The Voice > Une demi-finale choc pour Jenifer

samedi 11 mai 2013 à 23:59 |

Nikos Aliagas sur TF1

Place à la demi-finale de The Voice. Ce soir, la compétition prend un tournant décisif. Ils ne sont plus que deux talents par équipe. À l’issue de l’émission, quatre candidats défendront leur place en finale avant d’être sacré « plus belle voix de France ». L’avant-dernière émission de la saison s’ouvre ainsi sur le « Je t’emmène au vent » de Louise Attaque, interprété par les jurés, non sans l’aide du prompteur.

Nuno ou Dièse : qui sera le finaliste de Florent Pagny ? Ce premier, grand « technicien vocal », défend sa place sur un titre de Calogero. « Au-delà de la technique, cette chanson demande une intensité très forte », explique-t-il. Lors des répétitions, le mentor conseille à Nuno de reposer sa voix et de « doser » au lieu de « trop donner ». Dans une mise en scène peu subtile, le candidat étant réellement « En apesanteur », Nuno livre une prestation de « haute voltige », selon les termes de Nikos. Florent Pagny est ravi : « Il est tellement bon, il maîtrise tellement son art qu’on lui met des complications. (…) Je suis super fier de lui ».

Face à Nuno, une « créature aérienne ». Celle qui ne s’attendait pas à arriver à ce stade de la compétition mise sur l’émotion avec « Promise me » de Beverly Craven. Une interprétation qui fait son effet. Dièse doit se changer et n’assiste pas aux éloges des coachs. « Elle a énormément de sensibilité, elle est dans son élément. C’est un peu une performance contraire à tout ce qu’on entend. (…) Quelle classe, c’est juste magnifique », s’enthousiasme Florent Pagny. Pour Jenifer, Dièse a « tous les talents pour gagner » The Voice. Pour autant, l’interprète de « Comme un yoyo » n’a pas de regret d’avoir laissé échapper la jeune femme au cours des battles. « C’est finalement une bonne chose qu’elle soit chez Florent. Je la redécouvre », assure-t-elle.


Après un duo sur « A ma place », d’Axel Bauer et Zazie, les deux candidats. Florent Pagny a 50 points à départir pour chaque candidat, une note qui est cumulée aux votes des téléspectateurs pour départager les deux candidats. Quelques minutes plus tard, les téléspectateurs apprennent que 24 points ont été décernés à Nuno et 26 pour Dièse de la part du mentor. Le public, lui, a préféré plus majoritairement le candidat, à 77.5%. La jeune femme aux cheveux courts quitte l’aventure sur un score de 22.5%.

Anthony ou Olympe : qui sera le finaliste de Jenifer ? « Voici un match au cours duquel tout peut se passer ». Ce premier reprend « Les mots bleus » de Christophe, un titre que le garçon ne connaissait pas avant que Jenifer le choisisse. « N’hésite pas à prendre ton temps, à peser chaque mot », conseille-t-elle à son talent. Le garçon s’exécute en direct. « Il a un timbre particulier, très reconnaissable », assure, émue, la première gagnante de Star Academy. Pour celle-ci, Anthony est incontestablement l’une des révélations de la saison. « Tu as relevé le défi, encore une fois. Il est passé de Billie Jean à du Christophe. Je pense que tu as dû faire chavirer beaucoup de cœur ce soir, dont celui de ta coach », conclut celle-ci.

De son côté, le favori de la compétition assure que rien n’est acquis. Le garçon défend sa place sur un titre d’Édith Piaf, un répertoire qu’il maîtrise pour l’avoir souvent repris avec son professeur de chant, récemment disparu. « Jenifer veut que je fasse trois petites notes qui sont énormes », s’inquiète-t-il en amont de son passage sur scène. La jurée qui attend de la « perfection » technique est conquise. « Tu abordes ces choix-là comme si tu te lançais un combat avec toi-même à chaque fois. Il gratte son empreinte à chacune de ses performances. Je suis très admirative de ça ». Pour Garou, le garçon est capable de chanter « n’importe quoi » tout en gardant sa personnalité artistique. Le signe, selon lui, d’un « grand artiste ».


Après une dernière joute vocale, sur le « Relax, take it easy » de Mika et « Don’t speak » de No Doubt, l’heure du verdict a sonné. À la surprise, Jenifer a accordé 35 points pour Olympe, contre seulement 15 pour Anthony. Pourquoi une telle différence ? « Olympe était complètement aphone cet après-midi. J’ai voulu lui donner un petit coup de pouce supplémentaire, même si je les aime tous les deux à égalité », explique-t-elle. Encore plus surprenant, le public, lui, a préféré à 59.7% le jeune homme originaire du Liban. Au final, Olympe l’emportera grâce au choix de Jenifer avec 75.3 points, contre 74.7 pour son concurrent.

Loïs ou Louane : qui sera la finaliste de Louis Bertignac ? « Il y a trois mois, je n’aurais pas imaginé être aux portes de la finale », assure le tomboy. La demoiselle mise sur « When I was your man » de Bruno Mars, mais ne souhaite pas « dénaturer » le morceau. Le résultat séduit l’ancien membre du groupe Téléphone : « Elle me touche. Elle a vraiment un genre de soul dans la voix. Y’a vraiment une signature vocale ».

À seulement 16 ans, Louane, elle, n’aurait « jamais fait une fausse note » à en croire son mentor. Pour cette demi-finale, place à un choix stratégique de la part du coach avec « Quelqu’un m’a dit » de Carla Bruni, dont il est à l’origine. « Ça a l’air facile à chanter, mais c’est extrêmement difficile », prévient le musicien. Finalement, la jeune femme a été « 26 fois meilleure qu’en répétition ».


Après une reprise de « Ho hey » du groupe Lumineers, façon Kermesse d’école, place au résultat. Louis Bertignac avoue avoir voulu emmener Loïs en finale, mais la prestation en direct de la benjamine a fait la différence. De fait, 24 points ont été attribués à cette première. Les téléspectateurs, eux, ont été plus cléments avec 52% des votes du public en faveur du tomboy qui remporte ainsi le duel.

Dernière confrontation de la soirée et non des moindres. Personne ne serait à l’abri à en croire Nikos Aliagas. Tout se joue entre deux artistes qui ont fait partie des mêmes chorales, l’un a même été professeur de l’autre. Yoann Fréget affronte ainsi Emmanuel Djob. Ce premier reprend « Calling you » et enthousiasme les coachs. « Il est complètement en communion avec la musique », affirme Garou.

Le Québécois a un « rêve », voire même un « fantasme » : qu’Emmanuel Djob reprenne « Déjeuner en paix » de Stephan Eicher. Un choix curieux auquel l’interprète n’avait jamais pensé. « Je ne me suis jamais imaginé la chanter », affirme-t-il. Confiant, le candidat a un message destiné à son ancien élève : « Méfie-toi du maître, il a toujours un tour dans son sac ».

Emmanuel Djob aurait-il été trop optimiste ? À l’issue de sa prestation et d’une coupure publicitaire, son mentor a réparti ses 50 points en privilégiant légèrement Yoann Fréget. Pour autant, les deux talents repartent avec les compliments du coach. Le public, lui, confirme la tendance. Pour la première fois, le doyen n’est pas sauvé par les téléspectateurs. Ces derniers ont préféré son concurrent à 58.1%. Aucune déception en revanche. « Vous restez quand même le maître, ça ne change pas », assure Nikos en guise de mot de la fin.

TF1   REAL TV   THE VOICE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022