Top Chef 2011 > Un tiramisu de trop pour Abraham

lundi 14 février 2011 à 20:50 |
Sébastien Zibi

Agathe Lecaron et Stéphane Rotenberg sur M6

Dans ce troisième opus, Alexis, Abraham, David, Stéphanie, Fanny, Tiffany, Pierre-Sang, Ludovic, Renan et Paul-Arthur, les dix candidats encore en compétition, reçoivent la visite d’une personne chère à leurs yeux. Chefs, mère ou ami, chacun a fait le déplacement pour venir soutenir son ou sa protégé(e), et c’est avec étonnement que les élèves les découvrent en arrivant dans l’atelier. Après de joyeuses retrouvailles, la pression est de mise pour les potentiels Top chefs qui devront cuisiner un plat à l’aide d’ingrédients, tout spécialement choisis par leurs mentors. Les cuisiniers disposent alors d’une heure quinze pour réaliser leur plat et remporter une immunité pour la prochaine épreuve, mais également le privilège de voir ses recettes faire l’objet d’un programme court diffusé durant une semaine sur M6.

Fanny reste stoïque en découvrant les produits que Jonathan, son ami, lui a attribués : « Il m’a choisi du pigeon avec des Saint- Jacques ! (...) Y’a aucune cohérence, c’est des produits que je travaille, mais que je n’ai pas l’habitude d’assembler » déclare Fanny, tandis que dans un même temps, Jonathan confie, penaud, ne pas avoir compris le but de la sélection : « Je ne pensais pas qu’elle devait se servir de tout » avoue-t-il avant de lâcher un timide : « Je crois qu’elle va me détester ».

Pour Stéphanie, les produits choisis par son chef sont satisfaisants : « Il a su me cerner et sortir ce qu’il y a de bon en moi » déclare-t-elle en s’attelant à la préparation d’un « plat gourmand fait autour du Tajine ». Pour Ludovic qui cuisine de la Saint-Jacques, il n’y a aucun doute : « Mon chef il déchire, mais lui aussi à de la chance de travailler avec moi parce que je déchire aussi ». Durant l’épreuve, le stress est à son comble et les candidats, dans la précipitation, en oublient leur esprit d’organisation ce qui finit par créer quelques étincelles, notamment entre Fanny et Ronan.

L’heure de la dégustation a sonné, chaque mentor juge les assiettes, et s’exprime sur celle de son poulain. Les élèves, eux, assistent à la scène depuis un écran. La Saint-Jacques de Ludovic ne remporte pas de succès : « Il s’est pas foulé » affirme son mentor. Pour Fanny, son « entre terre et mer » est un « mariage osé », tandis que le Boulgour au Bar de Pierre-Sang satisfait sa mère : « C’était bien, je reconnais la griffe de mon fils ». Tiffany et sa crème de potimarron et coquillages remportent un « c’est prometteur » de la part de son chef, alias papa Salomon.


Pour Ronan, Paul-Arthur, Stéphanie et Alexis, les appréciations positives pleuvent, tandis que « la simplicité » d’Abraham est soulignée. En revanche, David en présentant un Médaillon de veau crée la déception : « Il s’est raté » en conclut son chef. Un plat médiocre pour lequel l’élève tient à présenter ses excuses... Enfin, chaque membre désigne son plat préféré à l’exception de celui de son candidat, et après une attente semée de troubles pour les élèves, c’est finalement Stéphanie qui l’emporte, et son mentor de s’estimer « ravi » de ce « sans faute ».

Pour l’épreuve des chefs, un premier groupe de six candidats prend la direction des bois, où, entourés de trente scouts, ils vont devoir réinventer la cuisine au barbecue. Dès lors, Ronan Tiffany, Ludovic, Paul-Arthur, Pierre-Sang, et Alexis, après avoir passé une courte nuit sous une tente, s’affairent à la préparation d’un barbecue digne d’un chef, pour les petits aventuriers affamés. Les candidats en binôme, et épaulés de deux scouts, disposent de trois heures pour donner satisfaction au jury. De leur côté, Thierry Marx et Christian Constant veillent au bon déroulement des opérations...

En papillotes ou à la plancha, toutes les techniques de cuisson extérieure sont exploitées par chacun des binômes de l’épreuve. Ainsi, alors que Ludovic improvise un appareil à blinis, Ronan, son partenaire, s’applique à la réalisation de leur coquelet en croûte de sel, puis celle des Pancakes aux fruits de saison. De leur côté, Alexis et Pierre-Sang concoctent un magret de canard et un sabayon au thym. Puis, Tiffany et Paul-Arthur préparent un poulet à la verveine, ainsi qu’une poire rôtie au chocolat. Après dégustation des scouts, c’est au tour des deux chefs de départager les plats. Et bientôt le verdict tombe, Pierre-Sang, Alexis, Paul-Arthur et Tiffany prennent la direction de l’épreuve de la dernière chance.


Pour le second groupe que forment Abraham, Stéphanie, Fanny et David, le défi sera de réaliser une entrée, un plat et un dessert pour un couple au régime. L’objectif étant pour ces personnes de « manger light avec du goût ». Jugés par Jean-François Piège, Ghislaine Arabian, le couple en question, ainsi que le nutritionniste Jean-Michel Cohen, les élèves disposent de trois heures pour servir des assiettes « light avec du goût ». Et si l’harmonie qui se dégage du binôme composé de David et Stéphanie est évidente, le stress de Fanny entache celui qu’elle forme avec Abraham, lequel lui reproche son individualisme.

Après une petite intervention des chefs vouée à rappeler les règles d’hygiène aux candidats, chacun des duos termine son repas. Ainsi, Stéphanie et David présentent leur menu : Bouchées de volailles aux saveurs asiatiques, pavé de lieu jaune poêlé aux agrumes, et ananas rôti. Puis, Abraham et Fanny servent leur ballottine de dinde farcie, suivi d’un poisson aux agrumes et d’un mille-feuille d’ananas. Après débat du jury, Abraham et Fanny doivent relever l’épreuve de la dernière chance.

Pierre-Sang, Alexis, Fanny et Abraham vont devoir tout donner pour ne pas être celui qui verra les portes de Top Chef se refermer derrière lui. Chaque candidat dispose donc d’une heure pour réaliser un dessert et sauver sa place. Une épreuve redoutée par Alexis : « Je suis nul en dessert » avoue l’intéressé, avant de faire part de son indéfectible « niaque » et d’entamer l’élaboration de sa poire pochée à la vanille et sa crème d’amende. Fanny, quant à elle, a opté pour une poire Belle-Hélène, tandis que Pierre Sang s’affaire à la concoction dune salade de fruits et son pain croustillant. Enfin, Abraham joue sa dernière chance sur une étagée façon tiramisu et sa verrine de fruits rouges.

Suite à une dégustation à l’aveugle, et des félicitations faites à l’encontre du dessert d’Alexis, les chefs décident finalement, de remercier Abraham. Une élimination « énervante » pour Jean-François Piège qui estime voir partir : « un des meilleurs candidats » de la compétition.

M6   REAL TV   TOP CHEF  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022