Ruquier gagne le défi de la succession d’Ardisson

Publié le lundi 16 octobre 2006 à 01:06
par
Ruquier gagne le défi de la succession d’Ardisson
©F2 

En mai dernier, Thierry Ardisson claque la porte de France 2. Lorsque la direction de la chaîne publique lui demande de choisir entre 93, faubourg Saint-Honoré sur Paris Première et Tout le monde en parle, l’animateur ne fait pas dans la demi-mesure et se résout à abandonner son talk-show du samedi.

Pour France 2, le choc est difficile à encaisser. Tout le monde en parle était l’une des vitrines de la chaîne depuis 1998. De plus, l’émission attirait non seulement les annonceurs mais faisait également vendre livres, CD et DVD. Mais Patrick de Carolis, Président de France Télévisions, a fait des choix et il compte s’y tenir. Pas de privilège pour Thierry Ardisson !

Il convient alors de trouver un talk-show de substitution pour la rentrée même si certains envisagent de conserver Tout le monde en parle avec un autre animateur. Mais l’émission est trop marquée par le style Ardisson. L’idée est rapidement abandonnée. Le nom de Stéphane Bern est avancé pour prendre la suite puis celui de Laurent Ruquier. C’est ce dernier qui décroche la case. L’animateur d’On a tout essayé est le chouchou des annonceurs et bat des records d’audience chaque soir de la semaine. Son arrivée, le samedi à 19 heures, a également été couronnée de succès.

Après avoir demandé l’accord de son ami Thierry Ardisson, Laurent Ruquier accepte le challenge de France 2 avec On n’est pas couché. Sur le même modèle que Tout le monde en parle et produit par la même société de production, il reçoit pendant 3 heures les personnalités qui font l’actualité dans tous les domaines. Florence Foresti et Jean-Luc Lemoine se chargent de mettre de la bonne humeur à travers différentes rubriques décalées tandis que Michel Polac et Eric Zeymour sont là pour appuyer le débat.

Et d’emblée le public a répondu présent. 1.68 million de téléspectateurs assistent ainsi au premier numéro d’On n’est pas couché, le 16 septembre dernier. Avec 40% de part de marché, le talk-show fait un démarrage en force, devance la concurrence et ne perdra pas ce public acquis pour cette première. Mieux encore, une semaine plus tard, 2.1 millions de fidèles sont au rendez-vous, soit 34.5% de part de marché. La moins bonne audience d’On n’est pas couché est enregistrée le 7 octobre dernier avec 1.6 million de téléspectateurs pour 29.4% de part de marché. Il faut dire qu’en face, TF1 dégaine une soirée spéciale avec quatre épisodes inédits de la franchise Law & Order. Ce samedi, l’audience est remontée au niveau de la première, soit 1.68 million de fidèles.

Pour France 2, le pari est d’ores et déjà gagné. En prenant la succession de Thierry Ardisson, Laurent Ruquier réalise ainsi des audiences supérieures à Tout le monde en parle. Le talk-show s’est rapidement installé et a su se constituer un socle d’irréductibles.

Avec son émission quotidienne sur France 2 et Europe 1, On n’est pas couché et ses multiples activités, Laurent Ruquier a décidé de ne pas poursuivre On a tout essayé... même le samedi, le samedi à 19 heures. Depuis la rentrée, Le Grand Zapping de l’humour assure donc la relève. Mais avec 1.7 million de téléspectateurs pour 13.4% de part de marché, les bêtisiers séduisent plus d’un million de personnes de moins qu’On a tout essayé. La chaîne publique a donc décidé que l’intérim assuré par Thierry Beccaro avait assez duré. Dès samedi prochain, On a tout essayé fera son retour dans cette case quelque peu sinistrée face au Maillon Faible (4.7 millions de téléspectateurs le 7 octobre) et au 19/20.

Laurent Ruquier étant aux commandes de la soirée, il fallait lui trouver un remplaçant dans cette formule d’On a tout essayé... même sans la patron. Très rapidement, la chaîne publique décide de confier l’émission à un chroniqueur de l’équipe de Laurent Ruquier. Et un seul d’entre eux pouvait se glisser dans « les chaussures du patron » : Christine Bravo. Frou-Frou, Union Libre, Douce France..., l’animatrice connaît mieux que personne ce créneau horaire qu’elle a occupé pendant de nombreuses années : « Le concept reste celui de Laurent mais j’y mettrai le ton Bravo, c’est-à-dire ma manière d’interviewer les invités (...) J’ai un côté plus provocateur que Laurent. Il s’intéresse plus aux performances artistiques des invités et moi à leurs performances intimes (...) L’idéal serait de pouvoir cumuler l’esprit Bravo et la répartie Ruquier » déclare Christine Bravo à propos de cette succession.

C’est un vrai challenge pour l’animatrice qui voit pour l’occasion l’émission passée à 75 minutes. Dès 18h30, On a tout essayé... même sans le patron aura la lourde tâche d’assurer à France 2 une audience confortable, soit au moins 3 millions de téléspectateurs. Dans le cas contraire, Christine Bravo pourrait rapidement retrouver sa place de chroniqueuse...

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   AUDIENCES TV   THIERRY ARDISSON   LAURENT RUQUIER  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 15 juillet 2020) : Prodigal Son garde son avance sur TF1, La carte aux trésors à un bon niveau, L’amie prodigieuse baisse encore

Audiences TV prime (mercredi 15 juillet 2020) : Prodigal Son garde son avance sur TF1, La carte aux trésors à un bon niveau, L’amie prodigieuse baisse encore

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 15 juillet 2020) : Demain nous appartient toujours leader, N’oubliez pas les paroles stable, Stéphane Plaza faible sur M6

Audiences TV access (mercredi 15 juillet 2020) : Demain nous appartient toujours leader, N’oubliez pas les paroles stable, Stéphane Plaza faible sur M6


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020