samedi 3 octobre 2015 à 19:02 par

Audrey Moore (Les Mystères de l’Amour) : « Dans la vraie vie, McAllister n’existerait même pas tellement elle est peste »

Depuis de nombreuses années, Audrey McAllister, avide d’argent, de sexe et de pouvoir, manipule son entourage pour parvenir à ses fins. Redoutable séductrice des Mystères de l’Amour, elle a désormais Peter Watson dans le viseur. Toutelatele a rencontré Audrey Moore, l’actrice suisse qui l’incarne tous les week-end sur TMC. Cette dernière le concède, elle adore son personnage.

Audrey Moore (Les Mystères de l’Amour) : « Dans la vraie vie, McAllister n’existerait même pas tellement elle est peste »
©Capture TMC 

Joshua Daguenet : Avant d’interpréter la terrible Audrey McAllister, vous avez campé le temps d’un épisode, Daphné Delpech dans Les Vacances de l’amour en 1998, que José s’est obstiné à draguer. Avez-vous un quelconque souvenir de cette première apparition ?

Audrey Moore : Oui, je m’en souviens très bien. Je me rappelle plus particulièrement une séquence où je tire avec un fusil, j’avais été ridicule parce que je ne savais pas m’en servir. J’en garde un très bon souvenir même si je n’ai plus le rôle en détail.

Votre véritable personnage, Audrey McAllister, est apparu en 2000. En quinze ans, il est toujours dans les mauvais coups, a t-il évolué malgré tout ?

Oui, parce qu’elle est devenue mère. Ce fait aurait pu davantage l’attendrir et l’humaniser mais au final pas tant que ça, car elle est imprévisible et est capable du pire. Dans la vraie vie, McAllister n’existerait même pas tellement elle est peste.

Avec la disparition du personnage d’Eve, peut-on affirmer qu’Audrey est la grande méchante des Mystères de l’amour ?

Visiblement oui, mais un personnage traître peut arriver à tout moment.

Incarner le mal dans une fiction, est-ce une lourde responsabilité ?

Non, parce que moi j’adore ça. Je m’ennuierais si mon personnage me ressemblait trop, tout cela m’amuse. C’est vrai qu’on me déteste beaucoup et que parfois, les gens n’arrivent pas à faire la part des choses quand je lis certains messages sur facebook (rires). Quand Jean-Luc [Jean-Luc Azoulay, producteur de la série, ndlr] m’a rappelée il y a deux ans, j’ai été enchantée de la retrouver car elle m’a manquée.

L’emblématique Peter Watson s’est assagi dans la série et a cessé ses manœuvres manipulatrices. Audrey peut-elle suivre le même chemin ?

Si seulement je pouvais vous répondre... Je ne pense pas et ça m’étonnerait. Je ne vois pas une McAllister à nouveau gentille mais tout peut arriver dans Les Mystères de l’Amour.

« Je souhaiterais qu’Ingrid revienne »

Si Audrey McAllister devait choisir entre la fortune et le sexe, que choisirait-elle ?

C’est très difficile car elle aime les deux, ce sont ses passions. Je dirais tout de même l’argent et le pouvoir car elle va se servir de l’autre pour parvenir à ses fins. L’argent l’anime.

Neuf années se sont écoulées entre votre départ des Vacances de l’amour et votre arrivée dans Les Mystères de l’amour. Quelles différences vous ont sauté aux yeux, concernant les personnages, le tournage, l’intrigue... ?

Hormis Peter, les personnages sont assez semblables. Concernant l’intrigue, ça reste la même chose, je ne vois pas une grande différence. Se retrouver à la campagne parisienne dans le froid fut bizarre, alors qu’on était habitué à la chaleur et à des endroits de rêve. Il a fallu aussi se réhabituer à passer autant de temps avec les autres, mais j’ai trouvé ces moments moins denses et moins forts qu’avant.

Durant ces neuf années d’absence, êtes-vous restée en contact avec les comédiens ?

J’ai toujours eu des contacts avec Laure Guibert [Bénédicte], nous sommes des amies très proches. Pour le reste, non je ne les ai pas revus et j’ai eu un trac fou. Ce fut difficile pour moi de réintégrer une équipe, une famille, il y a eu de l’appréhension. Il m’a fallu aussi du temps pour reprendre le rôle de McAllister, je l’avais quitté depuis si longtemps...

De nombreux personnages ont quitté la série : Mylène, Ingrid, Fanny... Sont-ils amenés à revenir ?

Je les aime beaucoup. J’ai été surprise par tous ces départs, ça va ça vient, ça a toujours été comme ça et je ne l’explique pas. Je pense que l’écriture incite à cela, ainsi que les comédiens qui ont d’autres projets. D’autres avant eux sont partis avant de revenir, notamment Philippe Vasseur [José], pour ma part, je souhaiterais qu’Ingrid revienne.

« Jean-Luc Azoulay est d’une grande fidélité et il aime ses comédiens »

Vous avez eu des scènes fortes avec Ingrid, jouée par votre compatriote Carole Dechantre. 18 mois après avoir révélé son cancer, avez-vous régulièrement de ses nouvelles ?

Non, pas assez. Je n’ai pas eu de nouvelles depuis qu’elle est partie. J’imagine qu’elle va bien, elle avait plein de projets en Suisse. C’est une personne qui a toujours eu beaucoup d’activités.

La série est-elle suivie dans votre Suisse natale ?

Oui, déjà par toute ma famille (rires). Je n’ai pas beaucoup de retours de fans et je ne consulte pas beaucoup les réseaux sociaux pour savoir si les gens sont suisses ou pas. Après, je n’ai jamais été contactée par un média suisse pour évoquer la série, je ne sais pas ce qu’ils font... Vous savez, les Suisses sont lents (rires).

On vous prête une carrière dans le mannequinat, continuez-vous de poser ?

Plus maintenant. Dans ce genre de métier, on s’arrête tout seul à un certain âge. J’ai beaucoup travaillé, tourné pour des pubs télé et couvert beaucoup de catalogues. J’en garde les nombreux voyages et toutes les rencontres.

Votre collègue Marion Huguenin parlait d’une « famille » pour parler de l’équipe des Mystères de l’Amour. La carrière de mannequin, individuelle et centrée sur l’apparence, est-elle aux antipodes de cette famille ?

Oui, c’est un univers très éphémère. On y rencontre des gens que l’on ne reverra jamais, et c’est vrai que dans Les Mystères de l’Amour avec toutes ces années, c’est devenu une famille. Aussi, Jean-Luc Azoulay est d’une grande fidélité et il aime ses comédiens. On peut vraiment compter sur lui.

Vous avez fait de nombreuses apparitions dans des fictions françaises. Si votre agenda le permet, souhaiteriez-vous décrocher un rôle principal dans un autre univers que celui des Mystères de l’amour ?

Bien sûr, on a toujours envie de vivre de nouvelles expériences mais il faut que le rôle soit intéressant. J’adorerais jouer autre chose pour casser mon rôle de McAllister. Si c’est pour incarner une nouvelle méchante, autant continuer à le faire dans Les Mystères de l’Amour.



  A LIRE AUSSI  
¤ Les filles d’à côté : quand TMC bat TF1 avec la série de Jean-Luc Azoulay (Les mystères de l’amour)

¤ Les mystères de l’amour : Peter échappe à la noyade, Nicolas menacé d’une arme, les ménagères en redemandent


SERIES   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  




- Les mystères de l’amour, chaque week-end à 19h50 sur TMC






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 19 juillet 2019) : Ninja Warrior et The Rookie en forte baisse, Candice Renoir résiste

Audiences TV prime (vendredi 19 juillet 2019) : Ninja Warrior et The Rookie en forte baisse, Candice Renoir résiste


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 19 juillet 2019) : Demain nous appartient triomphe, 28 minutes leader talks, Alerte Cobra respire

Audiences TV access (vendredi 19 juillet 2019) : Demain nous appartient triomphe, 28 minutes leader talks, Alerte Cobra respire


INTERVIEW
Terence Telle (Fort Boyard 2019) : « J'ai essayé d'aller au-delà de mes peurs... »

Terence Telle (Fort Boyard 2019) : « J’ai essayé d’aller au-delà de mes peurs... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019