Tout savoir sur « Les Séries Télé » avec Alain Carrazé

jeudi 27 décembre 2007 à 12:16 |
DR

Souhaitant surfer sur le plébiscite de la collection « Pour les Nuls », Hachette Pratique lance à son tour une sélection d’ouvrages intitulée « Toutes les clés ». « La culture générale accessible pour apprendre ou se rafraîchir la mémoire », telle est la résolution de l’éditeur par le biais des titres comme La chanson française, Les religions, La littérature française ou encore Les tueurs en séries. Pour chaque volume, des auteurs « spécialistes et pédagogues » proposent ainsi une lecture à la fois facile, rapide et efficace afin de maîtriser les grands angles du sujet traité. Alors, quand Hachette prévoit un opus sur les séries télévisées, qui mieux qu’Alain Carrazé peut en tenir la plume ?

Ancien présentateur sur Canal Jimmy, Alain Carrazé a perpétué au fil des années son statut de « monsieur séries » à travers le magazine Episode et le récent Episodik. Ses propos sont aujourd’hui gage de crédibilité pour illustrer un article sur cette thématique. A la tête de la société 8 Art City, il fournit du contenu éditorial sur son domaine de prédilection à des supports comme Télé2Semaines. En dehors de ces implications, le journaliste écrit et co-écrit également des livres. Pour son dernier en date, il revient ainsi sur l’historique du phénomène séries et explique son succès. Mais attention, ce serait bien mal connaître l’auteur que de considérer son ouvrage comme une occasion de surfer sur les remous provoqués par le raz-de-marée Prison Break et autres Desperate Housewives. Malgré la présence des célèbres femmes au foyer sur la couverture, la publication reste avant tout « un guide tentant d’apporter un regard plus large » sur le sujet.

Mais, en premier lieu, « qu’est-ce qu’une série télé » ? Si la question peut paraître primaire, la réponse, elle, ne l’est pas vraiment et occupe tout la première partie du livre, à commencer par les définitions. Les explications de « fiction », « téléfilm » ou encore « feuilleton » ne sont pas uniquement destinées aux néophytes, a fortiori là où les confusions règnent encore entre les différents formats et catégories : une sitcom n’est, en effet, pas un soap qui lui est bien distinct de la télénovela... Une passerelle nécessaire donc pour aborder par la suite du vocabulaire un peu plus complexe comme « showrunner » et « character (ou) plot driven ».

Car Alain Carrazé accorde une importance particulière aux termes à l’instar de « série à succès » et « série culte », ô combien aujourd’hui galvaudés. Pour cette dernière notion, le journaliste cite pour exemples Les Brigades du Tigre, Le Prisonnier ou encore X-Files. Mais c’est incontestablement Dallas qui reste la série la plus traitée au cours de l’ouvrage avec pas moins de six pages consacrées au fameux soap afin de définir la culture planétaire des séries américaines et leur incidence en France. La production de David Jacobs a ainsi lancé une tendance à travers le monde par son format, sa thématique et la représentation de la puissance américaine. Et c’est justement ce mode de vie interprété au premier degré qui déclencha, selon l’auteur, une haine contre la série, évoquée dans le chapitre « La Dallas-mania et ses excès ». Les péripéties de la famille Ewing seraient ainsi responsables des déprogrammations des fictions américaines en première partie de soirée pour une diffusion plus confidentielle. Un effet boomerang que le rédacteur accentue pour évoquer « la difficulté d’envisager un quelconque travail autour des séries, sauf pour en dénoncer (la) vacuité » et de conclure : « Dallas fut le gros mot d’un art tout entier ».

Avec la deuxième partie du livre, place à la mue du paysage, appuyée par le tournant créatif qu’est Hill Street Blues. Cette dernière production est ainsi considérée par Alain Carrazé comme une « série-clef, qui a redéfini de façon subtile et insidieuse » le genre, une preuve « que le public (devient) plus exigeant et sophistiqué ». Et le journaliste insiste sur ce point : Hill Street Blues a permis « à un nombre important de créatifs de bousculer encore plus les règles et les lois » du métier. Après cet historique beaucoup plus exhaustif qu’il n’y parait, le lecteur peut désormais mieux comprendre les différentes étapes de la fabrication des séries télévisées américaines, de leur écriture à leur diffusion : un cheminement détaillé qui permet également d’aborder les différences concrètes entre la production au pays de l’oncle Sam et en Europe. Car les fidèles d’Alain Carrazé le savent bien : il ne faut pas faire de ségrégation géographique. PJ, Clara Sheller ou encore Les rois maudits ont ainsi droit à leurs quelques lignes.

En revanche, l’auteur ne semble pas être d’aussi bon cœur avec les « séries pour jeunes ». A peine plus de trois pages où cohabitent Angela, 15 ans, Buffy contre les vampires et où sont tout juste cités Charmed et Les frères Scott. Car même si la qualité de ces deux dernières est souvent discutée, leur popularité et leur incidence sur le marché de la presse jeunesse mériteraient, en revanche, un peu plus d’attention. Mais il reste difficile d’avoir de la place pour tout le monde dans un guide qui propose avant tout un « regard d’ensemble ». C’est pourquoi, le lecteur peut toujours se consoler avec la présence, en fin d’ouvrage, de 80 fiches séries.

« Toutes les clés - les séries télé » cible donc large, comme le veut le principe de la collection, et par conséquent tout le monde y trouve son compte : du simple curieux au passionné en passant par le téléspectateur occasionnel.

SERIES TV    MERCHANDISING   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Léa François (De miel et de sang, France 3) : « C’est dur de réaliser que Plus belle la vie se termine... »

2 - C8 : une fin déjà annoncée pour Y’a que la vérité qui compte, un succès après Cyril Hanouna et Touche pas à mon poste ?

3 - Alex Hugo : le retour inattendu de Samuel Le Bihan (T’en fais pas je suis là) sur France 3


INTERVIEWS

# Lorie Pester (Les Mystères de la Duchesse) : « Pour son retour dans Demain nous appartient, il faut que Lucie surprenne... »

# Juliette Tresanini : son retour dans Demain nous appartient, son arrivée dans la série Capucine...

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »


Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022