Star Academy > Jeremy revient sur son parcours

vendredi 1er février 2008 à 11:58 |
Sureau / TF1

Après Lucie, c’est au tour de Jérémy de faire ses valises. Fini la Star Academy pour le jeune parisien, mordu de rock ! Mis en avant par la production pour sa « rivalité » avec Quentin, il a su enchaîner avec talent les prestations avec ses pairs. A l’aube de la grande finale et en pleine préparation des maquettes en vue d’un album, il lève le voile sur ses relations avec les académiciens...

Quatre jours après avoir quitté l’aventure Star Academy, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Jeremy : Ça fait beaucoup de bien. J’ai retrouvé mes proches et malgré les télés, les interviews et les radios, c’est un rythme un peu plus tranquille qu’à la Star Ac’. Maintenant, je me détends un peu avant les répétitions pour la tournée dans un mois et demi.

Suivez-vous les péripéties de vos petits camarades dans les quotidiennes ?

Jeremy : Pas du tout. C’est très difficile une fois dehors de se mettre du jour au lendemain à regarder l’émission comme si rien ne s’était passé.

Vous avez donc raté les essais de Claire-Marie à la « Pole-dance » !

Jeremy : Oui, j’ai vu des images où ils se frottent par terre...

Claire-Marie sur Gimme More en demi-finale, ça serait jouable pour elle ?

Jeremy : (rires) En tout cas, ce serait vraiment très drôle

Les téléspectateurs ont souvent vu une rivalité entre Quentin et vous... S’agit-il de mises en scène ou aviez-vous réellement de nombreuses divergences ?

Jeremy : La rivalité existait vraiment, mais elle a été amplifiée. Nous n’avions simplement pas la même vision de la Star Academy. On s’aimait beaucoup, mais seuls les moments de prises de tête ont été diffusés.

Comment définissez-vous votre relation ?

Jeremy : C’est une relation fraternelle. Entre frères, on se prend souvent la tête. J’ai hâte de le revoir en dehors des caméras pour voir comment il se comportera.

Si on a souvent reproché à Quentin son manque d’humilité, lorsque l’on vous entend dire « Tu ne trouveras rien de plus tubable que Mécanique. Moi en 2008, j’en vends des millions », n’est-ce pas également un peu prétentieux ?

Jeremy : C’est surtout du troisième degré que les gens n’ont pas pu saisir, car la scène a été coupée méchamment par la production. D’ailleurs, si je retrouve le mec qui a fait ça au montage, je lui mets ma main dans sa gueule.

Vous aviez chanté Mécanique à l’émission In live with sur Europe2 TV face à Elodie Frégé. Cette performance vous a-t-elle permis d’accéder à Star Academy ?

Jeremy : Non, je suis rentré au château grâce à un concours de chant. Mais je suis content d’avoir eu la possibilité d’interpréter ce titre déjà sur deux supports et le faire découvrir à un maximum de gens.


Comment est né, artistiquement, Mécanique ?

Jeremy : Il est né il y a deux ans. Des potes ont composé la moitié de la musique ainsi que l’ensemble des paroles. Ils ont fait passer un casting et m’ont choisi pour l’interpréter et faire les accords des couplets. Puis, nous l’avons terminé ensemble.

A l’annonce de votre élimination, Pascal Nègre a déclaré : « Le public a toujours raison, mais parfois les maisons de disque peuvent être têtues ». Vous sentez-vous rassuré ?

Jeremy : Quand on parle de travail de cette façon, on ne peut jamais être rassuré... tout ça est tellement aléatoire ! Mais j’apprécie beaucoup cette proposition. En tout cas, je bosse déjà sur des maquettes. J’espère pouvoir les terminer et les présenter avant de commencer la tournée Star Academy.

Depuis sa sortie, Lucie ne cesse de clamer que, physiquement comme artistiquement, elle vous préfère aux autres garçons du château. Comment réagissez-vous ?

Jeremy : J’apprécie beaucoup Lucie. Nous avions eu une relation particulière au château. Mais ça n’a jamais débordé. C’est resté toujours très amical !

En dehors de ce que vous avez vécu avec Lucie, quels sont vos meilleurs moments au sein du château ?

Jeremy : Le fameux cours de sport avec Christophe Pinna à trois heures du matin ! C’était un énorme pari (rires). Par contre, je ne pourrai pas dire quel est mon duo préféré sur le prime, ils étaient tous tellement mortels.

Et votre plus grosse surprise ?

Jeremy : Les départs d’Alexia et Pierre et surtout celui de Lucie. On ne s’y attendait pas du tout. J’étais persuadé que Claire-Marie et Bertrand seraient sortis avant elle.

De votre côté, n’êtes-vous pas trop frustré d’être éliminé sur Du côté de chez Swann plutôt que Smells like teen spirit ?

Jeremy : Je ne sais pas ce que les médias en ont pensé, mais après deux jours de travail, j’ai trouvé que ma prestation était réussie. Certes, j’étais un peu faux au début, mais on nous demande à chaque fois d’être meilleurs que des artistes confirmés. À la moindre fausse note, on nous crache à la gueule et on dit que nous sommes des « chanteurs de merde ». Je défie tous ceux qui critiquent de chanter et danser en même temps.

Quel est votre pronostic pour la grande finale du 15 février ?

Jeremy : Malheureusement, Quentin va gagner, même si j’aimerais vraiment que ce soit Mathieu !

« Malheureusement » ?

Jeremy : Si l’on regarde toutes les interviews des élèves sortants, je pense que c’est la réponse qui revient le plus souvent, non ?

TF1    REAL TV    STAR ACADEMY   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »