Top Chef, le choc des champions > La piètre cote de popularité de Naoëlle

lundi 6 mai 2013 à 23:38 |

Stéphane Rotenberg sur M6

La semaine dernière, Naoëlle a remporté le titre de « Top Chef 2013 ». Un an auparavant, Jean Imbert décrochait la victoire. Ce soir, les deux candidats s’affrontent dans un duel annoncé comme « passionnant ». Pour les départager, le jury habituel, mais aussi le public. Si les professionnels se basent sur le goût, les téléspectateurs, eux, peuvent noter le visuel.

En 2012, Jean Imbert s’est distingué par sa « créativité débordante ». Le jeune homme a la rage de vaincre depuis l’enfance. Passionné de cuisine, il n’a qu’un seul but : être le meilleur. Anticonformiste, il n’en fait qu’à sa tête pour imposer son originalité. Mais quand il prend des risques, les chefs sont conquis. Depuis sa victoire, il serait le cuisinier que « tout le monde s’arrache » à en croire la voix off. Naturellement, celui-ci évoque l’arrivée, une nuit, de Robert De Niro dans son établissement parisien. L’une de ses plus grandes fiertés. Face à lui, une compétitrice « surentrainée » avec un style de cuisine radicalement différent. Au quotidien, Naoëlle dirige des hommes. « Quand on est crédible, tout va bien », assure-t-elle. Une crédibilité qu’elle doit à une technique impeccable. « J’ai toujours eu la niaque. Je ne lâche jamais prise ». Mais tout ce que la candidate souhaite ce soir, c’est détrôner « le roi Jean » et devenir ainsi « la reine » !

Le combat de la technique et de la créativité peut commencer. Pour Jean-François Piège, il s’agit ici de la plus belle épreuve de Top Chef « de tous les temps ». Les deux lauréats arrivent sur le plateau. Cinq défis les attendent. Le premier, celui du dressage, voit les deux participants dresser un avocat crevettes sauce cocktail en seulement 5 minutes. De la gastronomie et du sprint ! La jeune femme a quelques regrets au vu du résultat final de son cannelloni. Jean, lui, a proposé un carpaccio de crevettes. À titre purement consultatif, le jury semble apprécier tout autant les deux plats. Le vote du public, lui, est révélé : le garçon l’emporte avec 77% des suffrages. Un premier point lui est attribué.


Pour le deuxième défi, place à un « presque » classique du programme, à savoir l’épreuve du « trompe-l’œil ». Comprendre ici : réaliser un plat à l’apparence d’une spécialité sucrée, mais qui est en réalité salée ! Exemple : une bûche de Noël au magret de canard. Le public peut juger le dressage. Les jurés, eux, ne voient rien et attendent le décompte avec un casque. Naoëlle annonce préparer une Ile flottante qui sera une entrée. Jean Imbert, lui, avoue avoir eu la même idée ! La comparaison n’en que plus intéressante.

Un direct de Top Chef c’est surtout l’occasion de faire du remplissage. Des anciens candidats viennent ainsi rendre visite sur le plateau, dont le finaliste Florent. Celui-ci confie avoir déjà digéré sa défaite : « Arriver second pour un cuisinier au parcours tel que le mien, c’est pas mal. » Depuis sa participation au programme de M6, Florent a désormais une liste d’attendre d’un mois et demi le week-end. Aujourd’hui, il a pour projet l’ouverture d’un nouveau restaurant dans le vieux Lille.

Sur l’ensemble de la soirée, 20 points sont attribués. Après avoir décroché le premier, Ghislaine Arabian donne son vote à Jean, de même pour Cyril Lignac et Christian Constant. Sur cette épreuve, le garçon fait donc l’unanimité. Sur l’aspect visuel, les téléspectateurs, eux, priment à nouveau le « Top Chef 2012 » à 83% ! Le score à ce stade de la compétition : 5 à 0. « Je prends une petite raclée quand même », constate sa concurrente en plaisantant.

Place à un nouveau défi : une épreuve de dressage du radis beurre, toujours en l’espace de 5 minutes. Une nouvelle fois, seuls les téléspectateurs peuvent voter. Au vu de la piètre cote de popularité de Naoëlle, le résultat est prévisible. Réussir à valoriser un ingrédient mangé de façon simple au quotidien n’est pas aisé pour autant. Les deux propositions bluffent un jury incapable de départager. Naturellement, les téléspectateurs se montrent moins tempérés avec 79% des suffrages pour Jean Imbert.


Le manque de suspens se poursuit. Les deux candidats doivent réaliser un dessert en 20 minutes, un « must » de l’été, mais avec des ingrédients réduits au minimum. En cuisine, Naöelle et Jean n’ont droit qu’à des fruits, du sucre et de la crème ! Au retour d’une coupure publicitaire, Stéphane Rotenberg annonce que les jurés se sont retournés brièvement. La dégustation ne se fait donc pas à l’aveugle. Cette fois, la jeune femme est gratifiée des points des trois professionnels, sans grande hésitation. Du côté du public, Jean s’impose avec 80%.

Pour donner une once de suspens, les votes comptent désormais double. « Tout peut encore arriver », assure l’animateur. Une dernière épreuve qui consiste à réaliser un plat signature. L’après-midi même, les deux candidats ont eu 50 minutes pour les préparatifs. En direct, ils n’ont désormais plus qu’un quart d’heure pour le terminer. Naoëlle mise ainsi sur une sole roulée, glacée avec un jus d’huitre, sans oublier une déclinaison de poireaux. Jean, lui, concocte un « Œuf avec du pain » ! En réalité, l’intitulé est peut-être classique, mais le plat comprend, notamment, des chips aux morilles et un bouillon réalisé avec du vin jaune.

Conscient de l’impopularité de la lauréate, Stéphane Rotenberg annonce le choix des téléspectateurs en premiers lieux où Jean l’emporte avec 77%. Pour espérer éviter la défaite, Naoëlle doit donc faire l’unanimité auprès des chefs. Et unanimité il y a… mais pour son concurrent. Le gagnant reçoit des mains de Cyril Lignac son trophée. « Ça fait 15 jours que je ne dors pas à cause de Naoëlle », affirme-t-il non sans fierté. Sa challenger, elle, se dit « contente » et reconnait, en mot de la fin, que son adversaire a été « meilleur ».

M6   REAL TV   TOP CHEF  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022