Rentrée Paris Première : Ardisson, Field, Massenet, Gildas & Co

Publié le mercredi 15 septembre 2004 à 00:45
par
Rentrée Paris Première : Ardisson, Field, Massenet, Gildas & Co
©F2/F3/DR 

Pour la chaîne Paris Première, rachetée au printemps dernier par M6, « ce n’est pas une rentrée comme les autres » précise Jean d’Arthuys, son nouveau Président. L’acquisition de la chaîne par M6 doit lui permettre de lui donner les « moyens de son redressement ». En effet, avec 25 millions d’euros de perte, Paris Première a besoin de retrouver l’équilibre et c’est l’objectif que s’est donné Jean d’Arthuys et ses équipes sous deux ans. Mais « l’identité de Paris Première est préservée » et elle restera « toujours la même car toujours différente, une télévision à part et singulière ».

Il est donc naturel de retrouver la plupart des animateurs en place sur Paris Première depuis de longues années maintenant. « Des grandes signatures », comme le précise la Direction, parmi lesquelles on retrouve l’inébranlable Thierry Ardisson, l’inflexible Michel Field et le détonant Frédéric Taddéï. Ces « piliers » sont rejoints par deux autres personnalités bien connues du grand public : Philippe Gildas et Ariane Massenet. Et l’ensemble de ces animateurs animeront une émission hebdomadaire, la plupart en seconde partie de soirée. Car c’est justement sur cette case horaire que la nouvelle grille souhaite mettre l’accent.

Ainsi, si le lundi il faut compter sur la double séance cinéma, le mardi, Thierry Ardisson rempile pour une seconde saison de 93, Faubourg Saint-Honoré. Cette émission, louée par la critique, révolutionne « le monde des plateaux télé » puisque Thierry Ardisson reçoit ses invités chez lui autour d’un dîner raffiné. L’an dernier, 93, Faubourg Saint-Honoré était l’émission la plus regardée de Paris Première. Le lendemain, toujours à 22h30, Michel Field s’installe avec un nouveau magazine baptisé Ca balance à Paris. Michel Field et toute sa bande de chroniqueurs récurrents (Philippe Bouvard, Elisabeth Quin, Philippe Vandel, Philippe Tesson ou encore Jean-Marc Morandini) vont aborder l’actualité culturelle. En complément, chaque jour à 20h50, un des membres de l’équipe de Ca balance à Paris signera un billet sur sa spécialité (Cinéma, Spectacle, Musique, Livres, Média).

Le jeudi, Ariane Massenet, qui a abandonné Marc-Olivier Fogiel, proposera Petites confidences entra amis. Dans un décor cosy d’une suite d’un prestigieux hôtel parisien, Ariane Massenet accueille un invité qui va se livrer à un exercice inhabituel : six membres de son entourage, des passionnés ou des détracteurs vont se succéder pour l’interviewer. Le premier à s’y coller sera l’acteur Gérard Jugnot. Quant à Frédéric Taddéï, il reste le maitre du vendredi soir avec Paris Dernière, une émission qui en est à sa septième saison. Initiée par Thierry Ardisson, Paris Dernière se déplacera également hors de la Capitale à Ibiza, Las Vegas ou encore Rio de Janeiro et Frédéric Taddéï aura toujours sa caméra à la main.

Le week-end est placé sous le signe de Philippe Gildas. Du moins le dimanche puisque l’ex-animateur de Nulle part ailleurs, qui officie également sur la chaîne Voyage, propose Vous prendrez bien un peu de recul !. Diffusée à 19 heures, cette nouvelle émission va décrypter l’actualité de la semaine en compagnie de l’invité du jour, le plus souvent une personnalité politique. Philippe Gildas sera accompagné chaque semaine de Frédéric Beigbeder.

Au niveau des magazines, Paris Première lance également sur sa grille Les Femmes et les patrons d’abord, une émission de troisième partie de soirée (dans la nuit du lundi au mardi) qui veut décoder les coulisses du pouvoir de l’économie et de la finance. A noter que le magazine de la décoration,Intérieurs, est reconduit chaque samedi à 18 heures. Quant à l’émission Paris Mode, elle passe à la trappe au profit de La semaine des défilés tout comme le Recto Verso de Paul Amar.

Les prime time sont également restructurés afin d’offrir une meilleure lisibilité. Le lundi c’est la double séance cinéma avec des grands classiques et des films d’auteur. Le mardi, place au policier avec des téléfilms français ou la série Nestor Burma. Les mercredis sont placés sont le signe de l’inédit que ce soit en fiction ou en divertissement avec pour commencer la série Nip/Tuck, qui plonge les téléspectateurs dans les coulisses d’une clinique de chirurgie esthétique. Les succès du cinéma français s’installent le jeudi tandis que le vendredi, il faudra faire place aux spectacles (théâtre, one man show...). Le week end, il faut compter sur les « samedis événements » (les grands événements sportifs ou encore les cérémonies) et la soirée cinéma Hollywoodien le dimanche.

Au rayon des séries, deux séries cultes provenant du stock de M6 font leur arrivée chaque jour entre 18 et 20 heures : Les mystères de l’ouest et Amicalement vôtre . Suivront Le Saint et Le Fugitif. A 20 heures, les biographies des grandes stars ou séries demeurent avec Hollywood Stories.

Créditée de 0.8% de part de marché, Paris Première veut désormais aller plus haut en fidélisant les téléspectateurs avec de nombreux visages familiers et en misant sur des rendez-vous clairement identifiables.

- CONFIDENCES D’ANIMATEURS

Thierry Ardisson : "Paris Première est une chaîne à laquelle je tiens beaucoup (...) J’ai pu y créer des concepts originaux (...) Avec 93, Faubourg Saint-Honoré, je compte, cette saison, aller plus loin dans le choc des mondes, le mélange des genres....
.

Ariane Massenet : "L’idée de Petites confidences entre amis est de surprendre, émouvoir et faire rire. (...) Cette émission est un concept fort qui repose sur la personnalité (...) Elle renouvele le genre de l’interview...




AUDIENCES TV PRIME TIME


INTERVIEW







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022