lundi 19 février 2018 à 16:22 par

Claire Chust (TF1 Séries Films) : « Guépardes est féministe et apporte un côté novateur »

Claire Chust campe le rôle d’Elsa, l’assistante des manageuses de Guéparde. La jeune comédienne se confie sur son arrivée dans le programme court de TF1 Séries Films et sur son premier rôle à la télévision.

Claire Chust (TF1 Séries Films) : « Guépardes est féministe et apporte un côté novateur »
©TF1 Séries Films 

Benoît Mandin : Depuis le lundi 29 janvier, vous êtes à l’affiche de Guépardes sur TF1 Séries Films. Comment êtes-vous arrivée dans ce projet ?

Claire Chust : J’ai participé à un casting organisé par Laurent Couraud (directeur de casting de Guépardes, ndlr). A la base, c’était pour un autre projet qui ne s’est finalement pas fait. Ils ont ensuite écrit Guépardes en m’a directement plu. Je suis parvenue à entrer dedans assez facilement et avec beaucoup d’amusement.

Comment définiriez-vous Elsa ?

C’est un rôle haut en couleur. Elle est très gentille, naïve et les téléspectateurs pourraient la trouver un peu bête. Sa naïveté lui fait dire des choses sans filtre, car elle a des réactions très premier degré. Pour moi, c’est une jeune femme très sensible qui veut s’occuper de tout son cœur des artistes. Elle a un bon fond, est fidèle et s’occupera bien de ses manageuses. Elle est loin d’avoir un côté peste.

Elsa est qualifiée « l’assistante des assistantes ». Cela ne la dérange pas ?

Elle se définit comme ça. Elle est fière de travailler dans cette société et elle aime les manageuses. Elle n’a aucun problème à revendiquer le fait qu’elle est l’assistante et elle en joue même. Elle sait qu’en travaillant beaucoup, elle pourrait avoir la chance de devenir manageuse à son tour.

Diriez-vous qu’Elsa va aussi profiter de l’occasion pour rencontrer des artistes qu’elle apprécie comme Isabelle Forêt ?

Les manageuses, jouées par Déborah Grall et Sophie Maréchal, lui délèguent parfois des responsabilités. Elsa va se retrouver en binôme avec Chloé, ce qui va lui permettre de rencontrer les artistes. Et peut-être qu’elle aura un jour son artiste, je ne spoile pas (rires).

« Guépardes est dans l’ère du temps et a un côté novateur puisqu’on a rarement vu un format court et feuilletonant »

Outre les gaffes, Elsa tente aussi de jouer les entremetteuses…

Elle essaye toujours de bien faire et de penser au mieux pour arranger des situations. Cela l’amène à être parfois maladroite, mais elle n’a pas le côté machiavélique que peuvent avoir certaines personnes de l’agence. Le patron fait des plans et stratagèmes dans sa tête alors qu’Elsa est loin d’être comme ça.

Guépardes est la tête d’affiche de TF1 Séries Films, la nouvelle chaîne de TF1. Que cela vous évoque-t-il ?

Je suis hyper contente et fière, car j’adore ce projet et j’ai eu une tendresse énorme pour Guépardes. Les réalisateurs nous ont fait un cadeau extraordinaire et j’ai hâte de voir comment les téléspectateurs vont réagir en regardant la série. Je pense qu’elle apporte de la modernité et que les jeunes vont s’y retrouver. Guépardes parle quand même de notre société actuelle et je la trouve assez féministe. Elle est dans l’ère du temps et il y a un côté novateur puisqu’on a rarement vu un format court et feuilletonant. Je suis curieuse de voir comment le public va commencer à entrer dans l’histoire jour après jour.

La série s’est-elle inspirée de la réalité de l’univers musical ?

Le personnage, joué par Sophie Maréchal, a été inspirée par une vraie manageuse. J’ai cru comprendre que c’était assez réaliste au final bien qu’il y a le côté fiction qui vient s’y ajouter. On rajoute du drame et de la comédie, mais je pense qu’il y a des fonds de vérité par moment. Je suis curieuse de voir comment le monde de la musique va s’approprier cette série.

Comment avez-vous appréhendé votre premier rôle à la télévision ?

La rencontre avec les réalisateurs a été tellement simple et naturelle que je n’ai pas eu peur. C’est un travail d’équipe donc je savais que je serais bien accompagnée. Guépardes est une famille et c’est vraiment agréable.



  A LIRE AUSSI  
¤ Arnaud Henriet : « Demain nous appartient est populaire, Guépardes est le Dix pour cent de l’univers musical »

¤ Sophie Maréchal (Guépardes, TF1 Séries Films) : « Margaux dénonce les faces délicates et trashs de l’industrie du disque »


SERIES   TF1 SERIES FILMS  




- Guépardes, du lundi au vendredi à 20h55 sur TF1 Séries Films





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 13 novembre 2018) : Good Doctor battu par Capitaine Marleau, La France a un incroyable talent performante, la TNT faiblarde

Audiences TV Prime (mardi 13 novembre 2018) : Good Doctor battu par Capitaine Marleau, La France a un incroyable talent performante, la TNT faiblarde


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 13 novembre 2018) : DNA irrésistible malgré le sursaut de N'oubliez pas les paroles, Objectif Top Chef s'enfonce

Audiences TV Access (mardi 13 novembre 2018) : DNA irrésistible malgré le sursaut de N’oubliez pas les paroles, Objectif Top Chef s’enfonce


INTERVIEW
Elliot Delage (Les Mystères de l'amour) : « José et Cathy sont inquiets de perdre Julien »

Elliot Delage (Les Mystères de l’amour) : « José et Cathy sont inquiets de perdre Julien »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018