mardi 13 mai 2014 à 18:29 par

Au coeur de 28 minutes, l’émission d’actualité d’Arte

Au coeur de 28 minutes, l’émission d’actualité d’Arte
©Paul Blind 

L’équipe de travail de 28 minutes, émission d’actualité quotidienne d’Arte, est matinale et enjouée. Ce jour-là, dès 9h15 une journée pleine et ordonnée s’annonce dans la fourmilière des locaux de ALP (Adventure Line Productions, société de production qui s’occupe également de Koh Lanta et Fort Boyard). Au 4e étage, une fois les portes d’une petite réception franchies, de grands espaces offrent une circulation abondante en journée, et une étendue inhabitée de bureaux et de cloisons au petit matin. À environ une demi-encablure de l’open space du Grand Journal, produit par KM Productions, se trouve celui de 28 minutes où les membres de l’équipe arrivent au compte-goutte, minute après minute. Nadia Daam, journaliste « nouveaux médias », débarque sur son lieu de travail avec une démarche assurée, un regard vigoureux, et l’œil américain. Le rédacteur en chef Norbert Bellaiche et la productrice Sandrine Beyne sont déjà à pied d’œuvre.

9h30 : La réunion de travail

À 9h30 tapantes, l’équipe est réunie au grand complet pour une studieuse réunion de travail où tous les sièges se tournent vers le rédacteur en chef, prenant la parole pour annoncer le chiffre d’audience de la veille. Puis, il est d’emblée question du sujet du jour, décidé et déblayé le jour précédent. En ce jour, Michaël Prazan, écrivain et réalisateur de documentaires, qui a publié Frères musulmans : Enquête sur la dernière idéologie totalitaire chez Grasset, occupera la première partie de l’émission. De ce point de départ amorcé par le rédacteur en chef, idées, remarques et choses à ajouter fusent pour enrichir le plan de la journée, en fonction de l’inaltérable actualité. Une « boite à idées » permet également de proposer des thématiques pour les jours suivants. Les sujets arrêtés sont « Frères musulmans, coupables ou victimes ? » et « La Culture, rempart contre la crise ? » Au terme de cette réunion d’une trentaine de minutes, où l’angle des questions d’actualité a été éclairci, des dizaines de personnes campent leur poste par pôle.

A la recherche des invités

La programmation est un peu à l’écart du corps principal de rédaction, mais transite tout le temps avec le reste de l’équipe. Ce jour, Pascale, Francesca et Julie occupent une « marguerite » soigneusement rangée et où le téléphone épousseté occupe une place éprouvante tant il est sollicité. Le motif principal de ce noyau dur de l’émission est de chercher, et de trouver, les invités du jour, en un temps limité. Le temps étant, comme le titre du programme l’indique, une donnée primordiale. Grâce à un carnet d’adresses bien fourni et à des trombinoscopes, elles se chargent, en fonction du thème décidé, de convier les meilleurs invités possible par rapport à l’actualité. Elles doivent, avant le déjeuner, s’être entretenues avec bon nombre d’intervenants potentiels et avoir percé leur position sur la question du jour. Entre 13 et 14 heures, un déroulé des invités est défini. Elles s’entretiennent pour définir le point de vue de l’invité et transmettent ensuite les informations ont récoltées aux fichistes.

De la préparation des interviews à la rédaction des fiches

Anne, Tristan et Alice décortiquent l’actualité pour donner les informations les plus judicieuses à Élisabeth Quin, présentatrice de 28 minutes. Ils se chargent de globaliser la pensée de l’écrivain, du réalisateur ou du journaliste invité le soir même en mettant en exergue de judicieuses citations émises par les principaux concernés. Élisabeth Quin, présente depuis le matin, est constamment informée et entretenue par les différents pôles, particulièrement au sujet des invités, dont elle prépare leur interview. Pour rappel, dans la première partie de l’émission, un invité avec une actualité ou une histoire particulière est face à Elisabeth Quin, Nadia Daam et un éditorialiste (Vincent Giret, Matthieu Croissandeau, Guillaume Roquette ou encore Renaud Dély en fonction des jours). Les fiches comprennent l’actualité de l’invité, son point de vue sur la question et son portrait dans la presse. Cécile, attablée avec les fichistes, s’emploie également à rédiger les revues de presse de l’actualité à traiter. Elle reste en lien avec l’AFP (l’Agence France Presse) toute la journée. De son côté, le rédacteur en chef, qui assure le lien permanent entre tous les pôles, s’assure notamment que le plan de l’émission transite et que son évolution, son développement naturel, soit su de tous au maximum à 14 heures. Tout le monde doit disposer du déroulé de l’émission.

JPEG - 57.7 ko

Partie 2 > Des répétitions au tournage

Page 1 sur 2 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

ARTE   INFORMATION  




Programme : 28 minutes
Diffuseur : Arte
Production : ALP
Date de diffusion : du lundi au vendredi à 20h05





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 17 mars 2019) : Bridget Jones Baby mène la danse devant Brokenwood, les saucissons de France 5 appréciés

Audiences TV Prime (dimanche 17 mars 2019) : Bridget Jones Baby mène la danse devant Brokenwood, les saucissons de France 5 appréciés


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 17 mars 2019) : Canal Football Club et 66 minutes s'envolent, Les terriens de C8 stagnent, Kaamelott en grande forme

Audiences TV Access (dimanche 17 mars 2019) : Canal Football Club et 66 minutes s’envolent, Les terriens de C8 stagnent, Kaamelott en grande forme


INTERVIEW
Pascal de Sutter (Mariés au premier regard 2019) : « Cette expérience est très difficile psychologiquement »

Pascal de Sutter (Mariés au premier regard 2019) : « Cette expérience est très difficile psychologiquement »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019