Stéphane Bern (Soir de fête à Rio) : « On est embarqué dans un tourbillon non-stop du matin au soir »

Publié le mardi 15 août 2017 à 16:35
par
Stéphane Bern (Soir de fête à Rio) : « On est embarqué dans un tourbillon non-stop du matin au soir »
©CINETEVE  

Ce mardi 15 août à 20h55, France 2 diffusera un nouveau numéro de Soir de fête . Stéphane Bern proposera aux téléspectateurs une plongée inédite dans le plus grand carnaval du monde, Rio de Janeiro.

Pendant près de cinq jours, près de six millions de personnes descendent chaque année dans les rues de la ville brésilienne au rythme de la samba pour cette tradition datant du XIXe siècle. Tout au long de la soirée, l’animateur de Secrets d’histoire sera accompagné par Édouard Baer, Bernard Lavilliers, Cristiana Reali et Jeanfi Janssens. Il sera également rejoint par de nombreuses personnalités brésiliennes pour faire vivre cet événement hors du commun de l’intérieur, sous toute cette facette et jusque dans les coulisses. L’occasion de s’immiscer dans le fameux défilé du Sambodrome, où les meilleures écoles de Samba se disputent à coup de costumes, de chars, de décorations spectaculaires, le titre de Champion 2017. Édouard Baer a offert à Stéphane Bern une place de choix en haut d’un char et en costume du courtisan du Roi Soleil.

Les caméras de la chaîne publique ont suivi les nombreux cortèges de rues, où des centaines de milliers de Cariocas défilent dans des déguisements spectaculaires au rythme de fanfares brésiliennes. Depuis les célèbres plages de Copacabana jusque sur les hauteurs de Rio, Stéphane Bern fera revivre les plus grands tubes brésiliens, apprendre la samba et découvrir l’incroyable richesse de la culture du pays à partir de 22h55. La soirée se poursuivra à 00h20 avec Rio Cantaria . La productrice Paula Lavigne invitera de nombreux musiciens et chanteurs tels que Nelson Sargento, l’immense Alcione, Mosquito, Pedrinho da Serrinha, Vinicius Feyjao, Fernanda Abreu, Seu Jorge, Negra Li, Xande de Pilares, Teresa Crisitina et Mr. Catra.

Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, Stéphane Bern a partagé une expérience passionnante et épuisante. « On est embarqué dans un tourbillon non-stop du matin au soir, et, à Rio de Janeiro, le soir, on sait quand ça commence, jamais quand ça finit ! », a-t-il confié. L’animateur est revenu sur la surprise réservée par Édouard Baer qui l’a placé en haut d’un char. « J’ai défilé pour l’école de Sao Clemente dont le thème, Versailles sublimé, ne pouvait pas mieux tomber !, a-t-il précisé, tout en soulignant que l’école a pu faire passer un message contre la corruption à travers l’histoire de Louis XIV.  »On passe un vrai examen : il faut danser constamment, sourire, chanter en boucle une chanson en brésilien !", a conclu l’animateur de France 2.

La première édition de Soir de fête , où Stéphane Bern s’était rendu à Venise, avait passionné 1.82 million de téléspectateurs, soit 7.1% de l’ensemble du public, le mardi 20 décembre. France 2 avait nettement été battue par Plus belle la vie , dont la soirée spéciale avait réuni 4.37 millions de fidèles (16.6%) sur France 3.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   STEPHANE BERN   REVUE DE PRESSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 3 mars 2021) : Top Chef relègue The Resident et TF1, flop pour Stéphane Bern sur France 3

Audiences TV prime (mercredi 3 mars 2021) : Top Chef relègue The Resident et TF1, flop pour Stéphane Bern sur France 3

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 3 mars 2021) : Quotidien règne avec PPDA, DNA recule, Morandini déroute NRJ12

Audiences TV access (mercredi 3 mars 2021) : Quotidien règne avec PPDA, DNA recule, Morandini déroute NRJ12


INTERVIEW
Lucie Fagedet (SKAM, saison 7) : « Tiffany est un personnage qu’on adore détester ! »

Lucie Fagedet (SKAM, saison 7) : « Tiffany est un personnage qu’on adore détester ! »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021