NEWS TV
jeudi 12 juillet 2012 à 16:06 par

De la BD à la 3D, Martine fait sa rentrée sur M6


De la BD à la 3D, Martine fait sa rentrée sur M6
©LES ARMATEURS 
M6 -  JEUNESSE - 

Après les bons résultats de M6 Kid traduits cette année par une progression de 23% de part d’audience sur les 4 ans et plus, la célèbre Martine rejoindra ses partenaires Toto, Tony et Alberto ou encore Charlotte aux fraises pour la rentrée.

Créée en 1954, la série d’albums des Belges Gilbert Delahaye, Jean-Louis Marlier et Marcel Marlier va prendre vie pour la première fois sous la forme d’un dessin animé en images de synthèses.

Pour Didier Bonnaire, producteur de la série, « Martine demeure un personnage emblématique de notre enfance. » Pourtant, le choix de l’aspect graphique a suscité l’interrogation durant de longs mois. « On a beaucoup discuté avec Marcel Marlier, disparu il y a un an et demi, explique le producteur. Par peur de dénaturer Martine, on a longtemps hésité entre un traitement classique en 2D et l’utilisation de la 3D. Finalement, Marcel nous a suggéré d’opter pour la 3D » révèle-t-il.

Pour ce nouveau projet, la jeune fille brune à la queue de cheval a gardé tout son charme. On retrouve donc un personnage très féminin et curieux qui va entrer en opposition directe avec la nouvelle Émilie, une petite fille fourbe qui incarne la pimbêche par excellence.

À travers 52 épisodes, on suit donc le quotidien de Martine dans un petit village. La jeune fille vit avec ses parents, son petit frère déluré Alain et son grand frère protecteur, Jean. Malgré un aspect plutôt pictural et peint assez réussi qui contraste avec une 3D classique plus volumique, les personnages pâtissent encore d’une certaine rigidité dans leur mouvement alors que la synchronisation labiale n’est pas toujours parfaite. D’autres personnages font aussi leur apparition comme Simon, passionné de science-fiction et meilleur ami de Jean, Claire ou Julie, fidèles amies de Martine bien plus présentes que dans les albums.

Si on retrouve également l’esprit des livres illustrés, quelques adaptations ont dû être réalisées afin de toucher filles et garçons. « On a voulu rester proches des albums et de l’esprit des années 60 mais Martine reste un personnage contemporain. Les codes sont également les mêmes avec la famille, les amis, la proximité avec les animaux (ndlr : son chien Patapouf sera également de la partie) etc. ». Ainsi, si les modèles de voitures sont plutôt récents, on ne verra pas Martine avec son téléphone portable ou un lecteur MP3.

La série, entièrement conçue en France et diffusée en matinée à la rentrée, comptera 52 épisodes de 13 minutes. Toute une gamme de produits dérivés, des cartables aux jeux de société en passant par le textile, accompagnera la diffusion.




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande