Thierry Gimenez (Argos, Profilage) « La fin de la saison 8 sera terrible ! Ca va très loin... »

jeudi 28 septembre 2017 à 18:57 |
TF1 / Christophe Charzat

Ce 28 septembre, en prime sur TF1, Thomas Rocher et Adèle Delettre vont se trouver face à un tueur qui a décimé toute la famille Serail dans « Intime conviction », double épisode inédit de Profilage.

En parallèle de cette nouvelle enquête, Adèle est toujours aux prises avec Argos, personnage incarné par Thierry Gimenez. Dans les colonnes de Télé 7 jours, il ne cache pas son plaisir à se glisser dans la peau de personnages négatifs comme l’est Argos : « Je jubile à jouer les méchants. Et ce type de personnage complexe, moins lisse que le héros positif, est intéressant à défendre.  »

Et ce « monstre » qui a eu les honneurs du précédent final, fait cauchemarder la jeune enquêtrice : « Sa faille, c’est sa relation avec Adèle Delettre. C’est une passion dingue. Une passion viscérale, animale et exclusive » ajoutant « C’est un amour pervers, et il est prêt à tout. »

Et le pire est à venir. En effet, le 5 octobre prochain, TF1 refermera cette salve d’épisodes avec un nouveau final qui devrait tenir en haleine les plus irréductibles : « Ca va aller encore plus loin. Argos en a encore sous la pédale. Les auteures nous réservent une fin de saison terrible. Ca va très loin… »

Profilage est programmée chaque jeudi à 21 heures sur TF1.

TF1    SERIES TV    REVUE DE PRESSE    PROFILAGE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »