce plébiscite, la chaîne a offert une nouvelle fenêtre à Un, dos, tres, le samedi à l’heure du déjeuner.

Mais depuis cet été pour succéder aux résumés des Colocataires, M6 a décidé d’installer sa nouvelle série fétiche chaque jour entre 17h50 et 18h40. Et pour attirer de nouveaux fidèles, la chaîne a repris la diffusion depuis le premier épisode. Et il semble bien que la recette soit gagnante. Un, dos, tres a déjà mis KO le nouveau jeu de France 2, Le Brise cœur, en rassemblant un million de fidèles contre 800 000 en moyenne pour la chaîne publique.

Et lundi dernier, la série espagnole a, à nouveau, véritablement conquis M6 en établissant son record d’audience. Ce jour-là, 1.6 million de téléspectateurs étaient au rendez-vous, ce qui représente 20.7% de part de marché. De plus, Un, dos, tres réalise un véritable carton sur la cible des 15/24 ans avec 45.8% de part de marché. De quoi rendre jaloux Sous le soleil sur TF1 qui habituellement fait le plein sur ce public. A noter également que la série dépasse 30% de part de marché sur les ménagères de moins de 50 ans.

Pour M6, Un, dos, tres est devenue une série pilier de sa grille et il y a fort à parier que ce succès va ouvrir la voie aux achats de nouvelles séries espagnoles. Enfin, devant le succès de la série et après avoir diffusé tous les épisodes inédits en sa possession (qui sont à l’antenne depuis le 11 août), elle lui offrira une nouvelle exposition sur sa grille de rentrée, chaque samedi à 17h40 à partir du 28 août.

M6   SERIES TV   UN DOS TRES  


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)

Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022