Thomas Hugues, portrait d’un journaliste déterminé

Publié le vendredi 11 janvier 2008 à 15:31
par ,
Thomas Hugues, portrait d’un journaliste déterminé
©F5/D. Ghosarossian 

Né le 11 mai 1966 à Versailles, Thomas Hugues fait ses études de Sciences Politiques à Bordeaux, période durant laquelle il effectue un stage au quotidien Sud Ouest. En 1987, il intègre l’Ecole supérieure de Journalisme de Lille avant d’arriver au service société et reportages de TF1. Dès novembre 1994, il présente le journal du matin de la nouvelle chaîne d’information en continu, LCI, et devient le remplaçant de Jean-Pierre Pernaut au journal de 13 heures de TF1.

À partir de l’été 1999, il remplace Claire Chazal pour les journaux du week-end. Thomas Hugues présente la même année un magazine de première partie de soirée, Défense d’entrer, et clôt l’année aux côtés de Laurence Ferrari avec La nuit du Millenium, célébrant le nouveau siècle.

Un duo qui se poursuivra quelques mois après avec la présentation d’un nouveau rendez-vous dominical, Sept à Huit, dont il devient le co-rédacteur en chef. Le magazine obtient les faveurs du public qui lui décerne même en 2003 le « 7 d’Or de la meilleure émission d’information et de reportages ».

A la ville comme à l’écran, le couple ravit la direction de la chaîne et cette dernière leur confie pendant l’été 2002 les rênes des journaux occupés par les deux piliers de l’information, Patrick Poivre d’Arvor et Claire Chazal. Thomas Hugues devient alors le joker attitré de Patrick Poivre d’Arvor.

Un rêve qui sera interrompu au mois de mars 2006 avec l’arrivée annoncée de Harry Roselmack comme nouveau joker de PPDA. En compensation, Thomas Hugues se voit alors promu Directeur des opérations spéciales et des magazines de la rédaction de TF1. Mais moins de trois mois plus tard, la chaîne privée engage Anne-Sophie Lapix pour co-animer Sept à Huit et en assurer la rédaction en chef, sans en tenir informé Thomas Hugues. Ce dernier parle alors de « coquille vide » pour décrire son poste et quitte sa fonction, non sans une certaine amertume, pour rejoindre dès le mois d’août la chaîne d’information concurrente de LCI, I>Télé où il présente dorénavant l’émission quotidienne 1h30 chrono de 18 heures à 19 heures 30.

Quelques mois après son arrivée sur la chaîne, l’animateur accorde une interview à Toutelatele.com où il revient sur son départ de TF1. « J’ai fait des choix d’intérêt professionnel en privilégiant la qualité. Je n’ai pas cherché l’exposition ou le nombre de téléspectateurs », avoue-t-il.

Désormais sur des chaînes différentes, Laurence Ferrari et Thomas Hugues poursuivent malgré tout leur collaboration via leur société de production, Story Box Press. Selon Le Figaro, à l’été 2007, l’entreprise créée en association avec Lorraine Willems aurait généré un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros. L’entité compte de nombreux clients comme Envoyé Spécial, Capital, Lundi Investigation ou encore 66 Minutes, sans oublier Le 13eme Soir de 13ème Rue, animé par Thomas Hugues.

En plus de ses rendez-vous renouvelés sur le câble et satellite, l’animateur peut compter, en septembre 2007, sur l’animation d’une nouvelle émission hebdomadaire, toujours pour I>Télé, Ça chauffe, un programme consacré à l’environnement et au développement durable. Un titre qui pourrait également s’appliquer à sa vie privée. En effet, en octobre 2007, Thomas Hugues et Laurence Ferrari déclarent publiquement se séparer « à l’amiable » après 14 ans de mariage, tout en poursuivant leur collaboration professionnelle.

L’ancien couple phare de TF1 a souvent fait l’objet d’articles dans la presse qualifiant le tandem de « Barbie et Ken du PAF ». Le 3 février 2006, Thomas Hugues et Laurence Ferrari ont animé leur ultime programme en duo, Les 60 images qui ont marqué les Français, devant près de 8 millions de curieux...

CABLE / SATELLITE / ADSL   CNEWS  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 23 mai 2022) : Visions (TF1) chute face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard (M6) puissant, lancement réussi pour Le Flambeau (Canal +)

Audiences TV Prime (lundi 23 mai 2022) : Visions (TF1) chute face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard (M6) puissant, lancement réussi pour Le Flambeau (Canal +)


INTERVIEW
Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »

Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022