Top Chef, le Choc des champions > Stéphanie met Romain KO

lundi 11 avril 2011 à 20:50 |
Sébastien Zibi

Stéphane Rotenberg et Agathe Lecaron sur M6

Après sa victoire dans le divertissement culinaire qui l’a consacrée, Top Chef 2011, Stéphanie Le Quellec défie, en direct du Cabaret sauvage, Romain Tischenko, le vainqueur de la première saison de l’émission. C’est au terme d’une batterie d’épreuves que l’un des deux participants remportera ce « Choc des champions », avec 10 000 euros à la clé. Face à eux, un jury composé des chefs Christian Constant, Ghislaine Arabian, Thierry Marx et Jean-François Piège, mais également des candidats issus des deux dernières éditions qui sont Brice, Pierre, Grégory et Yoaké pour la saison 2010, puis Ludovic, Alexis, Fanny et Pierre Sang pour l’opus 2011. Autre nouveauté, ici, les téléspectateurs seront invités à intervenir pendant le programme afin de pénaliser l’un des deux Tops Chefs, en lui enlevant du temps lors de son épreuve. Un handicap de taille, mais qui pourra se retourner en faveur du candidat. En effet, si le participant relève le défi de terminer son mets à point nommé, il doublera ses points.

La première épreuve est ordonnée par Jean-François Piège et consiste pour les candidats à réaliser un dessert avec un poivron : « Vous avez le niveau, on attend un dessert gourmand, à vous de vous transcender ». Premier handicap attribué à Romain qui ne dispose que de 20 minutes de cuisine, tandis que Stéphanie, elle, a 25 minutes. De son côté, le jury est placé dos aux deux champions munis d’un casque : ils ne doivent rien connaître du déroulement de la préparation, et procèdent à une dégustation à l’aveugle. Pendant que les concurrents s’affairent à leurs réalisations, un « Best of » propose de revenir sur les moments forts de Top Chef, et notamment celui du coup de cœur de Christian Constant pour la poire pochée d’Alexis. S’ensuivent les remarques de Yannick Alleno sur la préparation de Fanny qui avaient provoqué les larmes de celle-ci. Sans oublier, les vifs commentaires d’un Alexandre exaspéré par des pizzaïolos de renom, conviés à juger et critiquer les plats sortis.

La première épreuve terminée, et Stéphanie d’annoncer son dessert : Confit de poivron doux, ananas rôtie, chantilly, piment d’Espelette. Romain, lui, propose un Coulis de poivron, fruits rouges et piment d’Espelette. Après un détour du côté de chez Pierre, présentant son restaurant familial, le jury livre son verdict et Stéphanie remporte l’épreuve.


Lors de la seconde épreuve, élaborée par Jean-François Piège et les chefs, les participants doivent « mettre en volume un carpaccio », l’enjeu étant d’en « garder l’identité gustative ». Les candidats ont 20 minutes initiales pour préparer leur plat, mais de nouveau, Romain se voit pénaliser de 5 minutes par un téléspectateur. Alors que les compétiteurs commencent leurs préparations, le public peut « re » visionner les images de Pierre Sang et sa douloureuse réalisation d’un château en viennoiserie, suivie de sa rencontre avec Paul Bocuse. Puis zoom, sur la complicité entre Yoaké et Benjamin lors de la première édition de Top Chef, ainsi que sur la venue de danseuses du Lido qui, lors d’une épreuve, avait quelque peu déconcentré Grégory et Alexandre...

Retour à la compétition et Stéphanie présente un « carpaccio de bœuf aux saveurs d’Asie », contre un « carpaccio de veau au naturel » pour Romain. Suite à un point concernant la carrière de Grégory qui s’apprête à ouvrir son restaurant, Stéphanie prend connaissance de sa nouvelle victoire.

Troisième défi consistant à réaliser un moelleux salé pour Stéphanie et Romain. Et cette fois-ci, c’est la candidate qui disposera de 15 minutes. Et tandis que Brice revient sur le fameux épisode du « beurre de Pierre » qu’il avait volontairement laissé brûlé, afin de remporter une épreuve, qu’Alexis se remémore sa réalisation osée mais réussie d’un sabayon en pleine nature, les candidats sortent leurs réalisations... Petit bémol pour le tartare d’avocat de Stéphanie, dont la présentation laisse à désirer. Une légère fausse note profitant à Romain qui ressort vainqueur de ce défi.


Pas le temps de souffler pour les champions qui pour cette ultime étape, doivent présenter une entrée et un plat à base de chocolat en 30 minutes. Concentrés et précis, Stéphanie et Romain s’acharnent à la tache derrière leur plan de travail, et tout en répondant aux questions de Stéphane Rotenberg, donne tout afin de terminer la compétition en beauté.

Au terme des premières 20 minutes, les candidats sortent les entrées qui sont dégustées par le jury. Restent 10 minutes au duo de cuisiniers pour sortir les plats. Puis, chacun procède à l’explication de ses mets. Du côté de Romain, l’entrée propose des encornets servis sur un bouillon de cacao, et le plat principal, jouant sur les amertumes, met à l’honneur le cabillaud. Stéphanie, quant à elle, offre une entrée à base de foie gras poêlé, suivie d’un dos de cabillaud roulé dans le cacao et accompagné d’une vinaigrette à base de pignons de pin et de piquillos.

A l’issue de ce match culinaire, ayant fait l’objet d’un défilé de plats plus étonnants les uns que les autres, Stéphanie, cumulant les victoires, remporte ce Choc des champions qui laissera place, dès la semaine prochaine, au tout nouveau programme culinaire de la chaîne : Cauchemar en cuisine, orchestré par le chef Philippe Etchebest.

M6    REAL TV    TOP CHEF   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »